Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntervendredi 11 février 2011 à 18h06

Immobilier : Les taux augmentent... encore


Des taux au plus haut depuis près d'un an
Des taux au plus haut depuis près d'un an
Des taux au plus haut depuis près d'un an (©dr)

Hausse des taux immobiliers, suite. Après deux années d’une baisse quasi-ininterrompue, les taux des prêts habitat sont repartis de l’avant à la fin de l’année 2010. Et ce qui s’annonçait au départ comme une progression lente et mesurée semble bien avoir pris des allures de remontée rapide.

(LaVieImmo.com) - En début de semaine, l’Observatoire des marchés financiers, publié par le Crédit Logement et l’institut CSA, montrait que les taux avaient, en moyenne, repris plus de 20 points de base au cours des mois de décembre et janvier, retrouvant au passage leur niveau du printemps dernier.

Nouveaux ajustements

Selon le courtier Meilleurtaux.com, la tendance s’est poursuivie en février, mois au cours duquel « les établissements ont procédé à des ajustements, explique Christian Camus, directeur général du groupe. Ceux qui n’avaient pas augmenté leur taux ces derniers mois l’ont fait – parfois fortement – alors que ceux qui avaient affiché d’importantes hausses en décembre et janvier les diminuent légèrement ». 39 % des banques partenaires de Meilleurtaux ont ainsi relevé leur taux de 0,17 point en moyenne - jusqu’à 0,70 point pour certaines. Elles sont aussi nombreuses (37 %) à les avoir diminués, de 0,11 point en moyenne. Les 24 % restant ont laissé leurs taux inchangés. En moyenne, ces banques accordent ce mois-ci un taux de 4,05 % aux emprunteurs qui s’endettent sur 20 ans, contre 3,94 % en janvier.

Fin de l’état de grâce

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Ces chiffres confirment ceux dévoilés en début de mois par un autre courtier, Empruntis.com, qui déclarait la « fin de l’état de grâce », et prédisait des lendemains qui déchantent pour des emprunteurs déjà affectés par la remontée des prix, « notamment dans les zones où l'offre est toujours très inférieure à la demande », comme Paris ou le centre des grandes agglomérations. Le ton est moins dramatique chez Meilleurtaux.com, qui note que les taux se maintiennent, malgré la hausse des dernières semaines, à des niveaux encore bas comparé aux cinq dernières années. « En outre, les conditions du nouveau prêt à taux zéro (PTZ+) contribuent à relativiser l’impact de la hausse des taux sur la capacité d’emprunt des ménages », explique Sandrine Allonier, responsable des études économiques du courtier.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 12/02/2011 à 07:20 par UFFA92

    Tous les spécialistes affirmaient encore en décembre 2010 que les taux n'augmenteraient pas avant le second semestre 2011 ! Meilleutaux.com confirme ce que l'on savait déjà : le nouveau PTZ, en solvabilisant artificiellement les acheteurs, va "soutenir" le marché c'est à dire maintenir des prix devenus exhorbitants. C'est au gouvernement de supprimer toutes ces aides à la pierre qui sont aussi responsables de la hausse des prix de ces dernières années.

  • 0 Reco 11/02/2011 à 23:17 par Analyste financier

    Excellent. Les banques comprennent enfin qu'il faut relever les marges. Encore un effort ! Si la hausse des taux continue et si le marché de l'immobilier parisien se retourne de manière pérenne ce sera la meilleure nouvelle économique de ces dix dernières années : les gens deviendront solvables grâce à leur travail et non grâce à la bulle de crédit (+25% d'augmentation des prix en 2010, faut pas déconner, faut revenir sur terre).


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...