Emprunter
LaVieImmo.com
Emprunterlundi 19 novembre 2012 à 11h33

Immobilier : L'emprunteur moyen dispose de 4 000€/mois


L'immobilier, hors de portée des revenus moyensL'immobilier, hors de portée des revenus moyens (©Fotolia)

La dernière étude régionale du courtier Empruntis montre que seuls les revenus aisés peuvent prétendre à acquérir aujourd’hui. Bien entendu, le phénomène est exacerbé à Paris, où à moins de disposer de 8 000€ nets, il n'est plus possible d'acheter...

(LaVieImmo.com) - 3 919€ dans l’Est de la France, 7 980€ à Paris. Ce sont les revenus moyens des emprunteurs en novembre dans ces régions, selon le courtier. En France, « l’âge moyen de l’emprunteur reste à 36 ans et ses revenus moyens par foyer s’élèvent à 4 430€/mois. Un chiffre qui atteint 5 213€ en Ile-de-France », écrit Empruntis.

Des revenus bien supérieurs au revenu médian des Français (1610 euros en septembre dernier selon l’Insee), mais qui restent inférieurs de 4 % au plafond enregistré en 2010. En moyenne, les accédants disposaient alors de 4 634€/mois.

Il n’empêche, Maël Bernier, directrice de la communication du groupe dépeint dans ce bilan régional une situation alarmante, constatant « une représentation grandissante des secundo-accédants dans (ses) dossiers au détriment des primo-accédants ne disposant que d’un très faible apport ».

8 000€/mois pour s'acheter un appartement à Paris

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Le pire est observé à Paris : avec près de 8 000€ par emprunteur et un apport moyen de près de 200 000 euros, la capitale atteint des sommets : « l’emprunteur parisien est « à part » », résume Maël Bernier , directrice de la communication d’Empruntis. Et d’ajouter que « ces chiffres nous confirment en effet que le marché parisien est désormais réservé presque exclusivement aux secundo-accédants disposant de revenus élevés ».

Le montant de l'apport au niveau... d'un bien immobilier

Mais la France entière est gagnée par cette inflation : l’apport moyen est de 50 465€, « un niveau jamais atteint même en 2010 », tandis que le prix moyen d’un bien immobilier dépasse les 210 000€ dans l’hexagone. En comparaison, le courtier en crédit rappelle « qu’il y a une petite dizaine d’années à peine, cette somme correspondait à un bien immobilier correct en province et au prix d’un studio à Paris ».

Léo Monégier - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 23/11/2012 à 14:03 par Pigeons

    Les gros pigeons bien gras! Rhou rou...

  • 0 Reco 23/11/2012 à 13:56 par Onaniste

    y a que les pigeons qui achètent encore à paris

  • 0 Reco 22/11/2012 à 21:07 par Blaireau

    Ce genre de personne incapable de manipulez un tableur qui viennent nous expliquer que les prix ne peuvent que monter, parce que Paris c'est la win! C'est plutôt cela qui est désolant...

  • 0 Reco 22/11/2012 à 17:28 par patwon

    Parceque toi, sous prétexte d'avoir 1 appart et 1 couple de locataire, tu as toute légitimité de donner un avis aussi catégorique...?
    1) Une exemple n'est pas une preuve
    2) Paris n'est pas la France

  • 0 Reco 22/11/2012 à 12:24 par hollandissime

    J'ajoute que je ne donne ici qu'un ressenti concernant quelque chose que je viens de vivre.
    Chacun peut en penser ce qu'il veut.
    Cependant j'en avais assez ici que des internautes qui ne connaissent rien à la réalité parisienne donnent un avis aussi catégorique.

  • 0 Reco 22/11/2012 à 12:19 par hollandissime

    Dans les affaires et de la mode , au vu des dossiers que j'ai reçu, je peux vous assurer que mes accèdants locataires avaient un un pouvoir d'achat en nette hausse depuis trois ans (date de la première location pour le m^me bien). J'ai été effaré.
    Pour ce qui concerne ceux en bas de l'échelle, je n'en sais rien bien que j'ai eu le dossier d'un jeune couple qui gagnait bien mieux leur vie que moi.

