Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermardi 24 septembre 2013 à 18h37

Le marché du crédit immobilier n'a pas redémarré


Les volumes restent faibles malgré des taux historiquement bas
Les volumes restent faibles malgré des taux historiquement bas
Les volumes restent faibles malgré des taux historiquement bas (©dr)

Le courtier en crédit Empruntis.com a mis en lumière mardi le dynamisme « en trompe l’œil » d'un marché animé principalement par les rachats de prêts.

(LaVieImmo.com) - La baisse des taux immobiliers n’aura-t-elle servi à rien ? Le courtier en crédit Empruntis.com a battu en brèche mardi l’idée selon laquelle le niveau actuel des taux d’emprunt, historiquement bas, avait soutenu le marché immobilier.

« Les banques ont joué le jeu, elles ont prêté à des taux très bas, mais les acheteurs ne sont pas revenus pour autant, constate Maël Bernier, porte-parole du groupe. Affirmer le contraire et dire que le marché a redémarré relève de la méthode Coué ».

Les primo-accédants pénalisés

Sans surprise, les grands absents du cru 2013 sont les primo-accédants, qui ne représentent plus que 40 % des dossiers acceptés depuis six mois par les banques partenaires d’Empruntis, contre 60 % en 2010. « On se retrouve dans une situation comparable à celle de 2008, mais à l'époque, les taux étaient supérieurs de 2 points à ce qu'ils sont aujourd'hui », note Mme Bernier.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

« Egarés par les annonces fiscales » du gouvernement, les investisseurs ont vu leur part ramenée de « 15 à 18 % » il y a trois ans à « 10 % environ » aujourd’hui. « La baisse des taux n’a profité qu’à ceux qui étaient déjà propriétaires, et qui en ont profité pour renégocier leur crédit ». Empruntis estime que sur les six derniers mois, les rachats de prêts ont représenté quelque 40 % de la production moyenne de crédit immobilier dans le pays.

Dans ce contexte, et même si la modération de l’OAT écarte une remontée forte des taux d’emprunt d’ici la fin de l’année, les perspectives ne sont guère encourageantes. Maël Bernier reprend : « Nous recevons beaucoup de demandes de simulation, mais quand nos commerciaux rappellent les prospects, rares sont ceux qui sont prêts à s’engager sur 20 ans alors qu’ils ne sont pas sûrs de conserver leur emploi et craignent qu’une nouvelle taxe ne viennent déstabiliser le marché dans quelques mois… C’est l’incertitude la plus totale ».


Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de cent banques : cliquez ici.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 01/10/2013 à 22:10 par Jean-Pierre

    l'achat dans le neuf en 2013, est un achat gagnant!

  • 0 Reco 30/09/2013 à 20:58 par armando54850

    Ok merci de ta réponse uchpass, j'espère que ça continuera de baisser alors, je suis proprio d'un appart et compte acheter une maison dans les 4 ans à venir, et je préfère revendre mon appart à perte, si tout baisse par la même occasion ^^

  • 0 Reco 30/09/2013 à 11:34 par uchpass

    armando,
    je peux t' affirmer par quelques connaissances d' AI que les prix immo baissent...
    Du moins par chez moi ( les landes ), plus rien ne se vend et de plus en plus de prix affichés ne sont pas les prix de vente...un décalage de - 10 % est constaté entre prix affichés et prix de vente et en plus les taux de crédit remontent...
    Le début d' une baisse durable.....??? L' avenir nous le dira.

  • 0 Reco 30/09/2013 à 10:16 par armando54850

    Bonjour, alors dans les années à venir 2016 à 2018 vous pensez que ça va baisser les prix ?
    Moi je suis pro propriétaire avec mon revenu de 1200 et 1400 pour ma copine.
    Je suis proche banlieue sud de Nancy, et les prix n'ont pas vraiment baissé, du moins pas sur ce qu'il y a d'affiché sur leboncoin, après le prix de vente mis par les proprio sont vendu généralement négocié, mais alors de combien négocie t-on ?
    Je vois sur ce site que seulement 5% de baisse sur mon coin pour une maison, mais en campagne à 20 min, c'est 20% d'augmentation, c'est pour ça que je ne vois aucune baisse pour le moment, c'est très discret. Pourquoi l'immobilier n'est pas resté au prix des années fin 90 voir début 2000 ??? Une maison simple et neuve coutait 150.000 par chez moi, maintenant c'est 225.000€ !

    Arriveront nous à avoir une vrai baisse conséquante de minimum 20% à plus ? dans les prochaines années ?

    Merci à ceux qui m'éclaireront !

