Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntervendredi 3 septembre 2010 à 12h30

Immobilier : Les taux inscrivent un nouveau record


Les taux retombent à leur niveau d'octobre 2005
Les taux retombent à leur niveau d'octobre 2005
Les taux retombent à leur niveau d'octobre 2005 (©dr)

Les taux des crédits immobiliers sont à nouveau orientés à la baisse. Le repli reste modéré, mais il ramène les taux à leur niveau de l’automne 2005 - voire en deçà sur certaines durées.

(LaVieImmo.com) - Bonne nouvelle pour les emprunteurs : les taux des crédits immobiliers, qu’on croyait à leur niveau plancher depuis la fin du printemps, sont repartis à la baisse début septembre. Une « baisse très légère, de l’ordre de 0,05 % en moyenne, mais qui ramène les taux à des niveaux aussi bas, si ce n’est plus bas que ceux que nous avions connus il y a cinq ans », observe Maël Bernier, porte-parole du courtier Empruntis.com. En moyenne, un emprunt à 15 ans se négocie à 3,40%, contre 3,45 % à la mi-juillet. Comptez 3,60 % pour un emprunt à 20 ans, et 3,80 % si vous comptez vous endetter pour une durée de 25 ans. Soit 0,05 % de moins que le précédent record, inscrit à l’automne 2005. « Les meilleurs dossiers peuvent même prétendre à du 3 % sur 15 ans, et à du 3,20 % sur 20 ans », indique Ari Bitton, président d’AB Courtage.

Faire jouer la concurrence

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Cette nouvelle baisse, à laquelle personne ne semblait croire il y a quelques semaines, fait écho à celle de l’Obligation assimilable du Trésor (OAT), le taux de long terme des emprunts d’Etat, sur laquelle les banques se basent pour déterminer les taux fixes des emprunts qu’ils accordent. L’OAT a perdu près de 0,50 points au mois d’août et s’est stabilisée autour de 2,50 %. « Cette évolution récente de l’OAT est une véritable aubaine pour les banques, reprend Ari Bitton. Elle permet aux établissements qui étaient restés à la traîne derrière leurs concurrents d’abaisser à leur tour leurs barèmes, sans rogner leurs marges, et de partir à la conquête de nouveaux clients ». Chez Empruntis, on conseille « plus que jamais » de faire jouer la concurrence entre les banques, toutes n’ayant pas encore revu leurs taux.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 09/09/2010 à 12:19 par clara

    Un courtier sympa www.cabinet-seiler.fr

  • 0 Reco 03/09/2010 à 20:17 par jean de bordeaux

    Et ce ne sont pas les acheteurs qui en profitent mais les vendeurs poussés par les intermédiaires; car les prix ne baissent plus .


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...