  • 0 Reco 22/11/2012 à 11:53 par Pigeons

    Vous avez raison de souligner que le monde a changé, mais les bases restent immuables et basiques.
    Pour que les prix montent, il faut que les acheteurs aient un pouvoir qui augmentent et que des acheteurs en bas de l'échelle rentrent sur le marché.
    Dans les deux cas, la dégringolade est bel et bien là...

  • 0 Reco 22/11/2012 à 11:05 par hollandissime

    @Igloo. Je n'ai jamais prétendu que j'étais un riche propriétaire foncier.Mon capital n'étant que le fruit de mon travail, il ne peut s'étendre au delà de deux pièces dans la capitale. Croyez que j'aurai beaucoup mieux aimé soit gagner bien mieux ma vie, soit avoir reçu un héritage conséquent (bien que je ne sois pas très en faveur de ce mode de transmission sur lequel paraphrasant Rousseau se fonde à mon avis le principe fondamental de l'inégalité) .
    Donc j'ai acquis ses biens l'un était pour me loger, le second pour simplement compléter ma future retraite.
    Il ne s'agit donc pas du tout de spéculation mais de placement patrimonial.
    Je pense que vous avez tort de comparer la situation d'aujourd'hui à celle de 91/98. Mais c'est un défaut bien français. n'avons nous pas en 40 placé nos troupes sur le front belge parce qu'en 14 une bonne partie des Allemands étaient arrivés par ce chemin.
    En 2012 soit presque 15 ans plus tard de l'époque à laquelle vous faites référence, le monde a changé, des grandes et riches puissances sont nées, internet a gagné le monde entier. D'où un influx important de touristes à Paris et des hommes d'affaires qui s'expatrient mais ont besoin d'une base à Paris car il ont y fait de plus en plus d'affaires.

    Oui, comme beaucoup de Français, j'ai peur de ne pas avoir assez de quoi vivre à la retraite. Notamment en ce qui concerne une possible dépendance. Voilà pourquoi j'ai investi dans l'immobilier et non dans des produits bancaires qui avec l'inflation font souvent perdre de l'argent.
    Je veux voir venir pour les trente ans, espérons qui restent.
    Que L'immobilier se dévalue à Paris, c'est un risque (bien que j'y crois assez peu) mais plus le temps passe plus mes remboursements soldent mes créances. Et c'est ce qui compte pour le jour de ma retraite.
    Si j'écris ce post, ce n'est que pour informer , non pour polémiquer.
    Bien cordialement

  • 0 Reco 22/11/2012 à 09:57 par Pigeons

    Je plussoie, l'immobilier parisien qui stagne voire baisse légèrement mais surement devient un gouffre financier ! Le temps que les investisseurs du dimanche fassent leur compte et se sera réglé...

  • 0 Reco 22/11/2012 à 09:42 par Igloo

    Hollando, dans votre post précédent vous dites, je cite " lors de la relocation très récente d'un de mes appartements". Appartements qui se résument maintenant à un 55m2, certes très bien placé. Difficile à suivre.
    Mais là n'est pas le plus important. Votre post indique clairement la nature hautement spéculative du marché immobilier, Parisien notamment. C'est ce qui constitue son point faible majeur. Jusque il y a 1 an, les acteurs de l'immo affirmaient, la main sur le cœur, que la situation 90-98, durant laquelle l'immo parisien a baissé de 40% ne pouvait être comparée à la situation actuelle, cette dernière n'étant pas liée a des achats à motivation spéculative. C'est évidement complètement faut, et il est maintenant bien connu que près des 2/3 des achats se font dans un but spéculatif. Il est plus que vraisemblable que les même causes entraineront les mêmes effets : l'intérêt de l'immobilier en tant que placement perdant de plus en plus de sa superbe (et c'est loin, loin d'être fini, le matraquage fiscale n'est qu'en phase de rodage; dès 2013 ça va être la fête, pour plusieurs années), les achats spéculatifs céderont la place à des ventes.