  • 0 Reco 28/09/2013 à 19:23 par john john

    inutile d'acheter du neuf en ce moment les prix sont encore surestimés par la défiscalisation DUFLOT.

  • 1 Reco 28/09/2013 à 13:38 par Gilbert

    Si vous voulez acheter dans le neuf, n'oubliez pas de vous faire parrainé par quelqu'un qui a déjà acheté avec le même promoteur! Vous pourrez ainsi gagner jusqu'a mille euros!!

    Tous les gros constructeurs (Bouygues, Nexty, K&B, ...) propose un tel parrainage! alors profitez en!

  • 0 Reco 27/09/2013 à 22:45 par dagoba11

    mais tant mieux si ça n'attire pas foule bien au contraire, ça m'arrange, je pourrais faire comme toi et être multi-proprio. acheter deux appartement pour le prix d'un

    encore une fois, arrête de parler d'un sujet que tu ne maitrise pas.

    alors pour qu'il y est un fukushima, il faudrait un séisme et là encore, c'est pas le séisme qui est à l'origine de cette accident mais le tsunami.

    y a pas de faille sismique à proximité de ce site nucléaire mais en plus en france, les groupe électrogène sont dans des locaux insubmersible donc fukushima ne se serait pas produit si conception made in france.

    sinon, si areva ou edf ne respecter pas la norme fixé par l'asn, t'inquiète qu'on entendrait greepeace.

    par contre, la pollution que tu as à paris, elle, c'est prouvé elle est cancérigène

    m'enfin, j'ai l'impression que le nucléaire n'a aucun rapport la baisse

    -10% en un an à chartres
    -10 à 25% dans le golfe du morbihan
    -12% à cholet
    - 9% à saint brieuc
    - 6% sur caen

    et il y a de nombreux autre exemple

  • 1 Reco 27/09/2013 à 22:16 par Mister-Hadley

    "à partir de quand parle t-on d'effondrement? -15/20% dans ma ville en deux ans et vu qu'aucun bien ne part, ça risque de continuer vu que quand les prix baissent, les gens deviennent attentiste"

    Tout le monde ne vit heureusement pas à coté d'un site nucléaire, hein..!

    Alors si ça ne se vend pas depuis deux ans, c'est donc que, très curieusement, surtout après FUKUSHIMA, ton coin n'attire pas les foules, c'est sur..!!!

  • 0 Reco 27/09/2013 à 19:50 par ARNAUD REPERAGES

    Bonjour,
    Lieux de tournage pour le cinéma : comment faire ?

    Assistant réalisateur – responsable des repérages au cinema depuis 15 ans recherche en permanence pour le compte de sociétés de productions, d'agence de repérages de lieux de tournage, des appartements haussmanniens et contemporains spacieux, propriétés de caractère / hotels particuliers , Immeubles vides et maisons d’architectes / villas sur Paris et sa région pour des films, des shootings mode et de l’évènementiel.

    Contrats de location réalisés dans les règles de l’art : états des lieux – assurance – remise en état – chèque de caution - arrangement financier négocié au cas par cas !

    Voilà une façon originale de valoriser son patrimoine immobilier.

    A votre disposition pour vous rencontrer prochainement !

    Contactez moi très facilement pour un rendez vous photos :

    Arnaud MATHEY DREYFUS / Arnaud Repérages ( Website )
    06 60 44 20 83

    Gestion d'un fichier de 875 décors / lieux sur Paris - IDF - Province
    Références disponibles sur demande sérieuse.

    Attention aux pseudo sociétés de repérages qui proposent des abonnements automatiques faciles, il est toujours préférable, plus prudent et plus efficace de rencontrer quelqu'un du métier qui saura vous conseiller

  • 0 Reco 27/09/2013 à 17:11 par 134679

    " personne ne souhaite vendre en dessous d' un certain seuil "madame la France en elle seul, Bonjour le psy.
    L'enfer c'est les autres.

  • 1 Reco 27/09/2013 à 16:32 par uchpass

    @henriette
    " personne ne souhaite vendre en dessous d' un certain seuil "

    Ah ouais ? Quel seuil ? Celui qui a été LARGEMENT dépassé depuis les années 2000 ?
    N' importe quoi.....
    L' immo est un cycle et seuil ou pas, ça monte et ça baisse, et là, ça baisse pour longtemps, très longtemps.....

  • 1 Reco 27/09/2013 à 12:56 par Gaston

    Il faut surtout que les mentalités changent et que tout ceux qui pensent s'enrichir à rien faire parce que ca eut marché avec l'immo comprennent que c'est terminé...

