Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermercredi 4 janvier 2012 à 13h15

La hausse des taux immobiliers est enclenchée


La remontée des taux est amorcée
La remontée des taux est amorcée
La remontée des taux est amorcée (©dr)

Le dernier baromètre du courtier en crédit Empruntis.com confirme la remontée des taux immobiliers. Le mouvement est encore timide, mais il devrait se confirmer dans les prochaines semaines.

(LaVieImmo.com) - En moyenne, un emprunteur qui souscrit un prêt immobilier pour une durée de 15 ans obtient aujourd’hui un taux de 4,05 %, observe Empruntis.com. Soit 0,05 point de plus qu’il y a un mois. La hausse atteint 0,10 point sur les autres durées, avec des taux de 3,75 % à 10 ans, 4,35 % à 20 ans et 4,55 % à 25 ans.

« Si cette hausse est pour le moment modérée, il est important de dire que la grande majorité de nos partenaires bancaires annoncent des hausses pour les semaines à venir », indique Maël Bernier, porte-parole du courtier. L’ampleur de la remontée à venir reste difficile à estimer, certains établissements envisageant « des hausses supérieures à 20 % » quand d’autres, « plus prudents », se contentent d’évoquer « un mouvement inexorablement haussier », poursuit-elle.

Attention au triple A…

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Empruntis estime que la hausse restera modérée si la France échappe à une dégradation de la note de sa dette par les grandes agences de notations financières. « Le triple A nous permet encore de bénéficier d’excellentes conditions d’emprunt sur les marchés », reprend Maël Bernier. En cas de dégradation, « les banques répercuteraient quasi-immédiatement dans leurs barèmes la hausse du coût de leur propres emprunts, et les taux des crédits s’en trouveraient rapidement impactés ».

A noter que le mouvement de remontée de taux s’accompagne d’une tendance à la réduction des durées des prêts accordés par les banques, « avec la quasi-disparition des durées longues comme le 30 ans, et une distribution très prudente du 25 ans », indique Empruntis.

Les taux moyens des prêts immobiliers au 3 janvier

  • 7 ans : 3,60 %
  • 10 ans : 3,75 %
  • 15 ans : 4,05 %
  • 20 ans : 4,35 %
  • 25 ans : 4,55 %
  • 30 ans : 5,00 %

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 09/01/2012 à 16:13 par denisss

    A ceux qui comparent (et qui ne savent pas faire marcher une calculette) prix haut /taux bas/durée longue et prix abordable/taux haut/duré moyenne...rien quand pondérant sans calculette on comprend que + cher / -taux/+durée et - cher/+taux/-long compter les moins et les plus (mode femme actuel).
    Peut étre vous comprendrez mieux, car avec la calculatrice en rentrant les chiffres dans tous les sens c'est toujours le prix le moin cher qui est le meiux et les banques gagnent toujours autant ( a 12% sur 15ans qu'a 4% sur 30ans).
    Sachez
    Les banques tous comme l'état ne fais pas de cadeaux...(relationnelle elevée entre eux)
    Le systéme capitaliste (systéme actuel) sauvera toujours la finance plutot que le particuliers et le privé notemment grace au prélévement de ces derniers, de plus l'état francais a tellement donné a l'immo ( contre toutes logique economique)que c'est normal de reprendre.
    La bourse n'a aucun soucis a se faire et sa les grands boursicoteur le savent, ils ont sortie les mécontent d'un jour qui vont se retrouvé sur la paille de toutes façon (car mauvais gestionnaire).
    Méme si une gerre semi atomique, une revolte, une crise banquaire éclatent les bourses existeront toujours,...
    L'immo , lui il subit...les aléas populaire (hier ct bon ,demain c nul, aprés demain on verra bien...)

  • 0 Reco 09/01/2012 à 10:49 par Chris

    A propos des élections, nous savont tous que le gvt tente par tous les moyens de repousser l'inévitable en caressant le peuple dans le sens du poil, après les élections il n'y aura pas de miracles nous allons tous payer...

