Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntervendredi 2 octobre 2015 à 14h34

Les taux de crédit devraient rester "très bas" en cette fin d'année


Statu quo sur les taux ?
Statu quo sur les taux ?
Statu quo sur les taux ? (©dr)

Sur le front des taux, septembre s'est inscrit dans la lignée du mois d'août. Certes, les banques opèrent quelques ajustements à court terme, mais aucune tendance de fond générale n'est observée, à la hausse ou à la baisse.

La fin de l’année ne devrait pas réserver de surprise majeure sur le front des taux de crédit immobilier, après un mois de septembre qui s’est inscrit dans la lignée du mois d’août, a déclaré hier Meilleurtaux.

Cette prédiction rejoint celle d’autres professionnels du crédit, qui tablent sur une stabilité des taux au moins jusqu’à fin décembre.

Les banques continuent d’adopter deux types de comportement. Il y a celles qui restent agressives "avec des taux particulièrement bas sur 15 ans réservés à une frange de clients potentiels très réduite", tandis que "d’autres choisissent au contraire d’augmenter légèrement leurs taux et de diminuer ainsi leur attractivité".

Aujourd’hui, un prêt sur 20 ans se négocie entre 1,93% pour les meilleurs profils et 2,50% pour les dossiers de financement jugés bons, a constaté Meilleurtaux. Sur des durées plus courtes, ils évoluent entre 1,07% (7 ans) et 2,10% (12 ans).

Le marché reste "très bas"

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Mais si les banques procèdent effectivement à des ajustements de court terme, il peut être encore intéressant pour certains emprunteurs de renégocier leur crédit car le marché reste "très bas", conseille Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com.

Quoi qu’il en soit, l’intermédiaire financier n’anticipe pas de bouleversements en cette fin d’année, évoquant notamment l’attentisme des banques qui "est le reflet pour beaucoup d’objectifs commerciaux déjà atteints".

Ces dernières ont également dans le viseur le futur prêt à taux zéro dans l’immobilier ancien (PTZ+) annoncé dernièrement par François Hollande, "qui sera peut-être aussi l’occasion pour certains de nos partenaires de refondre leur politique commerciale vis-à-vis des primo-accédants", conclut le spécialiste.



Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

J. M.
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 05/10/2015 à 17:19 par ogc.mounier

    D'accord mais beaucoup disent que c'est aussi un trompe l’œil dans le sens où il n'y aura pas de possibilités de renégociation du crédit pour les gens qui auront emprunté à taux très bas. Ma question est donc la suivante, par rapport à ça, est-ce que ça vaut vraiment le coup d'emprunter à taux très (trop) bas ?
    j'ai effectué plusieurs comparaison sur internet notamment sur http://www.panorabanques. com/comparateur-de-pret-i mmobilier
    et les résultats me paraissent trop beaux, d'où ma volonté de savoir s'il y a un ""piège"" derrière ces taux attractifs ?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...