  • 0 Reco 27/09/2013 à 12:40 par uchpass

    Bien sur qu' il n' a pas redémarré, c' est normal, les prix doivent baisser de 40% et là, il redémarrera comme par magie, ABRACADABRA !!!!!!!

  • 0 Reco 27/09/2013 à 07:56 par dagoba11

    @henriette: si si, certain sur le site oublient complètement de parler de ce que parle hé-hé parmi les pros acheteur. y en a même qui disent que quelques soit la période il faut acheter même quand l'immo a baisser de 15/20% en deux ans.

    "Les prix ont baissé dans beaucoup de villes. C'est vrai mais un effondrement à proprement parlé ne se produira pas car personne ne souhaite vendre en dessous d'un certain seuil..."
    à partir de quand parle t-on d'effondrement? -15/20% dans ma ville en deux ans et vu qu'aucun bien ne part, ça risque de continuer vu que quand les prix baissent, les gens deviennent attentiste

  • 0 Reco 26/09/2013 à 22:51 par Gaston

    Le locataire en cas de coup dur mise sur sa mobilité et des charges fixes mensuelles bien moindre qu'un acheteur. En gros, le locataire ne compte que sur lui-même alors que l'acheteur achète en espérant que les autres paient sa propriété (plus-value, location ou assurance crédit)....

    Les parasites ne sont pas forcément là où on les attends...

  • 1 Reco 26/09/2013 à 17:53 par Henriette

    On n'a jamais voulu faire croire ça...Fallait suivre...

  • 0 Reco 26/09/2013 à 17:43 par hé-hé

    Il faut arrêter de faire croire aux gens qu'une propriété même entièrement remboursée ne coûte rien à l'acquereur. C'est FAUX !

    J'ai déjà démontré dans les posts précédents que en étant vieux tu n'a pas besoin d'habiter le quartier latin avec les bars à p***s à proximité. Donc tu te casses là où le loyer est 10 fois inférieur. Pas capable de trouver ? Quelqu'un veut qu'on lui fasse une leçon comment utiliser le site seloger ? Tu trouves facilement les loyers de 200-300 euros par mois HC en FRANCE pour 1-2 pièces. Ca existe et arrêtez de dire que toute la France est en pénuirie d'offre.

    Maintenant multiplie 250e (en moyenne) de loyer x12 mois ça fait 3000 euros / an le coût de ton logement. Hors charges, taxe d'habitation, ordures menagères, télécom, internet etc etc. ce qui est IDENTIQUE pour un proprio et un locataire. Ce qui est différent c'est : 1. La taxe foncière, 1000~ euros / an. Variable en fonction de l'endettement de ta commune et le pays et d'autre rêves des politiques et leur besoin de financement. 2. Travaux dans la résidence, prévus et non prévus. Coût lissant sur 10 ans 10000 euros. Donc 1000 e/an. Si aucun travaux d'entretien ne s'effectue je suis désolé tes conditions de logement sont aussi proches d'une sous tente au final... Donc tu es au moins à 2000 euros de dépenses tous les ans malgré ton tant voulu statut social de propriétaire. Et je suis désolé si tu n'as pas du tout de sou, quelque soit ton statut tu es dans la rue direct. Donc c'est évident que pour vivre dans un pays plutôt cher comme la France il faut assurer un revenu, propriétaire, locataire, retraité, étudiant etc.... peu importe !

    Donc arrêtez de dire qu'au bout de remboursement de ton prêt tu n'as pas à payer. Si et ça peut être comparable à une location pas chère quelque part. Le logement a toujours un coût, faut pas rêver.

  • 1 Reco 26/09/2013 à 17:08 par Henriette

    Paris a toujours été chère, donc inaccessible pour beaucoup.
    Monte Carlo aussi!

    C'est comme ça...

    Les prix ont baissé dans beaucoup de villes. C'est vrai mais un effondrement à proprement parlé ne se produira pas car personne ne souhaite vendre en dessous d'un certain seuil...

  • 0 Reco 26/09/2013 à 16:40 par dagoba11

    oui en effet, ils auront beaucoup moins de difficulté pour acheter c'est pour ça qu'en général je dis que si vous pouvez vous passer de vivre à paris faites le, vous y gagnerez sur de nombreux point

    d'ailleurs en "province" dans beaucoup de villes les prix ont pas mal baissé ses deux dernières années et continu de baisser

  • 1 Reco 26/09/2013 à 16:28 par @ Jean -Claude

    Ne pas toujours focaliser sur Paris...

  • 1 Reco 26/09/2013 à 16:27 par @ Jean -Claude

    Sur Paris oui...mais ailleurs, ils seraient les rois...

