Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermercredi 21 août 2013 à 18h02

Immobilier : En route pour la hausse des taux


.
.
. (©dr)

Le courtier en crédit immobilier ACE ne se montre guère optimiste quant à l’évolution des taux dans les prochains mois. Une hausse « lente et régulière » s’est selon lui amorcée.

(LaVieImmo.com) - ACE le rappelle à ceux qui l’auraient oublié pendant les vacances : la période de baisse des taux d’emprunt immobilier est bel et bien terminée et les prochaines semaines seront placées sous le signe de la hausse. « Compte-tenu du contexte économique actuel de la France et plus globalement de la zone euro », le courtier prédit une remontée « lente et régulière, de 1 à 2 dixièmes chaque mois ». Selon ce scénario, un ménage type qui aurait emprunté 300 000 euros sur 20 ans à 2,85 % en juin dernier, obtiendrait un taux de 3 % au mois d’octobre prochain et 3,2 % en décembre. Soit un écart de 35 points de base qui entraînerait une hausse d’environ 3,2 % de sa mensualité de remboursement (1 693,97 euros contre 1 641,35 euros) et accroîtrait le coût total de son crédit de plus de 13 % (106 552,31 euros contre 93 924,62 euros).

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

A noter que, s’il exclut l’hypothèse d’une reprise du mouvement de baisse, ACE estime qu’il existe une probabilité « moyenne » de voir les taux de maintenir dans une fourchette de 3 à 3,5 % au cours des six à douze prochains mois. « La BCE [Banque centrale européenne, ndlr] souhaite contenir la hausse des taux : il est possible qu’elle sorte beaucoup de liquidités et qu’elle maintienne ainsi des taux de crédits très bas », ajoute-t-il sans visiblement trop y croire.

Comparez gratuitement les offres de plus de cent banques : cliquez ici

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 23/08/2013 à 14:12 par @toitoutseul

    Ah sisi, les "stars" habituelles ne cessent même de l'affirmer...

    Quand on lit "vieux c.ns de proprio", si pour toi, ce n'est pas une "opposition"...

    Mais c'est aussi la résurgence d'un conflit sous jacent irrésolu intergénérationnel avec leurs propres familles qui ressort dans leurs discours...

    Des rancoeurs personnelles, etc, qu'ils expriment ici pour soulager ce qu'ils nepeuvent surementpas sortir à leurs parents...

    D'où le fait qu'à part quelques très rares messages, c'est plu^tot une franche rigolade de lire ce qui ce dit ici plutôt qu'autre chose!

  • 0 Reco 23/08/2013 à 13:55 par @tout le monde

    je suis assez consterné par le clivage du débat entre loctaires et propriétaires....
    Ils semblent qu'aucun locataire s'exprimant ici soit contre le fait d'être propriétaire et soit opposé à la propriété en tant que telle.
    Mais l'on sombre invariablement dans la caricature, où les locataires le sont par dogme et seront encore locataire à leur mort...
    il y a probablement une marge à explorer et se demander si ceux qui sont locataires par choix, ne jugent pas plus pertinent d'attendre des conditions plus favorables...
    et la remontée des taux pour les acheteurs est une Excellente nouvelle pour ceux qui ont un apport conséquent...les prix nominaux vont baisser alors qu'ils vont être désolvabilisés dans une moindre mesure, ils seront concurrentiellement plus fort sur le marché.

    d'autres attendent en croyant à une correction structurelle (à taux d'emprunts constants)
    d'autres attendent car ils croient au deux (correction de taux et correction strucutrelle de prix )
    ...
    d'autres n'ont pas les moyens d'être prorio et se rassurent en se disant que c"'est une connerie d^'eptre proprio, et si ils sont mutés pour être maitre du monde à NY demain, il devrait refuser car ils sont un appart sur les bras....

    En conclusion, les taux remontent et pour moi, c'est une excellente nouvelle!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!

  • 0 Reco 23/08/2013 à 11:57 par @riton

    dramatique, surtout, pour les locataires qui ne pouvaient déjà pas améliorer leurs vies en accédant à la propriété...

    Leurs dépenses delogements vont durablement augmenter en accentuant encore plus la perte de leur pouvoir d'achat...

  • 0 Reco 23/08/2013 à 11:21 par riton

    Triste pour les spéculateurs... le pouvoir s d'achats va encore en prendre un coup et la baisse sera bien là pour longtemps.

  • 0 Reco 22/08/2013 à 19:54 par koalaii

    Je vous laisse méditer ça:
    Comment c'est possible d'avoir une bulle immobilière et un des plus faible taux d'endettement immobilier en Europe ?

  • 0 Reco 22/08/2013 à 19:19 par Locataire

    @Marc si la page existe mais il faut supprimer les 3 espaces qui s'insèrent dans le lien hypertexte.

  • 0 Reco 22/08/2013 à 18:53 par Marc

    C'était pour lookat

  • 1 Reco 22/08/2013 à 17:59 par lookat

    @tats : ah oui ? http://www.lavieimmo.com/ prix-immobilier/immobilie r-n-achetez-plus-17289.ht ml

  • 0 Reco 22/08/2013 à 17:13 par Marc

    Les prix tout comme les taux, ça monte et ça descends. Mieux vaut acheter à prix bas avec un taux haut car si les taux baisses tu peux toujours racheter ton crédit. En revanche, si tu achètes à prix fort et à taux bas le problème c'est que quand les taux remontes tu ne peux plus revendre correctement ton bien immobilier et pire encore si la remontée des taux fait baisser les prix de l'immobilier alors ton rêve d'immobilier peux se transformer en cauchemar.

