Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermardi 4 mai 2010 à 16h42

Immobilier : La baisse des taux ne fait pas tout


La solvabilité des emprunteurs mise à mal
La solvabilité des emprunteurs mise à mal
La solvabilité des emprunteurs mise à mal (©dr)

La solvabilité des emprunteurs immobiliers continue de se dégrader, en dépit de la baisse marquée des taux d’emprunt. En cause, notamment, la progression du coût des opérations et un recours accru à l’endettement.

(LaVieImmo.com) - Les taux des crédits immobiliers aux particuliers se sont établis à 3,48 % en moyenne en avril 2010, en baisse de 11 points sur un mois et de 16 points par rapport à la moyenne du premier trimestre, selon l’Observatoire du financement des marchés résidentiels, présenté mardi par le Crédit Logement. Les taux, qui retrouvent leur niveau de la fin de l’année 2005, « ont donc reculé de 167 points de base depuis le mois de novembre 2008, constate l’étude. Par cette baisse, équivalente à une baisse de prix de près de 14 %, les établissements de crédit soutiennent un marché immobilier toujours difficile, notamment en raison de la montée du chômage ».

Dans ces conditions, et alors même que la durée des prêts, également orientée à la baisse depuis un peu plus d’un an, retombe à son plus bas en près de quatre ans (207 mois), « les conditions de crédit restent excellentes », reprend l’observatoire. Le niveau des mensualités associées à un même capital emprunté, est ainsi inférieur de 9 % à son niveau du quatrième trimestre 2008.

Nette hausse du coût relatif des opérations

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Et pourtant, les opérations immobilières pèsent de plus en plus lourd sur le budget des emprunteurs. L’étude montre en effet que le coût relatif de ces opérations était en moyenne de 3,84 années de revenus en avril, contre 3,78 années en mars et un plus bas de 3,55 années en septembre 2008 – quand les taux d’emprunt étaient proches de leur niveau record. « Cette hausse résulte d’un double mouvement », explique l’étude : d’une part la remontée « nette » du coût des opérations réalisées (+3,3 % sur un an depuis le début de l’année 2010), et une progression désormais quasi-nulle du revenu des ménages (+0,3 % à la même période).

Conséquence de cette hausse, les emprunteurs recourent plus qu’avant à l’endettement (+5,1 % sur un an depuis le début de l’année), et leur solvabilité, mal orientée depuis la fin de l’année 2008, continue de se dégrader. Au premier trimestre, l’indicateur de solvabilité des emprunteurs du Crédit Logement était de 99,5, en hausse de 0,3 point par rapport au quatrième trimestre 2009, mais en baisse de près de 5 points en comparaison annuelle. Une baisse plus prononcée dans le neuf (-4,4 points) que dans l’ancien (-2,8 points), alors même que le secteur continue de bénéficier des dispositifs spécifiques mis en place dans le cadre du plan de relance. La perspective de l’arrêt du doublement du prêt à taux zéro (PTZ) pour l’achat d’une résidence principale, prévu pour le 30 juin prochain, ne laisse rien présager de bon…

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 17/05/2010 à 16:39 par UFFA 92

    Les taux bas et des aides à l'achat "dopent" artificiellement le marché. Lorsque les taux vont remonter, il est évident que l'optimisme des professionnels (qui communiquent sur des hausses de prix depuis quelques mois) va prendre un sacré coup ! Car actuellement, même avec des taux bas cela fait de sacrés sommes à payer pour l'acheteur !

  • 0 Reco 13/05/2010 à 09:38 par tyrell corporation

    Et oui pourtant on nous martèle qu'il faut profiter de la baisse des taux !
    Quelle malhonnêteté intellectuelle car quand tout tombera personne ne fera de méa culpa.
    Quel nouvel outil sera inventé pour continuer à s'endetter ?
    Par contre la hausse des taux nous n'y sommes pas encore, car on peut imaginer un scénario à la japonaise, déflation longue et lente

  • 1 Reco 05/05/2010 à 14:43 par lapoliss

    ça va faire C.R.A.S.H.

  • 1 Reco 05/05/2010 à 14:23 par Alius

    Effectivement ça risque de faire mal. Il risque d'y avoir quelques acheteurs en moins ;)

  • 1 Reco 05/05/2010 à 12:28 par cassandra

    le jour ou les taux vont remonter (ce qui ne devrait a priori plus trop tarder), ca va saigner...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...