  • 0 Reco 26/09/2013 à 15:58 par dagoba11

    "Il y a encore des français qui ont de l'épargne, qui gagnent de l'argent, ont fait des héritages..."

    certes mais c'est loin d'être une majorité.
    50% des salarié gagne moins de 1600€/mois
    et le salaire moyen et de 1900€/mois

    tu prends un couple qui gagne tous les deux le salaire moyen. en simplifié on a donc:
    3800€ x 0.33 = 1254€
    il peuvent donc emprunter 1254€/mois, emprunt à 0% sur 25ans ce qui donne: 376 200€
    bref avec ça ils peuvent acheter un 44m² sur paris, elle est pas belle la vie.
    donc ouais les prix sont un peu déconnecté de la réalité

    une étude à démontrer qu'avec cette crise les plus riche sont devenu encore plus riche alors que les pauvres sont encore plus pauvre et aussi plus nombreux.

    par contre, attention, à un moment les pauvres ils risque d'en avoir marre et quelque tête risque de tomber.

    pas pour rien que l'état prend des gants, dis que les impots ne vont pas augmenter même si en réalité c'est faux.

    grâce à la Grèce et l’Espagne, ils savent plus ou moins au sont les limites à ne pas franchir.
    la crise n'aura pas été inutile pour eux de ce point de vue

  • 1 Reco 26/09/2013 à 15:11 par @ Jean -Claude

    Le français "pauvre" aime pleurer, tout en convoitant ce que possède son voisin.

  • 1 Reco 26/09/2013 à 14:59 par @ Jean -Claude

    Il y a encore des français qui ont de l'épargne, qui gagnent de l'argent, ont fait des héritages...

    Faire croire que tous les français sont pauvres, est débile. Il y a toujours eu des pauvres, des nettement moins pauvres et des riches. Depuis que l'homme est l'homme..

    Depuis que la France est devenue un Etat "Providence", les "pauvres" veulent rouler en Porche, comme les riches. Ca, c'est nouveau!

  • 0 Reco 26/09/2013 à 14:52 par @ Jean -Claude

    Même que les AV vont être plus lourdement taxées...

    Lire l'article sur Le Monde ce jour "L'épargne mise à contribution pour réduire le déficit de la Sécu".

  • 0 Reco 26/09/2013 à 14:40 par Jean -Claude

    et puis les français en ce moment, ils sont blindés....
    la collecte de l'assurance vie est nulle, celle du livret A est trés faible.... et le marché immo ne repart pas.....

    où se trouve la capacité d'épargne qui devriat permettre de maintenir la hausse de l'immo? les francais n'ont aucune flexibilité financière, mais certains soutiennent qu'ils vont mettre encore plus d'argent dans l'immo?

    il est farfelu ce Harley?

  • 0 Reco 26/09/2013 à 14:31 par Jean -Claude

    Mais comme il dit : si à 50 ans t'habite pas Grigny t'a raté ta vie. Ha ha ha!

    vu la dangerosité de la ville, passer le cap des 50 ans à Grigny est une erreur statistique... et une énorme change d'avoir évité tant de balles perdues.

  • 0 Reco 26/09/2013 à 14:18 par Gégé

    Quel charlot ce MH. Je n'oserais pas lui rappeler le coût des aides d'état diverses qui ont été versées aux acheteurs (Robien, Sellier, PTZ+, Périsol, ...). D'autre part, penser qu'acheter à tout prix est une bonne idée est, depuis environ 2 ans et pour bcp d'années à venir, bien étrange en termes financiers. Les notions de valeur d'usage et de valeur marchande (totalement décorrélées) ne lui parleront pas d'avantage. L'évolution de la fiscalité (immo et autre) non plus.

    Mais comme il dit : si à 50 ans t'habite pas Grigny t'a raté ta vie. Ha ha ha!

  • 0 Reco 26/09/2013 à 13:31 par MisterHadley

    Tu as une vision de la vie particulièrement altérée et pessimiste, dis donc...

    L'écrasante majorité des accédants à la propriété ne comptent que sur eux-mêmes également pour payer leur résidence principale.

    Ensuite, les locataires engloutissent, et chaque années, pas moins de 16 milliards d'euros en "aides".

  • 0 Reco 26/09/2013 à 12:56 par Gaston

    Proner l'achat à tout prix pour gagner de l'argent à rien faire et pousser le vice avec l'argument de l'assurance en cas de non paiement!

    Fantastique mentalité de winner. Le locataire en cas de coup dur mise sur sa mobilité et des fixes mensuelles bien moindre qu'un acheteur. En gros, le locataire ne compte que sur lui-même alors que l'acheteur achète en espérant que les autres paient sa propriété....

