Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmprunterjeudi 3 novembre 2011 à 17h55

La baisse des taux de la BCE est une bonne nouvelle pour les banques


La baisse de taux de la BCE était inattendue
La baisse de taux de la BCE était inattendue
La baisse de taux de la BCE était inattendue (©dr)

L’assouplissement de la politique monétaire de la Banque centrale européenne laisse potentiellement aux banques la possibilité d’abaisser leurs barèmes. Rien ne dit qu’elles le feront effectivement.

(LaVieImmo.com) - Le Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), réuni ce matin à Francfort, a abaissé de 25 points de base le taux d’intérêt de ses opérations principales de refinancement, le « refi », ramené à 1,25 %. Inattendue, cette baisse, décidée en dépit des pressions inflationnistes, répond au « niveau particulièrement élevé des incertitudes » et des « risques accrus » qui pèsent sur les perspectives économiques de la zone euro, a expliqué Mario Draghi, qui a récemment succédé à Jean-Claude Trichet à la tête de la BCE, et qui présidait aujourd’hui son premier conseil. Ces risques, dont certains ont déjà commencé à se matérialiser, vont probablement entraîner une révision à la baisse des prévisions de croissance de l’établissement, a prévenu M. Draghi.

Une certaine stabilité des taux

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Selon le courtier en crédit Meilleurtaux.com, « la baisse du principal taux directeur de la BCE est une bonne nouvelle pour les banques, dont le rôle est de prêter à long terme tout en se refinançant à court terme ». Les établissements prêteurs, en voyant leur coût de refinancement diminuer, pourraient décider de répercuter cette baisse dans leurs barèmes. Rien ne permet cependant d’assurer qu’elles le feront effectivement, la prudence ambiante et la volonté de préserver leurs marges risquant de l’emporter sur la volonté de capter une nouvelle clientèle grâce à des taux plus attractifs. Hervé Hatt directeur général de Meilleurtaux.com, estime que la baisse du « refi » devrait au moins « contribuer à maintenir une certaine stabilité des taux de crédit immobilier ».

La majorité des banques partenaires du courtier ont laissé leurs taux inchangés en novembre. Un tiers d’entre elles ont relevé leurs barèmes, de 0,10 point en moyenne, dans le sillage de la hausse de l’OAT 10 ans ((taux de long terme des emprunts d'état, qui sert de référence aux banques en matière de taux immobiliers fixes) passé de 2,45 % le 12 septembre - son plus bas niveau historique - à 3,30 % le 26 octobre suite à l'avertissement de l'agence de notation Moody's sur la situation de la France.

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...