Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntervendredi 31 octobre 2008 à 18h33

La baisse des taux de la BCE, une bonne nouvelle pour les emprunteurs


(LaVieImmo.com) - Aux grands maux les grands remèdes. Lors d’une conférence organisée à Madrid en début de semaine, Jean-Claude Trichet a laissé entendre qu’une nouvelle baisse des taux de la Banque centrale européenne était « possible », l’allègement des risques inflationnistes permettant d’envisager un coup de pouce à une économie au bord de la récession. Selon Marc Touati, directeur général délégué et directeur de la recherche économique et financière chez Global Equities, cette baisse, la deuxième en moins d’un mois, pourrait bien ne pas être la dernière. Une bonne nouvelle pour les emprunteurs immobiliers. Tout du moins les plus patients d’entre eux…

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

« Avec une première baisse de 50 points de base décidée conjointement avec les autres grandes banques centrales le 8 octobre dernier, la BCE a acté le net ralentissement de l’activité observé depuis plusieurs mois et reconnu que le risque inflationniste n’était plus la principale menace pesant sur l’économie de la zone euro », explique l’économiste. Une attitude que la Banque devrait conserver la semaine prochaine, la chute des prix de l’énergie confirmant l’atténuation des pressions inflationnistes. Une nouvelle baisse de 50 points de base est donc envisageable, qui ramènerait le « Refi » - principal taux de refinancement de la BCE - de 3.75 à 3.25%, contre 4.25% le mois dernier. Mais Jean-Claude Trichet ne s’arrêterait pas en si bon chemin, le repli de l’inflation et la morosité des perspectives d’activité ouvrant la porte à de nouvelles baisses de taux. « Les tensions sur les marchés interbancaires commencent à peine à s’apaiser, et la BCE devrait montrer que l’heure n’est plus à une politique trop restrictive », reprend Marc Touati. L’économiste estime ainsi qu’au terme de plusieurs ajustements successifs, le « Refi » pourrait être ramené à 2.5% l’été prochain.

Quel impact sur les taux des crédits immobiliers ? « Ils suivront le mouvement, même si l’effet d’entraînement se fera très graduellement » répond Marc Touati. « On estime généralement que les variations des taux de la BCE mettent 6 à 9 mois avant de se répercuter sur les taux pratiqués par les banques. Entre le mois d’octobre 2008 et l’été 2009, le "Refi" devrait avoir perdu 175 points de base. A terme, on peut estimer que les taux des crédits à l’habitat perdront entre 100 et 150 points, les banques ne répercutant pas intégralement le mouvement ». Il convient donc de s’armer de patience. Selon l’économiste, les taux pourraient repasser en deçà du seuil des 5% - franchi fin septembre pour la première fois en près de six ans - avant l’été 2009.

E.S.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...