    Les parasites ne sont pas forcément là où on les attends...

  • 0 Reco 26/09/2013 à 12:12 par MisterHadley

    Faut-il te rappeler également que tout ce que tu affirmes qu'un propriétaire peut subir en terme d'accident de la vie, un locataire peut également lke subir à l'identique...

    La différence étant que le locataire n'a pas d'assurance pour s'en parer à la différence d'un propriétaire.

    Faut-il te rappeler également que lorsque tu seras à la retraite, tes "revenus" seront drastiquement amputés d'un bon gros pourcentage, et encore, si tu n'as eu aucune période de chomage, etc, etc... où là, ta "retraite" est certaine d'être une misère...

    Et comme un loyer doit être couvert par des revenus trois fois supérieur à ta misère, à moins de louer une tente de camping, sinon, la vie va être particulièrement difficile pour toi à ce moment-là, les loyers étant mécaniquement en augmentation sur la durée de surcroit...

    Alors, reste locataire, tu as rasion, il en faut bien de toute façon...

    C'est ton choix.

    ;)

  • 0 Reco 26/09/2013 à 12:08 par MisterHadley

    T'as raison, hé-hé, reste locataire...

    Ceci dit, si tu es si heureux de l'être, et si tu suis toi-même ce que tu prônes à longueur de journée: que fais-tu là, alors..?

  • 0 Reco 26/09/2013 à 11:17 par @hé-hé

    Selon hé-hé: restez locataire toute votre vie et ne payez surtout pas le loyer à ce vieux cupide de proprio!! Comme ça vous ferez des économies avec les quelles vous achetez plus tard une barak en province! Une banque peut vous mettre sur la paille si vous ne remboursez pas, le proprio ne le peut pas! Hé hé....

  • 0 Reco 26/09/2013 à 10:52 par hé-hé

    puis dans l'achat il y a toujours deux parties, si vous acheter de l'ancien. Réfléchissez vous aller grouilloter 25 ans avec la crainte en permanence que votre boulot merde un jour et vous vous serez virés par la banque (ça c'est la réalité !) et le vendeur part avec un fric fou maintenant en cash et va en profiter MAINTENANT !!!

  • 0 Reco 26/09/2013 à 10:37 par hé-hé

    plus tu avances dans l'âge MH plus tu as cumulé d'argent de côté sous forme des différents actifs. Il faut arrêter de croire qu'il y a que l'immobilier comme actif. Encore plus que ce celui qui est le plus sûr... !

    Donc aucune crainte, au jour de ton départ en retraite tu achètes ce que tu veux CASH loin des zones tendues. Et au pire si tu continues à vouloir être mobile, tu n'achètes rien tu trouveras toujours une location qui te coûtera à peine plus cher que l'ensemble des taxes et les travaux d'entretien de la résidence.

    Arrêtez la propagande acheteuse, comme en GB les gens travaillent toute la vie pour payer 40 ans de prêt et au final au lieu de profiter de leur bien (le contraire du fameux "que dalle en échange" des locataires) ils sont obligés de le vendre pour payer la maison de retraite hors de prix.

  • 0 Reco 26/09/2013 à 09:55 par Roger

    Oui Oui tu n'as rien compris à ce qu'a dit jesuisvenujaivu et tu fais parti de ceux que je mentionne juste plus bas.

  • 0 Reco 26/09/2013 à 00:30 par Mister-Hadley

    Chacun fait ce qu'il veut, c'est sur...

    Mais plus tu avances en âge, plus tes "chances" de te faire virer augmentent...

    Plus tu perds du fric en loyers pour que dalle en échange...

    Plus tes "risques" pour une banque augmentent aussi...

    Plus tes chances d'obtenir ce que tu veux au prix que tu veux, et surtout, avec le financement que tu veux, diminuent...

    Plus tes risques de te retrouver avec que dalle pour tes vieux jours augmentent aussi...

    Que chacun assume ses choix, et ne se plaignent pas ensuite...

    ;)

  • 0 Reco 25/09/2013 à 21:45 par Roger

    @jesuisvenujaivu : très peu d'intervenant sur ce site considère sans démordre que leur solution est la meilleure hormis quelques pro-achat à tout prix qui tentent vainement de difuser leur propagande haussière.

