Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermardi 7 avril 2015 à 16h06

Le marché du crédit reprend des couleurs


Une reprise "rapide et intense" de l'activité, pour le Crédit Logement
Une reprise "rapide et intense" de l'activité, pour le Crédit Logement
Une reprise "rapide et intense" de l'activité, pour le Crédit Logement (©Fotolia)

L'activité du crédit est soutenue au début de l'année, après une année 2014 en dent de scie, selon l'observatoire Crédit Logement.

(LaVieImmo.com) - Le marché du crédit est de nouveau dynamique. Le rythme d’évolution en glissement annuel de l’activité mesurée en mars est de + 34,6 % pour la production et de + 22,5 % pour le nombre de prêts, selon le Crédit Logement.

« La reprise des marchés est donc rapide et intense », indique l'organisme, après une année 2014 en perte de vitesse durant laquelle le nombre de prêts bancaires a chuté de 6,4 %.

La durée des prêts s'est établie à 209 mois en moyenne dans le neuf en mars, contre 222 mois dans l'ancien. Dans le détail, la part de la production à plus de 25 ans est de 18,2 % (53,1 % à plus de 20 ans, contre 43,7 % au 1er trimestre 2014). Les prêts de moins de 15 ans représentent quant à eux 1,8 % de la production (contre 22,7 % au 1er trimestre 2014), précise le Crédit Logement.

4,65 années de revenus dans le neuf

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Le coût des opérations réalisées est en hausse significative dans le neuf. Il est de 4,65 années de revenus en mars 2015, « un des plus hauts niveaux que l'Observatoire a eu à connaître depuis le début des années 2000 ». En hausse de 2 % sur un an, celui-ci progresse davantage que les revenus des ménages qui réalisent ces opérations (-2,1 % sur la même période). Contrairement à l'ancien, qui a pour sa part stagné à +0,2 % sur un an, parallèlement à une hausse de 1,3 % des revenus des ménages. Désormais, un accédant dans l'ancien doit compter sur un coût de 4,43 années de revenus.

Mais dans les deux cas, le niveau d'apport personnel a chuté, de 5,4 % dans le neuf au premier trimestre 2015 en glissement annuel, contre 12,8 % dans l'ancien. Les emprunteurs bénéficiant de taux (hors assurance et coût des sûretés) à 2,11 % en moyenne toutes durées confondues, conclut l'organisme.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...