Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermardi 24 mai 2011 à 16h36

Immobilier : Durées de prêt et apport personnel en hausse


Des durées, des apports et des taux d'emprunt à la hausse...
Des durées, des apports et des taux d'emprunt à la hausse...
Des durées, des apports et des taux d'emprunt à la hausse... (©dr)

La durée moyenne des crédits s’est établie à 20 ans en 2010. Un niveau en hausse par rapport à 2009, où il était à 19 ans et 2 mois en moyenne, selon le courtier en crédit Empruntis. L’apport personnel de l'emprunteur explose, en prenant +35 % en un an.

(LaVieImmo.com) - N'hésitant pas à souscrire des crédits aux durées toujours plus longues, les emprunteurs ont fait monter la durée moyenne des prêts de 19,2 ans à 20 ans entre 2009 et 2010. Les prétendants à l’accession à la propriété ont ainsi « joué sur toutes les variables existantes pour financer leur achat (apport et allongement de la durée moyenne) », analyse Maël Bernier, porte-parole d’Empruntis. Et ce, dans un contexte de niveaux de taux de crédit historiquement bas.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Pour le courtier en crédits, l’emprunteur moyen a par ailleurs rajeuni, passant de 37 ans à 36 ans en moyenne. Les derniers chiffres publiés par l'Observatoire crédit logement viennent renforcer l'idée d'un rajeunissement des emprunteurs. En effet, 20,9 % des moins de 35 ans seulement s’endettaient sur 20 ans et plus en 2001. Or, « depuis le début de l’année 2011, 67,6 % des moins de 35 ans se sont endettés sur 20 ans et plus ». Soit trois fois plus en l'espace de dix ans. Le montant moyen emprunté a lui aussi progressé, dépassant les 166 200 euros l’année dernière, ce qui laisse voir une hausse de 8 % par rapport à l’année précédente.

+90 % en six ans

L’apport personnel à quant à lui montré « une hausse fulgurante » en un an, explique Empruntis. Il est en effet passé d’un peu moins de 35 000 euros en moyenne à 47 000 euros en 2010. Ce qui montre une hausse de 35 % en un an « et près de 90 % en six ans ». Une situation paradoxale, dans la mesure où la bassesse observée dans les taux d’intérêts l’année dernière « aurait normalement dû permettre aux emprunteurs de moins libérer leur épargne et de choisir de « maximiser » l’emprunt. Or, les prix étant exceptionnellement élevés, les emprunteurs qui ont profité de taux très bas ont dû malgré tout également fournir plus d’apport pour pouvoir acquérir leur bien » commente Maël Bernier. De quoi laisser perplexe au regard de la remontée des taux fixes que l’on observe depuis le début de l’année…

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 25/05/2011 à 13:44 par UFFA92

    Si ces données concernent 2010 il est évident que pour 2011, avec la remontée des taux, le système va dans le mur. Les prix sont "exceptionnellement élevés" selon M. Bernier. Pourtant les professionnels nous disent tous que "c'est le moment d'acheter", et depuis le début 2011 même l'état y va de son petit couplet avec son "PTZ +" qui va faire de vous un propriétaire, en réalité un "accédant à la propriété" endetté sur 30 ans ou plus. L'article a le mérite de souligner que même avec des taux bas, les acheteurs ont du puiser un peu plus dans le bas de laine pour acheter. En 2011, les taux remontent et le bas de laine n'a pas dû grossir beaucoup. Les conditions sont donc réunies pour une baisse significative des prix ou alors nous allons vers un éclatement de la bulle immobilière faute d'acheteurs solvables. Donc, candidats à l'achat, attendons et ne nous laissons pas convaincre par le chant des sirènes de l'immobilier...

  • 1 Reco 25/05/2011 à 11:38 par Badaboom

    Les vieux de ce pays doivent être heureux de voir encore des jeunes se ruiner pour eux.

  • 0 Reco 25/05/2011 à 11:30 par ALX59

    Les derniers citrons pressés, pour un bon cocktail détonnant !

    Attention à la gueule de bois!

  • 0 Reco 24/05/2011 à 17:47 par Friand

    Bof... que dire ?
    "Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel" ?

    Bon allez... vous pouvez continuer d'acheter actuellement avec un apport de 100k + un emprunt de 200k sur 30 ans...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...