Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmprunterlundi 9 décembre 2013 à 16h09

Immobilier : Un délai d'un an pour renégocier son assurance crédit


Benoît Hamon veut un délai de un an pour pouvoir renégocier son assurance crédit
Benoît Hamon veut un délai de un an pour pouvoir renégocier son assurance crédit
Benoît Hamon veut un délai de un an pour pouvoir renégocier son assurance crédit (©Fotolia)

Le projet de loi relatif à la consommation est examiné ce lundi 9 décembre à l'Assemblée nationale. Il doit notamment permettre aux emprunteurs de bénéficier d'un délai d'un an pour renégocier l'assurance de leur prêt immobilier, a déclaré lundi Benoît Hamon.

(LaVieImmo.com) - Aller plus loin que la « loi Lagarde », qui permettait aux emprunteurs immobiliers de choisir une assurance crédit différent de celle présentée par leur banque. Tel est l’objectif du gouvernement, dans le cadre du projet de loi relatif à la consommation examiné en ce moment en deuxième lecture par les députés.

« Nous allons ouvrir un délai d'un an (…) pendant lequel vous pourrez réfléchir aux conditions qui vous ont été proposées par votre banquier, le cas échant trouver un autre assureur, et à garantie équivalente en faisant jouer la concurrence, trouver une assurance qui vous garantisse le même capital mais à un prix bien inférieur », a déclaré lundi Benoït Hamon sur France Info. Selon le ministre de la Consommation, cette dépense « peut aller jusqu’à un tiers du coût du crédit pour les Français aujourd’hui ».

« Une petite révolution »

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Trois ans après la loi Lagarde, qui réglemente le crédit à la consommation, « l’effet escompté » n’est pas au rendez-vous, a jugé le gouvernement. « Le marché de l’assurance emprunteur reste marqué par une concurrence insuffisante et les tarifs se maintiennent à un niveau élevé », avaient estimé MM. Moscovici et Hamon, cités par l’AFP.

Une décision dont se satisfait le courtier en crédit Empruntis. « C’est une petite révolution, car cela signifie qu’un particulier qui a souscrit un crédit immobilier et une assurance emprunteur associée tout en la jugeant trop élevée, va désormais disposer d’un délai d’1 an pour changer d’assurance et trouver moins cher, toujours évidemment avec des garanties équivalentes », analyse Maël Bernier, porte-parole du courtier. « C’est un délai raisonnable qui va sans aucun doute modifier la donne », conclut-elle.

Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de cent banques

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...