  • 0 Reco 07/01/2012 à 19:33 par Bernie

    Certes, Cabaisse, une baisse de 30% peut se révéler intéressant, à condition que les taux d'intérêt ne flambent pas.

    Comme le dit Tomi, j'ai emprunté en 1988 à 12%, après âpres négociations avec mon banquier.....

    Message édité 07/01/2012 à 19:34

  • 0 Reco 07/01/2012 à 13:12 par Chris

    Gino, belle analyse, chers acheteurs ATTENDEZ !!!

  • 0 Reco 07/01/2012 à 03:15 par Gino ancien agent immobilier

    Chers acheteurs,

    Je vous conseille, si vous nêtes pas pressés, d'attendre le résultat de ces fameuses élections présidentielles. Il est clair que de grandes décisions seront prises par le nouveau gouvernement en terme de logement, de taxes, de librations de terrain à batir.

    Je pense que la situation va se déploquer à ce moment là (vers Juin 2012). je pense qu'il vaut mieux attendre car il est dommage de se précipiter sur un bien qui vous plaise moyennement, alors que les opportunités vont se multiplier, notamment à la rentrée de septembre 2012, notamment en terme de terrains à batir et de constructions neuves plus généralement.

    Enfin, l'ancien va probablement baisser et les vendeurs excédés devront lacher prise tot ou tard. il est souvent préférable d'acheter dans l'ancien car les surprises sont moindres ainsi que le stress, tandis que le choix est souvent bien plus large. Mais pour cela il faut se montrer patient, et négocier car les prix sont bien trop élevés par rapport au pouvoir d'achat actuel des Français. Je ne pense pas que les taux exploseront. Ils monteront peut-etre mais pas au delà de 5.5%.

    Il est donc urgent d'attendre: dans l'ancien car les prix sont trop élevés, et dans le neuf en ce moment il ya peu d'offres mais cela devrait se décanter quand les gens n'auront plus peur de la faillite des banques ainsi que grace aux nouvelles lois de 2012 et taxes qui inciteront à la vente.

  • 0 Reco 06/01/2012 à 18:19 par CaBaisse

    Oui, c'est aussi ce que je pense; c'est toujours intéressant de confronter les idées et autres données, c'est ce qui fait la richesse de ce forum.

  • 0 Reco 06/01/2012 à 17:29 par Fredo

    En même temps c'est le principe d'un forum, non...?

  • 0 Reco 06/01/2012 à 16:24 par patwon

    Après Tomi, ce sont les données de Bernie qui sont commentées...

  • 0 Reco 06/01/2012 à 16:06 par antoine

    transmission de pensée cher ca baisse....:)))

    cest fouc her tomitomate mais aparemment ya pas que moi qui est le meme point de vue......:)))

  • 0 Reco 06/01/2012 à 16:06 par antoine

    cest faux cher tomitomate. j'entendais un economiste l'autre jour sur bfm business qu'une simple petite hausse des taux avait suffit en juillet 2011 a calmer les prix, et qu'un hausse d'un 1point ferait tres mal sur le marché

    comapre ce qui est comparable: les prix de 1995 etait 3 a 4 fois moins élevé que ceux d'aujourdhui. Les salaires eux n'etait pas 3 à 4 fois moins élevés

  • 0 Reco 06/01/2012 à 16:05 par CaBaisse

    Oui et non.
    Tout d'abord les prix ont commencés à baisser avant que les taux ne commencent à monter, ce qui veut dire que le système (la hausse des prix) était de toutes façons arrivé à son terme, même dans les zones tendues (la FNAIM vient de publier son bilan 2011, très intéressant comme à son habitude, et il y est indiqué une baisse de 6,3% à Paris dans le dernier trimestre de l'année, c'est beaucoup et c'est pas fini).

    D'autre part, si les taux augmentent de plus de 0,6% les prix vont plonger encore plus vite. En 1995, les prix étaient en moyenne 150% moins chers que maintenant.

