Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermardi 28 juin 2011 à 17h50

Immobilier : Des emprunteurs moins jeunes et plus riches


La hausse des prix modifie le profil des emprunteurs
La hausse des prix modifie le profil des emprunteurs
La hausse des prix modifie le profil des emprunteurs (©dr)

Plutôt jeune, l’emprunteur immobilier vit en couple, et s’endette généralement pour financer l’acquisition de sa résidence principale. Selon le courtier en crédit ACE, ce profil type pourrait connaître d’importantes modifications au cours des prochaines années.

(LaVieImmo.com) - « Aujourd’hui, l’emprunteur type est un couple trentenaire qui souhaite acquérir sa résidence principale », résume ACE dans un communiqué. 53 % des clients qui ont déposé un dossier chez le courtier depuis le début de l’année sont âgés de 30 à 39 ans. 28 % d’entre eux n’ont pas 35 ans. Une tendance inscrite dans la durée, mais qui pourrait bien s’infléchir au cours des prochaines années, si toutefois les prix de l’immobilier continuent de progresser. « Depuis deux ans, la part des emprunteurs se situant dans la tranche d’âge des 40-49 ans a augmenté de façon significative », constate Joël Boumendil, directeur général d’ACE. De 17 % en 2008, la part des « quadras » dans la clientèle du courtier est aujourd’hui de 23 %, hausse des prix rimant avec « revenus toujours plus élevés », et donc « emprunteurs plus âgés ».

Moins de célibataires

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Sans surprise, la part des emprunteurs célibataires tend à reculer, elle aussi, avec la hausse des prix et l’allongement de l’âge des candidats à l’accession. En moyenne, ils n’ont représenté que 32 % des clients d’ACE au premier semestre 2011, contre 45 % en 2008.

Autre évolution probable : l’allongement des durées de remboursement des prêts. « Les primo-accédants attendent de plus en plus avant de revendre leur bien pour une nouvelle acquisition », poursuit ACE. La durée de vie moyenne d’un prêt est actuellement de sept ans, inchangée depuis plusieurs mois. Selon Joël Boumendil, « compte tenu de la hausse des prix, cela risque de rapidement devenir insuffisant, et il n’est pas improbable que les emprunteurs mettent plus de temps avant de solder leur emprunt immobilier ».

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 02/07/2011 à 07:23 par fils d'égoïste

    tout a fait d'accord,avec le crack qui se prepare, les idiots qui ont acheté cher en pensant (encore) revendre cher vont d"chanter. Moi j'attends, ça ne peut plus durer et si ça dure encore longtemps mon choix aura DE toute façon celui de la raison : priorité à l'éducation de mes enfants, sorties et loisirs plutot que maison et des nouilles aux repas pour 20 ans. je reste dans du plus petit pour mieux vivre car j'ai donné une limite de prix à mon envie de vivre dans une maison avec jardin.

  • 0 Reco 30/06/2011 à 00:01 par investisseur pro

    gribouille, tas qua baisser le prix de ta baraque, si tu veux la vendre! cest aussi simple que 1+1 =2! Baisse de 20% et tu verras ca se vendra!

    ca va peter ca va peter ahhahahhahahahhahahhahahh ahahha

  • 0 Reco 29/06/2011 à 20:44 par gribouille

    Cher friand, je suis expatrie et ai une résidence aujourd'hui secondaire et a vendre en france, deja qu'on a du mal a joindre les deux bout, vous n'allez pas, vous aussi, proner les taxes !! malheureusement, dans un pays ou chacun voit midi a sa porte, il n'y a pas possibilite d'avancer.

  • 0 Reco 29/06/2011 à 15:14 par UFFA92

    Si la part des emprunteurs de la catégorie 40-49 a augmenté c'est aussi parce que les prix de l'immobilier ont augmenté. la vente d'un logement plus petit ne suffit pas pour en acheter un plus grand et les quadras doivent eux aussi emprunter plus et s'endetter sur de nombreuse années. Encore un argument pour que les prix de l'immobilier redeviennent raisonnables car car on le voit le second-accédant est également perdant lorsqu'il rachete car la différence est plus importante. Et pourtant les professionnels communiquent peu sur ce sujet préférant ne parler que d'augmentation de prix ce qui fait croire aux propriétaires qu'ils sont plus riches ce qui est faux si ils doivent racheter plus grand...

  • 0 Reco 28/06/2011 à 21:02 par Friand

    Bravo pour la France de propriétaires...
    Quand les politiques feront en sorte que la construction d'accélère... cela devrait aller mieux.
    Mais c'est une solution lente => rdv en 2030...
    Pourquoi la taxe des propriétaires non-résidents a t-elle été rejetée ? Cela était une bonne solution aussi !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...