Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntervendredi 13 mars 2009 à 16h38

La baisse des taux immobiliers n'empêche pas celle de la production de crédits


(LaVieImmo.com) - Le nombre de crédits immobiliers accordés en France a reculé de près de 13 % l’année dernière, selon la dernière édition de l’Observatoire des crédits aux ménages, dévoilée cette semaine. La chute devrait se poursuivre au cours des prochains mois, en dépit du mouvement de baisse des taux des crédits habitat.

Selon l’Observatoire, les banques ont octroyé 1,997 million de crédits immobiliers en 2008 contre un record de 2,289 millions en 2007. Soit une baisse de 12,7 % en comparaison annuelle. Les crédits à l’accession, qui représentent à eux seuls plus de la moitié de la production totale, enregistrent un repli de 19 % (1,095 million). Sans surprise, « cette contraction reflète l’inquiétude des Français face à la dégradation de leur situation économique et professionnelle », explique Michel Mouillart, professeur d’économie à Paris X et auteur de l’Observatoire. En effet, fin 2008, près de 49 % des ménages possédant un crédit estimaient que leur situation financière s’était récemment dégradée, contre moins de 41 % un an plus tôt et un plus bas de 27,1 % fin 2001.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Nouvelle baisse en vue en 2009 Dans ce contexte, le mouvement de baisse des taux des crédits habitat amorcé en novembre ne semble pas avoir joué sur la tendance. Et pourtant… « Que serait le marché sans cette baisse de taux ? », interroge M. Mouillart. « En termes de solvabilité de la demande, elle équivaut à une baisse de 5,5 % des prix de l’immobilier, ce qui est loin d’être négligeable, dans la mesure où les prix, pour le moment, ne bougent pas vraiment ». L’économiste anticipe une poursuite de la baisse des taux, attendus en moyenne à « 4,5 % d’ici le printemps, peut-être moins ». Pourtant, aucun miracle n’est à attendre du simple fait de cette baisse des taux. « Il ne fait pas de doute que le problème, à l’heure actuelle, ce ne sont pas les taux mais bien l’environnement économique général », résume Michel Mouillart. Fin novembre, 4,8 % seulement des ménages affichaient l’intention de souscrire un crédit immobilier au cours des mois à venir, contre 5,8 % un an plus tôt. Ce niveau est l’un des plus bas depuis la crise des années 1990. La production de crédit habitat devrait continuer de reculer au cours des prochains mois, et « 2009 s’annonce comme une année encore plus mauvaise que 2008 », conclut Michel Mouillart.

E.S.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...