Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntervendredi 8 juillet 2011 à 16h48

Le crédit pas affecté par la hausse du taux de la BCE


De la visibilité sur le crédit immobilier
De la visibilité sur le crédit immobilier
De la visibilité sur le crédit immobilier (©dr)

La Banque centrale européenne (BCE) a augmenté comme prévu son principal taux directeur jeudi. Une mesure destinée à contenir l’inflation qui ne devrait pas, selon les courtiers en crédit, impacter les taux des prêts immobiliers en France.

(LaVieImmo.com) - Le taux de refinancement de la BCE est passé de 1,25 % à 1,50 %, ce qui « ne devrait avoir d'incidence directe que sur les taux variables », estime Meilleurtaux.com. Un phénomène marginal dans l’hexagone, puisque « ceux-ci ne représentent que 10 % tout au plus de la production de crédits en France », appuie un autre courtier, Cafpi. Néanmoins, les emprunteurs pourraient voir s’amoindrir l’intérêt de bénéficier de taux variables, « dans la mesure où ils risquent de devenir rapidement supérieurs aux taux fixes », commente Sandrine Allonier, responsable des études économiques chez Meilleurtaux.com.

Des taux fixes stables...

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Une incertitude qui ne devrait pas gagner l’immense majorité des emprunteurs. Car du côté de l’OAT 10 ans, taux des obligations assimilables du Trésor, qui servent de référence aux taux fixes, l’heure est à la stabilité. En effet, l’indice affiche désormais 3,44 %, « contre 3,41 % au 7 juin dernier », indique AB Courtage. Ce qui fait que les emprunteurs prétendent aujourd'hui «  à des taux moyens de 4 % sur 15 ans, 4,30 % sur 20 ans et 4,45 % sur 25 ans », poursuit le courtier ; soit le même niveau depuis mai.

... et un statu quo en perspective

Pour l’été, « On peut s'attendre à un statu quo », pronostique Sandrine Allonier. Une période réputée calme chez les banques, qui laissent le plus souvent leurs taux inchangés. « En revanche, compte tenu des incertitudes sur la situation économique en Europe, difficile de se risquer à la moindre prévision pour le mois de septembre, traditionnellement propice aux achats immobiliers et donc à la concurrence entre les banques pour proposer des taux avantageux », conclut-elle.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 10/07/2011 à 13:36 par antoine

    les taux montent et de moins en moins de personne peuvent acheter. Chres vendeurs ils seaient temps de revoir a la baisse vos prix si vous tenez a vendre votre maison.

  • 0 Reco 10/07/2011 à 13:35 par antoine

    Je ne sais pas si ce q'ils racontent ces des con... eries ou pas, tout ce que je sais cest qu'entre debut Avril 2011 (debut de mes recherches et 1ere simulation de credit) et Juillet 2011( deuxieme simulation de credit avec les memes banques), jai perdu 15,000 euros de pourvoir d'achat sur une maison de 310,000 euros, et 10,000 euros de plus car les prix ont augmenter de 10,000 euros.

  • 0 Reco 09/07/2011 à 14:49 par jeece

    @ Analyste,

    Je suis d'accord, et un simple entretien avec son banquier suffit pour vérifier que les taux ont augmenté !

  • 0 Reco 09/07/2011 à 11:58 par Analyste

    Désinformation des courtiers.
    Les banques achètent à taux variable l'argent qu'elles prêtent à taux fixe.
    Aussi, l'augmentation du taux variable écrase les marges des banques, voire crée des marges négatives (compte tenu des coûts fixes : paiement des salaires des guichetiers, entretien des agences, frais informatique, etc.). Avec Bâle 3, ce type de pratique devient impossible et les banques vont devoir répercuter la hausse des taux variables sur les taux fixes.
    Mais bon, les courtiers sont là pour vous mentir (et financer ce site internet).


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...