    Mais qui pouvait sincèrement penser que le marché immo français (qui est par nature un marché) pouvait rester en lévitation ad vitam. C'est d'une bêtise économique sans égal.

  • 0 Reco 21/11/2012 à 22:02 par hollandissime

    @igloo. Non, je n'ai hélas pas cette prétention. Un 55 m2 à quelques pas de l'Etoile me suffit. Ceux qui me reconnaissent sauront que je dis la vérité.

  • 0 Reco 21/11/2012 à 20:55 par Igloo

    Hollando est de retour, avec ses bonnes blagues. Ca manquait un peu, jamais à cours d'idée : maintenant il est bailleurs pour les grandes fortunes expatriées en Belgique. Sans doutes avec SES appartements de 300m2 au coeur de l'ile St-Louis. Ha ha!!!

  • 1 Reco 21/11/2012 à 17:47 par hollandissime

    @ Toto: vous devriez plutôt vous appeler "PIPO"!
    Des appartements à Paris intra-muros de moins de 10 ans d'âge, il y en a moins d'un pour cent! Et vous dites en possédez sur Paris!
    Qui va vous croire?
    Si vous possédiez un appartement à Paris, vous verriez que pour le louer même très cher, vous n'auriez aucun problème. La location y est hyper tendue.
    Et si vous aviez vu le dossier des candidats qui postulaient lors de la relocation très récente d'un de mes appartements, vous en auriez mangé votre pseudo!
    Il n faut pas oublier qu'à Paris, il y a toujours des locataires à hauts revenus et qui ne rechignent pas à payer le prix fort si l'appartement est bien placé.
    Vous allez me dire, mon cher Toto, mais alors pourquoi ils n'achètent pas.
    Certains achètent, soyez en sûr, et d'autres veulent simplement un pied à terre, notamment parce qu'ils viennent d'émigrer récemment en Belgique.

  • 0 Reco 21/11/2012 à 09:57 par Toto

    @mega: , la densite de population en Allemagne est plus eleve qu'en france, les allemand sont plus riches et leur immo de meilleur qualite, et pourtant les prix sont deux fois moins chers. Je vous laisse conclure sur l'ajustemennt qui va se produire....

    Je suis des biens sur paris et lyon, et je peux vous dire que le potentiel de baisse est important, et je parle pas des vieux appart de plus de 10 ans dont la chute sera encore plus forte....

  • 0 Reco 20/11/2012 à 13:44 par Pigeons

    Ce n'est pas la pénurie le problème de Paris mais surtout ceux qui y croient !

  • 0 Reco 20/11/2012 à 13:31 par @Mégas

    "Par ce que c'est rare"
    C'est pas si rare que ça vu qu'il y a en France plus d'un appartement ou maison par foyer...

  • 0 Reco 20/11/2012 à 09:28 par antoine

    pauvre megas, l'argent ne tombe pas du ciel, et les gens n'ont plus un rond, pénurie ou pas! Et quand on voit le nombre d'an nonces augmenter sur les sites colmme seloger.com et les prix de mise ne vente baisser, permettez moi de rire bcp de vos propos...:))

  • 1 Reco 20/11/2012 à 08:15 par patwon

    "et vous verrez que les prix sont encore trop bas par rapport à la situation et au contexte social"
    Alors celle là elle est fabuleuse ! Bravo Mégas ! J'espère que tu vas vite courir chez ton banquier pour faire un crédit sur 55 ans et acheter une chambre de bonne dans laquelle tu iras loger toute ta petite famille ?

  • 0 Reco 20/11/2012 à 00:52 par Mégas

    Arrêtez de rêver, sur Paris il n'y a pas d'offre suffisante, car Paris concentre toute l'activité du pays et donc le travail et les gens. Ajouté à cela une énorme natalité par rapport à tout l'Europe, et vous verrez que les prix sont encore trop bas par rapport à la situation et au contexte social. Pourquoi l'or est plus cher que le plomb au kilo ? Par ce que c'est rare. Il faut être con pour croire à une forte baisse des prix à Paris alors qu'il n'y a aucun bien de disponible à la vente. L'or coûtera toujours plus cher que le plomb tant qu'il restera plus rare.