  • 0 Reco 22/08/2013 à 15:42 par Tats

    Alors, ces taux, ils montent ou ils descendent.
    On ne comprends rien à rien avec ces articles. Un coup, ça monte, un coup ça descend.
    Du jour au lendemain, vous avez tout et son contraire.

    La seule constante dans les différents articles est la phrase clé : c'est le moment d'acheter.

    C'est pour cette raison que tous ces articles ne valent pas grand chose puisque le seul message à faire passer est d'acheter, acheter et acheter.

  • 0 Reco 22/08/2013 à 14:55 par Toto

    Ce ne sont pas les taux haut ou bas des banques qui font les prix, c'est juste la somme d'euro qu'un acheteur est pret a payer, la loi de l'offre et de la demande.
    Si les taux montent le pouvoir d'achat BRUT diminue mais ne n'est genant car c'est pareil pour tout le monde. Tu revend moins cher mais tu achetes aussi moins, bref les s'ajuste a la demande

  • 1 Reco 22/08/2013 à 11:36 par @toi

    Qui démontre que l'immobilier va devenir encore plus inaccessible, maintenant que les taux remontent, et que ton pouvoir d'achat ba drastiquement baissé, faute d'augmentation de ton revenu net disponible.

    Conclusion, tu vas encore plus tirer la langue.

  • 1 Reco 22/08/2013 à 09:34 par @ @friand

    long monologue pour démontrer quoi ? on se demande encore ...démonstration impayable à défaut d'être imparable. à une lettre près cela aurait été utile, malheureusement ce n'est pas le cas.

  • 1 Reco 21/08/2013 à 21:56 par @friand

    un exemple parmi d'autres: si on réduit de moitié les impôts et autres que l'on te prend chaque année alors que tu aurais les mêmes revenus, ton revenu net disponible augmente donc d'autant, alors que tu n'es pas payé plus...

    Et ce "gain" de revenu net disponible, tu vas en faire quoi..?

    Tu vas le dépenser d'une façon ou d'une autre, ce qui créerait une demande de consommation, que les entreprises devraient fournir...

    Et pour la fournir, elles produiraient donc plus, et pour le faire, devraient donc embaucher et créer des emplois...

    Ce qui créerait donc de la "richesse", et ainsi de suite.

    Alors que ni ton salaire n'aurait été pourtant augmenté, et que les prix de l'immobilier seraient toujours également sur leur trajectoire de long terme.

    Moralité: le coeur de cible, ce sont les revenus et la baisse drastique du pouvoir d'achat, le vrai problème, et pas quepour l'immobilier, mais pour toute l'économie.

  • 0 Reco 21/08/2013 à 21:43 par @friand

    La diversifications des revenus des Français n'atnt toujours pas prises en compte d'ailleurs...

    Et la diversification des revenus va devenir de plus en plus un passage obligé à l'avenir, vu que le chomage n'est pas près de se voir sérieusement inversé, et que le "travail" sous ses formes classiques devient presque un souvenir au 21 ème siècle...

    Pourtant, les gens achètent toujours et accèdent à la propriété...

    L'immobilier se maintient et se maintiendra encore..

  • 0 Reco 21/08/2013 à 21:39 par @friand

    Et plus les impôts et taxes diverses et variées augmentent, comme ça va être encore le cas, sans compter les prélèvement sociaux en tout genre et assimilés qui vont en faire tout autant, les "revenus" des ménages perdent ainsi sans cesse du "pouvoir d'achat", creusant un peu plus la "déconnexion" de l'immobilier avec les revenus en question...

    Démontrant donc que ce n'est pas forcément les prix de l'immobilier qui seraient surévalués, mais bien que les revenus ne sont plus du tout à la hauteur d'un pays comme la France...

    Expliquant en partie pourquoi l'immobilier se sera encore et toujours maintenu, malgré les affirmations et pseudo certitudes habituelles

  • 0 Reco 21/08/2013 à 21:34 par @friand

    quand tu lis que les locataires, sur la même période, se sont paupérisés, c'est mort aussi..?

    Quand tu lis que la génération 75 devra au minimum cotiser 43 annéees pour espérer une retraite, c'est également mort, tu crois..?

    les revenus des français ayant stagnés depuis trop longtemps, certains semblent découvrir que malgré la "faiblesse" des revenus en question, les prix de l'immobilier se seront contre toute attente, et une fois encore, maintenu, et que les français "s'endettent" toujours un peu plus pour passer à l'accession à la propriété...

    On apprend également que les locataires coutent à la Nation chaque année 16 milliards d'euros, rien que ça, pour compenser la "faiblesse" de leurs revenus qui n'auront donc faits que stagner...

    Et ce n'est pas prêt de s'arranger, vu que rien n'est fait pour..

  • 2 Reco 21/08/2013 à 21:28 par @friand

    quand tu lis que les loyers en dix ans ont doublés par rapport aux revenus, pour toi, "c'est mort"..!?

  • 1 Reco 21/08/2013 à 21:24 par Friand

    En France c'est mort

  • 0 Reco 21/08/2013 à 21:23 par Friand

    @chic => Pas du tout. Ils disent que l'investissement immobilier peut être intéressant mais pas en France ! Il faut aller voir ailleurs !

  • 1 Reco 21/08/2013 à 20:15 par @chic

    la une des échos d'aujourd'hui, avec son dossier immobilier, te contredit sévèrement...

  • 0 Reco 21/08/2013 à 19:37 par Chic

    Ca va finir de plomber le marché, quand certains auront compris que le style année 70 c'est moins 50% minimum...

  • 0 Reco 21/08/2013 à 19:00 par Super Spéculateur

    ils réagissent à retardement depuis le 3 Mai l'OAT Tec 10 a pris plus de 80 points.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...