Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntervendredi 29 mars 2013 à 17h01

Le pouvoir d'achat immobilier devrait profiter de la baisse des prix


Le pouvoir d'achat immobilier dans les 10 premières villes de France en mars
Le pouvoir d'achat immobilier dans les 10 premières villes de France en mars
Le pouvoir d'achat immobilier dans les 10 premières villes de France en mars (©Meilleurtaux.com)

Encore limitée à quelques villes, l’amélioration du pouvoir d’achat des emprunteurs devrait se généraliser dans les prochains mois, avec la baisse des prix de l’immobilier. Le mouvement devrait cependant rester plutôt limité.

(LaVieImmo.com) - Selon Meilleurtaux.com, le pouvoir d’achat immobilier des ménages s’est très légèrement amélioré dans trois des dix premières villes de France en mars, à la faveur d’une érosion des prix des logements combinée à une stabilisation, voire un léger repli des taux d’emprunt.

Les Lillois avantagés

La première de ces trois villes est Lille, où le courtier en crédit calcule qu’un emprunteur qui s’endette sur 20 ans et rembourse une mensualité de 1 000 € peut faire l’acquisition d’un appartement de 66,8 m², contre 65,2 m² en février. Soit une progression de 2,5 %, rendue possible par la baisse concomitante des prix et des taux accordés, « sous conditions et après négociations », aux meilleurs dossiers. Un emprunteur lillois peut, dans le meilleur des cas, obtenir un taux de 2,85 % sur 20 ans, en baisse de 5 points de base sur un mois.

Le pouvoir d'achat immobilier s'est également amélioré à Bordeaux et Nice, où 1 000 € de mensualité sur 20 ans permettent de prétendre à des superficies de 62,3 et 47,7 m², en progression de 1,8 et 1 % respectivement sur un mois.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Dans les sept autres villes du palmarès, il est resté stable, comme à Montpellier (65,2 m²) et Paris (20,8 m²), ou s'est légèrement replié. C’est notamment le cas à Marseille, où le léger repli des meilleurs taux disponibles (2,76 % sur 20 ans en mars contre 2,76 % en février) n’a pas permis de compenser la progression des prix (+1 % en moyenne).

Malgré quelques hausses encore isolées, Meilleurtaux estime que les taux d’emprunt devraient rester globalement stables dans les prochains mois. L’évolution du pouvoir d’achat immobilier devrait alors dépendre de plus en plus de celle des prix, dont un nombre croissant d’observateurs constatent qu’ils sont désormais orientés à la baisse, y compris à Paris. Ainsi, le réseau Efficity, qui co-présentait la dernière édition du baromètre Meilleurtaux.com, le 25 mars dernier, estime que les prix des logements pourraient baisser de 5 % cette année dans la capitale, de 7 % en petite couronne et de 12 % en grande couronne. Pour la province, Christophe de Pontavice, le PDG d’Efficity, évoque des replis « de l’ordre de 10 % » dans les grandes agglomérations.

+9m² à Strasbourg, +1 m² à Paris

Le tableau ci-dessous illustre les perspectives d’amélioration du pouvoir d’achat des emprunteurs en 2013. Il montre la superficie moyenne qu'un emprunteur remboursant une mensualité de 1 000 € sur 20 ans peut acheter actuellement (1ère ligne), et pourrait acheter à la fin de l'année en fonction de quatre scénarios d'évolution des prix et des taux (les quatre lignes suivantes). Le gain de pouvoir d'achat devrait dans tous les cas rester limité. A Paris, par exemple, une baisse de prix de 5 % et une stabilisation des taux (selon le scénario jugé le plus probable par Meilleurtaux et Efficity) permettraient d'acheter... 1 m² de plus. En province, l'amélioration serait plus nette, jusqu'à 9 m² supplémentaires à Strasbourg dans le cas d'une baisse de prix de 10 % pour des taux stables.

Marseille Strasbourg Lille Nantes Montpellier Bordeaux Lyon Nice Paris Toulouse
Actuellement 73 80 67 67 62 62 49 48 21 70
Prix : - 5 %
Taux : stable
77 84 70 70 66 66 51 50 22 74
Prix : - 5 %
Taux : + 0,50 pt
73 80 67 67 63 63 49 48 21 70
Prix : - 10 %
Taux : stable
81 89 74 74 69 69 54 53 23 78
Prix : - 10 %
Taux : + 0,50 pt
78 85 71 71 66 66 52 51 22 74



Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques : cliquez ici.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 04/04/2013 à 11:27 par ame

    statistiques hum elles me font bien rire la réalité est que les prix de l'immobilier se sont effrondrés depuis 3/4 ans sauf dans certaines grandes villes où la baisse n'existe pas ou peu

  • 0 Reco 04/04/2013 à 10:45 par romain

    PARIS (AFP) – La baisse des prix des logements anciens va s’amplifier en France en 2013, avec un recul de 7% en moyenne attendu d’ici mai, dont -4,5% prévus à Paris où le prix du mètre carré va descendre à 8.080 euros, selon les projections des notaires, basées sur des avant-contrats.

    En 2012, les prix dans l’ancien ont baissé de 1,3% sur un an dans l’Hexagone et 1% à Paris, selon l’indice notaires-Insee publié jeudi. (jeudi 4 avril 2013)

  • 0 Reco 04/04/2013 à 10:40 par antoine

    -1.3% en 2012

    un krach

    aahhahahhahahahahhahahaha hhahaha

  • 0 Reco 04/04/2013 à 10:31 par antoine

    non non il nya pas de krack.. non on vous dit:

    http://www.lefigaro.fr/fl ash-eco/2013/04/04/97002- 20130404FILWWW00394-immob ilierprix-en-baisse-de-7- en-2012.php

    aahhahahhahahahahhahahaha hhahaha

  • 0 Reco 04/04/2013 à 10:19 par antoine

    Les prix baissent donc le pouvoir d'achat s'améliore mécaniquement à taux d'enprunt fixe, mais ca ne veut pas dire qu'il est rentable d'acheter en ce moment, surtout avec l'accélération de la baisse en ce début d'année qui n'est pas encore intégrée dans les statistiques....

  • 1 Reco 03/04/2013 à 23:39 par lolo

    enregion parisienne la baisse de prix n'a pas commencé !
    sur les annonces les prix ont meme augmentés depuis l'année derniere, malgré que peu de ventes se fassent !

    pour l'instant c'est un marché de pigeons...

  • 0 Reco 02/04/2013 à 18:49 par donc...

    il est urgent d'attendre, que la vrai baisse débute enfin.

  • 0 Reco 29/03/2013 à 20:29 par Marie Paule

    Patience, patience. Rarement la patience n'aura autant rapporté !!

  • 2 Reco 29/03/2013 à 17:46 par MisterHadley

    Les prix baissent donc le pouvoir d'achat s'améliore mécaniquement à taux d'enprunt fixe, mais ca ne veut pas dire qu'il est rentable d'acheter en ce moment, surtout avec l'accélération de la baisse en ce début d'année qui n'est pas encore intégrée dans les statistiques....


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...