Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntervendredi 7 novembre 2008 à 17h42

Les banques distribuent moins facilement le crédit habitat


(LaVieImmo.com) - Plus du tiers des banques de la zone euro reconnaissent avoir durci leurs conditions d’octroi de crédit à l’habitat au troisième trimestre, rapporte vendredi la Banque centrale européenne. Une part appelée à progresser avec la crise.

Le dernier rapport trimestriel de la BCE sur le crédit bancaire* montre que 37% des prêteurs européens ont resserré leurs normes de crédit immobilier aux particuliers au cours des trois derniers mois. Dans 3% des cas, le resserrement opéré est même qualifié de « considérable ». A l’inverse, 1% seulement des banques se disent plus souples qu’il y a trois mois. Le pourcentage net** ressort donc à +36%, en progression de 6 points par rapport au deuxième trimestre.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Sans surprise, le resserrement est avant tout motivé par l’accélération de la crise du marché immobilier (pourcentage net de +38%, en hausse de 2 points) et la dégradation des perspectives économiques générales (+37%, léger repli de 1 point), qui incitent les banques à n’accorder de crédit qu’aux clients les moins risqués. Grande première, il semble que le crédit immobilier perde sa qualité de « produit d’appel » pour les prêteurs. La réticence à prêter est telle que « les banques n’ont pas indiqué que la concurrence des autres acteurs du secteur les incitait à assouplir leurs conditions d’octroi », constate la BCE. Du jamais vu depuis le lancement de l’enquête.

Sur la base des prévisions relevées par la BCE, les banques devraient donner un nouveau tour de vis au quatrième trimestre, près de la moitié préparant un relèvement de leurs conditions d'octroi (pourcentage net de resserrement attendu à +45%).

E.S.

*Sur un échantillon de 112 banques de la zone euro, représentatives du secteur et de ses caractéristiques

**Egal à la différence entre le pourcentage de banques disant avoir resserré leurs conditions d’octroi et celui des établissements les ayant assouplies. Positif, il traduit un durcissement général, négatif il signale un assouplissement. Plus le chiffre obtenu est grand en valeur absolue, plus la tendance décrite est marquée

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...