  • 0 Reco 06/01/2012 à 15:53 par tomitoma

    ouai, sauf qu'une hausse de 0.6% ne permet pas une baisse substancielle des prix. Refait le calcul avec 3% de plus, on en reparle après. En 1995, des taux à 15% étaient monnaie courante.

  • 1 Reco 06/01/2012 à 13:17 par CaBaisse

    Je confirme Bernie, réponse b (le prix du bien a BEAUCOUP plus d'importance que le cout du crédit). L'argumentation est tellement évidente que tu l'as faite toi même.

    je reprends:
    Achat à 200.000 euros
    Taux 3,7% + 0,36% de frais d'assurance (moyenne)
    Cout du crédit : 97738 euros
    Cout total : 298.000 euros

    Baisse de 10% (c'est peu par rapport à la correction probable)
    Achat à 180.000 euros
    Taux 4,35% + 0,36% de frais d'assurance (moyenne)
    Cout du crédit : 102780 euros
    Cout total : 283.000 euros
    Donc moins cher.

    Je n'ai même pas prix en compte les frais de notaires (% du prix d'achat). Et si tu pars avec un apport, la différence est encore beaucoup plus grande. Enfin, tu peux toujours renégocier tes taux d'intérêt s'ils baissent.

    Bref, le facteur le plus important pour l'achat est le prix du bien, de très loin. Etant donné que la plupart des acteurs de l'immo prévoient une baisse pour 2012, sans doutes aussi pour 2013-14, la conclusion est qu'il vaut mieux attendre que ça baisse que de s'axer sur les taux d'intérêt. C'est une évidence.

  • 0 Reco 06/01/2012 à 11:32 par Bernie

    Tout dépend de la région où l'on se trouve.....

    A Paris une baisse substantielle n'est guère dans les perspectives. En région elle le sera surement plus.

  • 0 Reco 06/01/2012 à 11:31 par Bernie

    C'est ton choix argumenté et tout à fait respectable.

    D'autres feront d'autres choix sur d'autres critères, notamment celui sur le long terme.

    Mais le débat peut être intéressant.

  • 0 Reco 06/01/2012 à 11:25 par antoine

    mais le problème, cest qu'il faut attendre encore plus, car les taux vont monter encore plus, et les prix baisser encore plus!

    Donc ca sera encore mieux vous verrez dans six mois! les prix nont pas encore assez baisser car les venderus n'arrivent pas a admettre que ca baisse !

  • 0 Reco 06/01/2012 à 11:23 par antoine

    9000 euros de moins pardon!

  • 0 Reco 06/01/2012 à 11:22 par antoine

    a quoi ca sert de payer 9000 euros de plus au total, si tu te prives a vie de vacances et de loisir!

    On ne vit qu'une fois!

  • 0 Reco 06/01/2012 à 11:21 par antoine

    ben moi je prends la reponse c)

    :)

    Montant Emprunté à 4.35% (taux janvier 2012)
    180 000 €
    Mensualités/240 mois = (20 ans)
    1 124 €
    Coût total du crédit
    89 760 €

    Car tu as 300 eruos de moins que la b)

    200 000 € à 3.70% (taux janvier 2011)
    Mensualités/180 mois = (15 ans)
    1 449 €
    Coût total du crédit
    60 820 €

    Car on ne vit qu'une fois et je prefere mayer moins de mensualités. Et si au cours des 20 ans les taux baissent, ben la banque me rachetra mes mensualé et le paierais encore moins par mois!

    300 euros de plus par mois cest enorme! Tu pourras voyager plus, offri plus a tes enfants, etc etc , et economiser plus si un jour tu as besoins d'apport pour autre chose...

    Cest tres vite vu pour moi!

    la c) !!!

  • 0 Reco 06/01/2012 à 11:15 par Bernie

    "Au fait, à la question posée, la réponse est b et la démonstration prendrait 3 min à un enfant de niveau 3ème..."

    "Bernie, la question était : vaut-il mieux acheter a) cher avec des taux d'intérêts bas b) moins cher avec des taux d'intérêts plus haut."