  • 1 Reco 19/11/2012 à 17:15 par Pigeons

    Réveilles toi mec, les prix ont déjà baissés...

  • 3 Reco 19/11/2012 à 16:10 par Immondice Immo

    Le problème c'est que les investisseurs ont remplacés les primos sur le marché. Ce sont eux qui s'accaparent les petites surfaces afin de défiscaliser et placer leur argent et qui ont permis à cette bulle de persister.
    Les vieilles générations accaparent les logements des plus jeunes dans un but spéculatif ...

  • 1 Reco 19/11/2012 à 15:07 par Pas tout à fait d'accord

    A part les petites surfaces au centre des grandes villes, rentables à la location, il faut s'attendre à une belle correction des prix : seuls les investisseurs inquiets pour leurs liquidités cherchent des valeurs refuges. Les ménages ne vont évidemment pas s'endetter sur 20 ans dans le contexte actuel.

  • 1 Reco 19/11/2012 à 14:47 par Lamarck

    les taux de crédits immobiliers sont exceptionnellement bas, ACHETEZ !
    Allez y les pigeons, laissez vous plumer par les banques qui se font leur beurre sur notre euphorie immobilière .
    Faut vraiment que les gens comprennent que se loger ce n est pas jouer au monopoly en achetant toujours plus cher. Il faut refuser cette arnaque

  • 0 Reco 19/11/2012 à 14:36 par Lamarck

    c'est indecent, plus de primo accédants à Paris !
    Lorsque on a la chance d avoir pu acheter il y a 10 ou 15 ans la plus value ressemble à un gros gain au loto. Mais la réalité c est que ce gain n est que du virtuel pour s agrandir à Paris il faut maintenant non seulement vendre son petit 40m2 enfin payé mais rajouter 200 000 euros pour 15m2 de plus ( une fois les frais de notaire payé) . RIDICULE ! on s endette sur 20ans pour 15m2 dans la capitale ! et certains croient encore qu ils s enrichissent avec de l immobilier ! mais quand est ce que ça va péter ????

  • 1 Reco 19/11/2012 à 14:24 par diassou

    Je ne comprend pas nos hommes politiques
    Il veulent du pouvoir d'achat et relancer l'economie ?
    Impossible avec l'argent mit dans le logement par les francais
    Donc vous savez ce quils vous restent a faire ( crevè nous cette putin de bulle )
    Et vous verrez l'economie relancer comme jamais

  • 1 Reco 19/11/2012 à 14:09 par hé-hé

    c'est parce qu'en France les gens ont commencé à penser l'immobilier, plus rien d'autre ne compte dans la vie. C'est ça qui est allarmant et pas le fait d'absence ou de présence des primo/secundo accédents sur le marché )

  • 0 Reco 19/11/2012 à 13:49 par Immondice Immo

    A Paris : 8000€ net, on emprunte 460000€ pour 2800€ de mensualité sur 20 ans. On peut s'acheter un bien standard de 70m² à 660 000€. (je vous fait grâce du goinfrage des intermédiaire)

    Le grand luxe : une épave thermique mal insonorisé à prix d'or ! Nul doute que tout cela enrichi fortement notre pays!

  • 1 Reco 19/11/2012 à 13:36 par Pigeons

    L'immo français est la plus grosse arnaque du siècle ! Mais vous en trouverez toujours pour vous expliquer que c'est le moment d'acheter...

    Rhou rou...

  • 1 Reco 19/11/2012 à 13:11 par Gerard

    Le haut de la bulle est atteint. La chute va être incroyable ! Préparez les popcorns et admirez le spectacle ! Malheur à ceux qui achète aujourd’hui, le réveil va être douloureux...

  • 3 Reco 19/11/2012 à 12:33 par gratitude

    merci les vieux !! Mille mercis, pour avoir contribué çà . vraiment, fallait pas !

  • 1 Reco 19/11/2012 à 11:54 par antoine

    ben punaise.... les seuls acheteurs du moment sont d'énormes pigeons bien gras!