Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermercredi 16 novembre 2016 à 15h44

Les arnaques aux crédits se multiplient en France


L'arnaque dite aux faux emprunts fait des ravages en France
L'arnaque dite aux faux emprunts fait des ravages en France
L'arnaque dite aux faux emprunts fait des ravages en France (©Philippe Huguen - AFP)

Selon une association, au moins 10.000 internautes auraient cette année été abusés par des courriels vantant la possibilité d’emprunter à des taux d'intérêt défiant toute concurrence.

(LaVieImmo.com) - Les arnaques au crédit sont nombreuses sur internet. On se souvient notamment de ce mystérieux courtier en ligne qui proposait de prêter jusqu’à un demi-million d’euros aux particuliers (même surendettés), pour les aider à financer leur projet immobilier, en échange d’un apport d’environ 20% du prêt. Les sites aux comportements plus que douteux pullulent sur le web, ce qui pousse certaines associations à tirer la sonnette d'alarme.

L'Association française des usagers des banques (Afub) a ainsi recensé 250 plaintes de personnes se disant victimes d'arnaques aux crédits entre particuliers, révèle ce mercredi RTL. Mais il ne s’agit là que de la partie émergée de l'iceberg. Car en réalité, au moins 10.000 internautes auraient été abusés par des courriels vantant la possibilité d’emprunter à des taux très attractifs.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Le mécanisme est toujours le même. Les fraudeurs proposent à la future victime de monter son dossier de financement dans des délais conformes aux procédures classiques (plusieurs semaines) afin de gagner en crédibilité. Au terme de ce long processus, un chèque représentant le tiers ou la moitié du montant du prêt est ensuite envoyé à l’emprunteur. En échange, ce dernier devra s’acquitter d'une somme de 1.500 à 5.000 euros au titre des frais de dossier.

Chèque fraudé ou falsifié

C’est là que les ennuis commencent. Croyant les fonds disponibles, le particulier va les dépenser, poursuit RTL. Mais quelques jours plus tard, la banque annonce que le chèque est fraudé ou falsifié et annule donc la somme créditée sur le compte, explique le secrétaire général de l'Afub, "qui évoque une fraude opérée par de véritables réseaux internationaux, très organisés, dont le but est de mettre l'interlocuteur en confiance".

"Une fois l'argent envoyé, la victime n'a plus de nouvelles de son contact ou est de nouveau invitée à verser de l'argent sous un nouveau prétexte (déblocage du prêt, frais divers...), sans plus de résultat", complète Le Parisien. Du coup, la personne qui cherchait au départ à financer un projet se retrouve avec un découvert bancaire pouvant atteindre plusieurs milliers d’euros.

L’arnaque dite aux faux emprunts fait des ravages en France. Un phénomène pris très sérieux par l'ACPR, le gendarme du secteur bancaire, qui alertait dès le mois décembre 2015 sur ces pratiques frauduleuses. Une liste noire est même régulièrement mise à jour sur le site Internet Abe-infoservice.fr.

Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 17/11/2016 à 12:48 par marc19

    Donc , au mois 10000 internautes avec un fromage mou dans le crâne ...............


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...