    Si la réponse est "b", selon CaBaisse, ce serait donc, dans l'exemple, achat plus élevé à taux moins élevé......

  • 0 Reco 05/01/2012 à 23:50 par Tony de kohlanta 2

    Merci CaBaisse pour le dernier post, au moins ça a le mérite d'être clair pour tout le monde.

  • 0 Reco 05/01/2012 à 22:55 par patwon

    Sans compter que 20k€ de différence sur un achat immo correspond à 1500€ de différence de frais de notaire !
    J'avoue Bernie, ta démonstration est plus que bancale...

  • 0 Reco 05/01/2012 à 21:51 par Manu

    Tiens c'est rigolo ça. Bernie vient de s'autodémontrer tout seul qu'il a tort.
    Si on prend ses montants 2011/2012, dans les 2 cas la somme montant emprunté + cout du crédit est inférieure en 2012 par rapport à 2011, malgré des taux plus élevés (mais des prix inférieurs)
    C'était ça qu'il voulait démontrer ?? :)))
    En tout cas merci pour ce bel effort ! en plus le pouvoir d'achat pendant toute la période est meilleur, sans compter que l'espoir de plus valeur est meilleur en 2012 et qu'à la revente avant l'échéance le coût du crédit est inférieur à ce qui est fixé au départ.

    Ce qui rassure quand même, c'est que les investisseurs, les vrais, ceux qui ont beaucoup de pognon et qui influent vraiment sur les prix du marché (et qui sont en train de se barrer de l'immo pour revenir en bourse), eux ils savent compter, raisonner faire des sommes et des multiplications.

    Bises les filles

  • 1 Reco 05/01/2012 à 20:03 par CaBaisse

    Bernie, la question était : vaut-il mieux acheter a) cher avec des taux d'intérêts bas b) moins cher avec des taux d'intérêts plus haut. Pas : vaut-il mieux emprunter à 4.35% ou à 3.70%, ce qui est à peu de chose près ce dont vous nous parlez dans votre post.

    Au fait, à la question posée, la réponse est b et la démonstration prendrait 3 min à un enfant de niveau 3ème...

  • 0 Reco 05/01/2012 à 19:11 par Bernie

    Montant Emprunté à 4.35% (taux janvier 2012)
    180 000 €
    Mensualités/180 mois = (15 ans)
    1 363 €
    Coût total du crédit
    65 340 €

    200 000 € à 3.70% (taux janvier 2011)
    Mensualités/180 mois = (15 ans)
    1 449 €
    Coût total du crédit
    60 820 €

    Montant Emprunté à 4.35% (taux janvier 2012)
    180 000 €
    Mensualités/240 mois = (20 ans)
    1 124 €
    Coût total du crédit
    89 760 €

    Montant Emprunté à 3.70% (taux janvier 2011)
    200 000 €
    Mensualités/240 mois = (20 ans)
    1 181 €
    Coût total du crédit
    83 440 €

    Je sais ce que mon portemonnaie préfère...

  • 0 Reco 05/01/2012 à 19:08 par antoine

    la troisième raison, cher Helios, cest que quand les taux redescendent, ben la banque te rachète ton crédit, et tu paies encore moins en mensualités!!!

  • 0 Reco 05/01/2012 à 19:02 par Helios

    Acheter avec de taux hauts et des prix bas est bien plus intéressant qu'avec des taux bas et des prix hauts, car les durées de prèts seront fortement raccourcies en cas de taux élevés.
    Donc si on doit revendre peu de temps après avoir acheté (en cas de divorce ou de mutation par exemple) on aura remboursé une partie beaucoup plus importante du prèt en cas de taux élevé.
    La seconde raison en faveur des taux élevés et des prix bas, c'est qu'on a moins à craindre une baisse des prix en cas de revente.

