Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermardi 1 février 2011 à 14h41

Immobilier : Les taux s'installent dans la hausse


Empruntis craint une perte de solvabilité des ménages
Empruntis craint une perte de solvabilité des ménages
Empruntis craint une perte de solvabilité des ménages (©dr)

Selon le courtier en crédits Empruntis, la « fin de l’état de grâce » est amorcée en ce qui concerne les taux de crédit immobilier. Avec des taux fixes au 31 janvier à 3,80 % sur 15 ans et 4,00 % sur 20 ans, le coût du crédit a pris 13 % entre octobre 2010 et fin janvier 2011. Ce qui risque de grever la solvabilité des ménages si la tendance se poursuit.

(LaVieImmo.com) - A la fin janvier, le paysage du crédit immobilier a fort changé, par rapport à ce qu’il était ne serait-ce qu'il y a trois mois. Les OAT [Obligations assimilables du Trésor, taux qui sert de référence aux banques pour les prêts à taux fixes] sont à la hausse, témoignant de l’inquiétude sur la dette des Etats européens. Ce qui s’est répercuté sur les taux fixes, qui ont augmenté selon le courtier de +0,45 % en deux mois. Le résultat : « le coût du crédit s’est renchéri de 13 %, soit exactement ce qui avait été gagné en une année entre octobre 2009 et octobre 2010 sous l’effet de la baisse des taux », analyse le courtier.

Deux scenarii, pessimistes...

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Après ces chiffres, Empruntis affiche un pessimisme certain. En se fondant sur l’évolution rapide des taux, le courtier estime probable une remontée de 1 % des taux d’intérêt - remontée entamée en novembre dernier. Ce qui aurait des conséquences différentes entre Paris et la Province. En Province, cette évolution, conjuguée à une stabilité des prix se traduirait par une exclusion du financement pour 18 % des dossiers. Pour Paris, en tablant sur une hausse des prix de l’immobilier de 5 %, le chiffre monte à 27 % des dossiers. Empruntis en conclut donc que la solvabilité des ménages risque de pâtir de la hausse des taux, « et plus encore si elle s’accompagne d’une hausse des prix notamment dans les zones où l’offre est toujours très inférieurs à le demande ». Quoi qu'il en soit, on est encore loin des records de taux d'octobre 2008, qui atteignaient 5,40 % en moyenne.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 07/02/2011 à 20:45 par julien

    "Empruntis affiche un pessimisme certain".
    Donc les ménages peuvent afficher un optimisme certain. Hausse des taux => baisse des prix immobilier. Donc tout va bien, je ne vois vraiment pas où est le problème.
    Et juste pour info, mieux vaut acheter une maison à 150000 € avec un crédit à 12% plutôt qu'une maison à 300000 € avec un crédit à 3%. N'en déplaise aux banquiers (ces voleurs qui vous disent: achetez !!! Les taux sont bas !!!)
    Alors vive la hausse des taux et vive la baisse de l'immobilier !!!
    Et attendez tranquillement que la maison à 300000 € ne vale plus que 150000 € dans 5 ans...

    PS: Emprunt de 150000 € à 12 % sur 15 ans, coût total 324045 €
    Emprunt de 300000 € à 3% sur 15 ans, coût total 372914 €

  • 0 Reco 03/02/2011 à 10:34 par papa noël

    comme d'hab, on entend tout et son contraire dès qu'il s'agit d'immobilier.
    cf http://www.lavieimmo.com/ taux-emprunt/taux-immobil iers-pas-de-retournement- de-tendance-pour-cafpi-10 322.html

    Il n'y a qu'une seule chose certaine pour les professionnels du secteur : "c'est aujourd'hui le moment d'acheter !!!!!!"

  • 0 Reco 01/02/2011 à 17:05 par milord

    Ce qui est plutôt une bonne nouvelle ! Vive les taux qui montent...

  • 0 Reco 01/02/2011 à 16:48 par OPTIMISTE

    Eh ben au contraire ! on dirait que les prix vont commencer à baisser !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...