Emprunter
LaVieImmo.com
Emprunterjeudi 21 juin 2012 à 18h38

Immobilier : Des taux encore majoritairement en baisse


Le pouvoir d'achat immobilier en baisse dans 6 villesLe pouvoir d'achat immobilier en baisse dans 6 villes (©Meilleurtaux.com)

Le courtier Meilleurtaux.com a mis à jour jeudi son palmarès des taux de crédit dans les dix plus grandes villes de France. Si la tendance reste à la baisse, le pouvoir d’achat immobilier des acquéreurs ne s’apprécie pas partout pour autant.

(LaVieImmo.com) - « La baisse des taux reste d’actualité en ce mois de juin », annonce Meilleurtaux en préambule de son dernier palmarès. Dans six des dix villes suivies, les banques partenaires du courtier ont assoupli leurs barèmes par rapport au mois de mai, confirmant le mouvement amorcé en début d’année. Ces baisses restent « conséquentes », comprises, selon les villes et les durées, entre 0,10 et 0,35 point. Meilleurtaux n’observe qu’une hausse, à Marseille, où les ménages qui s’endettent sur 20 ans obtiennent tout de même un taux de 3,60 % en moyenne (voir classement ci-dessous).

Sandrine Allonier, la responsable des études économiques du groupe, note que « le niveau historiquement bas de l’OAT 10 ans – jusqu’à 2,26 % le 4 juin – permet aux banques d’afficher des taux très compétitifs, donnant ainsi aux acheteurs plus de marge de manœuvre pour acheter un bien et le financer ».

Un pouvoir d’achat hétérogène

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

En dépit de ces baisses, le pouvoir d’achat immobilier des acquéreurs n’est pas toujours bien orienté, notamment du fait de la hausse relative des prix observée dans six des dix villes du palmarès. « Lille, avec un prix en hausse de près de 7 %, à 2 824 euros en moyenne*, connaît la plus forte baisse de pouvoir d'achat immobilier avec 62,2 m² pour 1 000 euros de mensualités sur 20 ans, soit presque 4 m² de moins que le mois dernier », indique Meilleurtaux.com. Les villes de Lyon (3 543 euros, 4,9 %) et Bordeaux (2 912 euros, +1,9 %) sont aussi touchées, dans une moindre mesure, par cette baisse avec 48 m² et 57,9 m² contre respectivement 49,3 m² et 59 m² en mai. Nantes (2 656 euros, stable), Toulouse (2 560 euros, stable), Marseille (2 524 euros, -1,9 %) et Montpellier (2 923 euros, stable) connaissent quant des hausses de pouvoir d'achat en raison de prix stables ou à la baisse. Strasbourg, malgré une légère hausse des prix, reste leader avec 74,6 m² tandis que Paris termine ce classement avec une surface correspondant à un studio de 19,7 m².

*les prix utilisés par Meilleurtaux sont les prix de vente moyens (actes de vente finalisés) constatés par SeLoger.com

Palmarès des taux d'emprunt à 20 ans et variation sur un mois

  • 1 - Lille : 3,30 % (-0,15 point)
  • 2 - Nantes : 3,38 % (-0,07 point)
  • 3 - Toulouse : 3,45 % (-0,15 point)
  • 4 - Strasbourg : 3,50 % (-0,10 point)
  • 5 - Marseille : 3,60 % (+0,15 point)
  • 6 - Montpellier : 3,60 % (-0,05 point)
  • 7 - Nice : 3,60 % (stable)
  • 8 – Lyon : 3,65 % (-0,25 point)
  • 9 - Paris : 3,65 % (stable)
  • 10 - Bordeaux : 3,75 % (stable)

François Alexandre - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 21/06/2012 à 19:59 par antoine

    Imaginez:

    le marché est actuelement complètement bloqué, malgré ces taux bas

    imaginez le bordel des que ca va remonter! ca va faire tres tres tres mal!

  • 0 Reco 21/06/2012 à 19:58 par antoine

    normal ya plus d'acheteurs :))))

    et cest pas ces baisses ridicules qui vont les faire revenir!