  • 0 Reco 05/01/2012 à 18:53 par antoine

    "La baisse des prix n'est aucunement garantie pour ouvrir le marché immobilier car la hausse des taux compensent."

    ben ouai cher Bernie, mais pour en arriver la, il faut bien les faire baisser ces putains de prix! Et ils veulent pas les vieux schoques cupides! :))

  • 1 Reco 05/01/2012 à 18:17 par CaBaisse

    +1 à Manu. Ca fait plaisir de voir qu'il y en a qui comprennent que la baisse des prix est beaucoup plus importante que la hausse des taux d'intérêt pour un acheteur. D'autant plus que les taux peuvent monter, mais ensuite redescendre et qu'il est toujours possible de renégocier son prêt. Y'a des "pros" qui en revanche ont du mal avec les chiffres.

    De toutes façons, acheteurs, gardez toujours ceci en tête une bonne affaire se fait à l'achat, pas à la revente. Ceux qui ont acheté cher, énormément à partir de 2007 et presque tous en 2010 et 2011 vont l'apprendre à leurs dépend. s'il revendent ils le feront à perte, et s'ils gardent leur bien, les, disons, 800000 euros qu'ils auront déboursé pour leur 80m2 à Paris ils les devront TOUJOURS.

  • 0 Reco 05/01/2012 à 17:34 par tomitoma

    enfin bref, chacun voit midi à sa porte

  • 0 Reco 05/01/2012 à 17:34 par tomitoma

    bah non, si tu reste pas jusqu'au bout, le prix de l'appart tu ne l'aura pas payé non plus entierement. Et vu que tu commence par rembourser une part plus importante des interets...

  • 0 Reco 05/01/2012 à 17:05 par Manu

    SVP, allez au bout du raisonnement, qu'est ce que c'est pénible de voir ça !
    Des taux qui montent énormément, ça reste intéressant couplé à une baisse modérée.

    Pourquoi ? Tout simplement parce que dans la très grande majorité des cas, acheter en s'endettant sur 25 ans ne veut pas dire qu'on reste dans l'appart pendant 25 ans...
    Donc au final on en rembourse pas tous les intérêts, donc le coût du crédit est bien moindre que celui présenté au début. Par contre, le prix d'achat, une fois qu'il est payé, lui il ne bouge pas.

    Merci de votre attention

    Bises

  • 0 Reco 05/01/2012 à 16:19 par tomitoma

    Désolé, je ne te visais pas, mais étant régulierement sur le forum depuis quelques années, certains me fatigue sous prétexte qu'ils sont jeunes que rien n'est possible pour eux et blablabla, alors qu'en se bougeant c'est tout à fait réalisable. Ce qui devient plus compliquer c'est de consilier bagnole haut de gamme, telephone à 700€, tv-hifi dernier cri et voyages à tour de bras, c'est vrai qu'il faut un peux serrer la vis, mais c'est faisable pour les jeunes aussi.

  • 0 Reco 05/01/2012 à 16:14 par Tony de kohlanta 2

    pas convaincu du tout par vos dires néanmoins...
    merci pour les pleurnicheuses et les fainéants qui apprécieront l'élément de langage... vous n'êtes pas à l'UMP quand même? :)
    je pense qu'un peu de lecture vous ferez le plus grand bien :

    "Si la première phase de hausse pouvait paraître cohérente avec la baisse des taux d’intérêt, il semble aujourd’hui probable que celle-ci ait biaisé les anticipations à la hausse, créant une bulle sur le marché immobilier français. Il n’est pas impossible que cette surévaluation soit confortée par les ménages déjà propriétaires qui sont en quelque sorte « immunisés » contre l’augmentation, tandis que les nouveaux entrants connaissent plus de difficulté."

    http://www.strategie.gouv .fr/content/note-d%E2%80% 99analyse-221-l%E2%80%99e volution-des-prix-du-loge ment-en-france-sur-25-ans -1

  • 0 Reco 05/01/2012 à 15:53 par tomitoma

    tu sais une commission sur 200 000 ou 240 000€, après négociation, c'est la même... donc un argument de quelqu'un qui ne connait pas et qui ne tiens pas la route.
    Quant au capital bullesque qui fait plouf dans 5 ans, ça fait au moins 5 ans qu'on nous dit ça... et même si cela devait arriver, passer 5 ans ça explosera à nouveau, un achat immo c'est du long terme, et sur le long terme, depuis la nuit des temps, la courbe est la même.
    Et c'est amusant le volume de transaction phénomenal, alors qu'il parait que personne ne peut acheter. Bon pas les pleurnicheuses et les feineants, c'est certains.