  • 0 Reco 25/09/2013 à 16:37 par jesuisvenujaivu

    Votre discussion peut s'éterniser entre pro-location et propriétaire... la vraie réponse est COMBIEN êtes-vous prêts à mettre dans votre logement ? 33% de votre salaire ??
    et où préférez-vous vivre aujourd'hui ? en centre-ville et profitez de transports en commun ou bien vivre à la campagne et dépendre d'un véhicule ?
    Vous préféreriez certainement un beau pavillon neuf à un appart des années 50 mal isolé et sans ascenseur...
    Tout n'est qu'une question de pouvoir d'achat dès lors où on s'oriente vers telle ou telle préférence.
    C'est certain que si on a un boulot qui vous permet de dégager 1500€ pour un logement, alors que l'on soit pro-locataire ou pro-propriétaire on trouvera nettement plus aisément de quoi se faire plaisir que si on n'émarge que 600€ par mois (moyenne nationale des prix des loyers). Dans ce dernier cas, le choix est imposé...
    Le calcul mathématique de QUAND acheter se réduit encore plus vite dès lors où les événements de la vie s'imposent à nous (naissance d'enfants, mutation, licenciement, séparation).
    Si on néglige tout ces aléas et qu'on considère un revenu confortable, la raison voudrait qu'on s'oriente vers un bien neuf (appart ou maison, en ville ou à la campagne au choix) pour les garanties qu'il offre.
    Or quand on voit comment l'immo neuf est dans l'impasse aujourd'hui, et que dans le même temps on prend conscience que les aléas cités précédemment s'offrent à nous plus souvent qu'on le voudrait bien... alors on peut comprendre les locataires actuels heureux de garder de l'argent de côté, tout comme les actuels propriétaires heureux de se dire qu'ils capitalisent pour quelque chose...
    finalement il n'y a pas de gagnants, juste l'illusion de montrer aux autres qu'on a fait le bon choix.

  • 0 Reco 25/09/2013 à 16:08 par dagoba11

    bah tant que ça continu de baisser et qu'on est pas perdant un payer un loyer, y a pas d'urgence enfin si, il est urgent d'attendre.

    mais oui, il y a des marché immobilier en france. dans certaine ville les prix ont augmenter et d'autre où ça a baisser fortement comme chez toi ou chez moi ou j'ai aussi 15/20% de baisse en 2 ans.

    après, dire que le crash ne bénéficie à personne c'est faux.
    ça profiterais à tous les locataires qui veulent acheter

  • 0 Reco 25/09/2013 à 13:45 par MOnriz

    Je suis d'accord
    Mais comme il l'a déjà été dit plus avant, il y a des localités qui aujourd'hui sont réellement hors de prix (grandes villes, Paris je n'en parle même pas), mais dès qu'on s'éloigne un peu, je me rends compte que les prix ont déjà baissé de façon notable (-15% facile à Bordeaux, où j’habite), et les vendeurs sont prêt à faire de gros efforts (-15% facile encore une fois).
    Quand on regarde la moyenne nationale, c'est clair qu'on se rend compte que les prix ne baissent pas suffisamment…mais tout ça cache des marchés immobiliers qui, bien que globalement difficiles, sont tellement différents selon les lieux et le bien.
    Donc aujourd'hui, il y a quand même des opportunités à prendre, surtout pour acheter un bien que l’on souhaite conserver
    Attendre pour attendre, c'est juste un peu dommage (sauf pour lieux tendus bien sûr)
    Il faut quand même bien différencier tout ça avant de généraliser
    Je suis le premier à vouloir des incitations fiscales, mais n'est-ce pas ce genre de chose qui ont conduit, aussi, à la hausse démesurée des prix...
    Le marché va se réguler, progressivement, et je pense que c’est probablement la meilleure façon qui soit, un crach, qu’elle qu’il soit, n’est profitable à personne...

  • 0 Reco 25/09/2013 à 13:31 par dagoba11

    entre rester locataire toute sa vie et attendre la fin de la chute des prix il y a un monde.

    la période automnale et hivernale n'est en général pas super propice au niveau ventes du coup on risque d'avoir pas mal d'article pour dire que l'immobilier va mal et que l'état doit aider.

  • 0 Reco 25/09/2013 à 13:18 par hé-hé

    Vous savez MOnriz quand on est retraité on ne paie pas un studio sous le toit à Paris avec les chiottes sur palier 1000 euros par mois pour être à tout prix près d'un bar débile du quartier latin...

    On est plutôt là où le loyer est de 200-300 euros et des biens à louer y en a à la pelle, le proprio va vous chercher et vous faire des travaux nécessaires pour peu que vous restiez encore dans son bien.

    Si on est locataire.

  • 0 Reco 25/09/2013 à 13:08 par MOnriz

    "Des conneries, j'en ai lues ... mais là, CHAPEAU!!!"

    Votre discours, encore davantage !
    louez toute votre vie, vous n'aurez jamais l'impression d'être chez vous, si votre propriétaire veux vendre, vous devrez recherche un autre logement, en retraite, vous payerez encore un loyer etc etc il n'y a pas que le coût à court terme qui compte....

