Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmprunterdimanche 24 août 2014 à 21h35

Les banques ajustent majoritairement leurs taux à la baisse


taux
taux
taux (©dr)

A l’occasion de la mise à jour de son « indicateur des taux », l’Agence nationale du logement (Anil) confirme la poursuite du mouvement de baisse des taux des prêts à l’habitat, et leur maintien à « des niveaux historiquement bas sur une longue durée ».

Le baromètre montre que les taux fixes « les plus hauts » accordés par les principales banques françaises étaient compris entre 3 et 4,23 % au 15 août, contre 3,05 et 4,40 % trois mois plus tôt. Seuls deux établissements (Cetelem et La Banque Postale) ont dans leur grille de barème un taux à plus de 4 %. Les taux « les plus bas », eux, s’étagent dans une fourchette de 2,55 à 3,49 %, contre 2,70 à 3,18 % le 15 mai dernier. Cette fois encore, seul Cetelem dépasse les 3 %.

« De tels niveaux reflètent les conditions de refinancement des prêteurs, et, indirectement, les orientations des banques centrales occidentales qui maintiennent des taux directeurs quasi nuls », explique l’Anil.

Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 établissements bancaires

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 25/08/2014 à 13:13 par el manici

    @Laurent : la banque est certes propriétaire du bien mais si la bulle immobilière explose, la banque aura à subir une moins-value donc elle aura perdu de l'argent.

  • 0 Reco 25/08/2014 à 12:18 par Laurent

    je ne vois pas qu'elle risque prend une banque car dans tous les cas elle est propriétaire du bien.

  • 0 Reco 25/08/2014 à 12:08 par MANU

    nouveau record de l'oat tec 10 -> 25 Août 2014 1.26 %
    Quand on sait que l'épargne des Français représente 5 fois la dette du pays, la baisse de l'oat a encore une bonne marge à la baisse.

  • 0 Reco 25/08/2014 à 11:30 par @laurent

    les banques ont raison d'être très prudentes dans l'octroie de crédits, c'est la banque qui prend un risque avec la période actuelle déflationniste.

  • 0 Reco 23/08/2014 à 13:41 par laurent

    Je serai heureux quand vous arrêterez de gratifier les banques sur leur taux.
    Le problème n'est pas le taux mais les conditions d'acceptation des prêts.
    il est tant que les banques fassent leur travail de Banque car aujourd'hui mis à part "offrir" des moyens de paiement, utiliser notre argent.... je ne vois pas en quoi on peut les qualifier de Banque.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...