  • 0 Reco 05/01/2012 à 15:45 par Tony de kohlanta 2

    c'est sur qu'en tant qu'agent immobilier, vous préférez des prix élevés : c'est quand même mieux pour les commissions...
    tu rembourses ton capital bullesque oui!! et qui fait plouf dans 5 ans :)))

  • 0 Reco 05/01/2012 à 15:30 par tomitoma

    c'est vrai que d'un point de vue patrimoniale il est plus interessant de rembourser des interets que du capital :) bravo tony

  • 0 Reco 05/01/2012 à 15:26 par Tony de kohlanta 2

    C'est des conneries tout ça : mieux que les prix se cassent bien la gueule pour acheter à prix bas avec des taux haut que l'inverse...
    Allez big bang boom l'immo... dommage pour ceux qui ont 3 studios et 4 F3.. :)

  • 0 Reco 05/01/2012 à 15:15 par Bernie

    "car au final même si les prix on dimitué de 30 % les mensualités seront les mêmes."

    C'est ce que l'on t'explique depuis longtemps l'antoine...

    Ce n'est donc pas la peine d'insulter, depuis des mois, les vieux cupides qui ne veulent pas baisser leurs prix.

    La baisse des prix n'est aucunement garantie pour ouvrir le marché immobilier car la hausse des taux compensent.

    Maintenant il est toujours possible d'insulter les banquiers à la place des vieux cupides.

  • 0 Reco 05/01/2012 à 14:58 par Tonio

    Effectivement Antoine, dans le cas d'un financement à 100% pas pour la partie de l'apport.

  • 0 Reco 05/01/2012 à 14:36 par antoine

    Remarque les gars on est encore loin des taux pratiqués au début de années 90 donc faut mieux acheter maintent avec un TEG sur 25 ans à 4,7 % que dans 1 ou 2 ans avec un TEG à 8,5 % (ce qui pourrait arriver si nosu perdonns le AAA) car au final même si les prix on dimitué de 30 % les mensualités seront les mêmes.

  • 0 Reco 05/01/2012 à 11:48 par Tonio

    L'immo est un actif comme un autre ... pour les trouillards ! (au moins je pourrai me loger, ca grimpe toujours, pour mes enfants, ma retraite, ...)
    Ceux qui étaient sur l'immo vont aller se rabattre sur les forets ?

    Enfin une baisse après une hausse organisée entre intéressés (banquiers, retraités, gouvernement, lobby immo, notaires, AI, ...) au détriment du trouillard ;-)

  • 0 Reco 05/01/2012 à 11:41 par En passant

    Les prix, les taux, les prix, les taux... Franchement, c'est vraiment has been aujourd'hui l'immo.

  • 0 Reco 05/01/2012 à 00:19 par antoine

    sympa la miss meteo de l'immo....

    http://www.lachaineimmo.t v/meteo/septembre-2011-19 1.html

    pas mal pas mal..:))

  • 0 Reco 05/01/2012 à 00:17 par antoine

    a voir!!!

    http://www.lachaineimmo.t v/interview/philippe-tabo ret-prets-a-long-terme-le s-banques-disent-stop-235 .html

    on voit que le directeur de cafpi a du mal a admettre la baisse des prix mais il l'admet quand même! Il ne peut le nier!

  • 0 Reco 04/01/2012 à 21:27 par bungle

    Tout est dit cher antoine....

  • 1 Reco 04/01/2012 à 14:40 par antoine

    5% sur 30 an..... ca comence a faire tres tres mal!! de toute facon les banques refusent les prets sur 30 ans!

    va falloir baisser les prix les gars, et tres tres vite!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...