  • 1 Reco 25/09/2013 à 13:07 par a hadley

    Le capital amortie deduction faite des charges du foncier des travaux des frais d agence et de notaire ne suffiront pas a couvrir les pertes en periode de baisse. Dans un contexte pareil mieux vaut louer un bien acceuillant et chaleureux plutot que d investir dans un appartement plus que moyen car tout amenagement de ce bien serait fait a font perdu.

  • 1 Reco 25/09/2013 à 10:09 par dagoba11

    donc, grâce à cette article, on apprend qu'il y a beaucoup moins de primo ascendant (on passe de 40% à 60%)
    que les investisseur sont aussi moins nombreux (18% à 10%)
    que beaucoup de nouveau emprunt ne sont en réalité que des rachats de crédits
    et tout ça alors que les taux sont plus bas de 2%
    j'ai l'impression que ça ne sent pas bon pour l'immo ça

    m'enfin, c'est pas comme si personne n'était au courant.
    dans ma ville en deux ans, je dirais que les prix ont déjà fortement chuté 15/20% et que malgré ça très peu de bien partent (suffisamment peu pour qu'immoprix ne puisse pas faire de statistique sur les prix au m²)

  • 0 Reco 25/09/2013 à 08:58 par doriandoy

    Les banques feraient mieux d'augmenter les taux.
    Il y aurait moins de ventes, mais avec une bien meilleure marge.

  • 0 Reco 24/09/2013 à 22:46 par Lapin

    La réussite immo se mesure sur la durée...tu es le meilleur ambassadeur des locataires, c'est facile de choisir son camp quand on voit des défenseur de l'immo à tout prix dans ton genre !

    Les prix s'écroulent, il va falloir t'y faire, -5% avoué à Paris et se n'est que l'amplitude la plus faible car les ventes de confort son légion! ailleurs ce n'est pas la même musique..tout le monde est capable d'aller trouver les données de l'insee, visiblement pas tout le monde n'est capable de les comprendre...

  • 0 Reco 24/09/2013 à 22:07 par Lapin

    La réussite immo se mesure sur la durée...tu es le meilleur ambassadeur des locataires, c'est facile de choisir son camp quand on voit des défenseur de l'immo à tout prix dans ton genre !

    Les prix s'écroulent, il va falloir t'y faire, -5% avoué à Paris et se n'est que l'amplitude la plus faible car les ventes de confort son légion! ailleurs ce n'est pas la même musique..tout le monde est capable d'aller trouver les données de l'insee, visiblement pas tout le monde n'est capable de les comprendre...

  • 1 Reco 24/09/2013 à 21:51 par Mister-Hadley

    Unlocataire lespayent aussi avec se sloyers..!

    :D

    Sinon, à toi qui sait donc compter: T2 2009, le point bas des prix de l'immobilier... 97.6..!

    Le dernier connu, soit le T2 2013 = 108.2..!

    Non seulement, lesprix ne se sont donc JAMAIS effondrés, mais en plus, la tendance est à la résistance définitive, mais aussi à la remontée, contre toute attente.

    Alors, la douche froide, elle est pour qui, finalement..?

    Le locataire de 2008 2009, attentiste devant l'Eternel, qui s'auto convainc actuellement qu'il aura bien fait de payer en pure perte, non seulement, l'emprunt de la propriété de son bailleur, mais aussi, donc, les frais d'acquisition, etc, etc, en ayant que dalle actuellement en contrepartie de son loyer qui augmente...

    ... ou celui qui aura, à cette époque, figé sa dépense de logement, quand en plus l'indice était au T2 2009 à 97.6 et qui est maintenant, au T2 2013, à 108.2, tout en ayant donc capitalisé avec une mensualité fixe et immuable, qu'il aura de surcroit renégocié comme le précise la nexs ci dessus, pour obtenir une encore meilleure mensualité avec un bien meilleur taux pour encore plus sécuriser son avenir..?

    Tout est dit, même si ça ne te plait pas etq ue tu refuses d'admettre la réalité, c'est ainsi.

    Après, chacun fait ce qu'il veut et assume ses choix, hein, même très mauvais comme celui d'avoir attendu, et d'attendre encore et toujours ce qui n'arrivera pas...

    ^^

  • 0 Reco 24/09/2013 à 21:46 par Gaston

    Je crois que misterhadley n'a pas lu l'article ....

  • 2 Reco 24/09/2013 à 21:42 par Lapin

    Et il s'enfonce toujours et encore plus pathétiquement dans le degré zéro de la réflexion : rembourse la propriété de ton banquier, notaire, et vendeur tant que tu veux...cela ne changera toujours rien, à la revente ce sera la douche froide!

  • 1 Reco 24/09/2013 à 21:29 par Mister-Hadley

    Une dernière chose, à toi qui sait donc compter (sic...)

    Voici un rappel des faits avérés quant aux VRAIS chiffres de l'immobilier, ceux de l'INSEE, donc...

    T1 2009 99.7
    T2 2009 97.6
    T3 2009 97.7
    T4 2009 98.8

    T1 2010 100.9
    T2 2010 102.6
    T3 2010 104.1
    T4 2010 106.3

    T1 2011 108.0
    T2 2011 109.8
    T3 2011 110.5
    T4 2011 110.3

    T1 2012 110.0
    T2 2012 109.5
    T3 2012 108.8
    T4 2012 108.0

    T1 2013 108.0
    T2 2013 108.2

    Voila, voila...

    Pleures pas, hein..?

    ^^

  • 0 Reco 24/09/2013 à 21:20 par Mister-Hadley

    Quoi que tu dises, c'est plié, tu ne peux rien contre cette évidence: un locataire perd son fric chaque mois à remnourser la propriété de son bailleur, public ou privé, pas un propriétaire, qui lui, capitalise chaque mois...

    Hé hé...

    Remets toi...

  • 1 Reco 24/09/2013 à 21:17 par Lapin

    ...Et il en remet une couche encore plus pathétique à chaque fois!

    5 ans de quoi commencer tout juste à rembourser le capital et encore dans certains cas...ah mais j'oubliais qu'il fallait savoir compter...

  • 0 Reco 24/09/2013 à 21:16 par Mister-Hadley

    Quant à la perte de pouvoir d'achat des plusmodestes, effectivement, les hausses d'impôts et autres qu'ils subissent, comme par exemple ces plus de 1.2 millions de foyers non imposables qui maintenant, le sont...

    Démontre encore et toujours que lorsque l'on a fait l'excellent choix de sécuriser son avenir et de figer sur le long terme sa dépense de logement, on a justement mis de son coté une chance supplémentaire, et non des moindres, de pouvoir traverser avec bien moins de dommage cette crise financière qui dure et s'éternise surtout, vu les très mauvais choix "politisues" du moment par les actuels "gouvernants", qu'n locataire qui, lui, encore une fois, perd son fric chaque mois en remboursant la propriété des autres, surtout que ses loyers augmenteront mécaniquement au fil du temps...

    Hé oui...

  • 0 Reco 24/09/2013 à 21:12 par Mister-Hadley

    Mais bien sûuuuur...

    Regardes déjà les chiffres de l'INSEE...

    Si l'on devait se répérer aux délires et autres incantations des éternels "attentistes" qui ne font donc qu'attendre depuis des années, comme toi, par exemple... la vie serait tellement plus simple...

    Sauf que non, c'est pas comme ça que cela se passe, va falloir t'y faire.

    Depuis 2008, soit déjà 5 belles années, au moins 60 beaux, gras, et bien uteux loyers depayés en pur perte...

    Ca, c'est du concret..!

    L'immobilier, ce n'est pas le PMU... comme quoi, hein...

    ^^

    Allez, courage à toi, encore 43 ans..!!!

    ^^

  • 1 Reco 24/09/2013 à 21:07 par Lapin

    MH a eu un éclair de lucidité !!!!!!!!

    Et oui, tu viens de comprendre pourquoi l'immo va donc inexorablement baisser les années à venir et non! Ceux qui ont acheté en 2008-2009 ne retrouverons pas leurs billes à la revente! Dans pas mal de région ils sont déjà en Moins-values...

    Comme quoi hein .....;)

  • 0 Reco 24/09/2013 à 19:05 par Mister-Hadley

    Ils sont surtout en première ligne des taxes et mpôts malgré les belles promesses...

    Et ils le prennent maintenant en pleine face, surtout...

    Et plus ils payent et sont taxés, plus leurs revenus s'amoindrissent, et donc, leur "pouvoir d'achat"...

    Il est à noter que les très grands gagnants, sont celles et ceux qui auront donc bien achetés au moment des "bonnes affaires" de 2008-2009, vu qu'ils auront eu les meilleurs prix sur leur immobilier, et auront donc ensuite, en renégociant très avantageusement leurs taux initiaux à la baisse, maintenant bénéficié des meilleurs financement aussi...

    Bravo à eux..!

    Comme quoi, hein... ;)

  • 0 Reco 24/09/2013 à 18:57 par Tony PARKER

    Les primo-accédants sont devenus réalistes. ;p


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...