Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermercredi 29 juin 2016 à 10h21

Les taux de crédit immobilier touchent des niveaux inédits


De nouvelles baisses de taux en juin, et des emprunteurs qui n'hésitent pas à renégocier
De nouvelles baisses de taux en juin, et des emprunteurs qui n'hésitent pas à renégocier
De nouvelles baisses de taux en juin, et des emprunteurs qui n'hésitent pas à renégocier (©dr)

Selon le courtier Vousfinancer.com, certains emprunteurs ont bénéficié en juin de taux records, notamment en renégociant leur prêt souscrit... il y a six mois.

(LaVieImmo.com) - Les taux de crédit immobilier ont encore baissé au deuxième trimestre 2016 et en particulier au mois de juin, atteignant le seuil inédit de 1,20% sur 20 ans pour les meilleurs profils d'emprunteurs, selon le dernier baromètre Vousfinancer.com.

Ce taux a été obtenu précisément à Nantes dans le cadre de la renégociation d'un crédit de 775.000 euros souscrit fin 2015 par un couple déjà propriétaire de sa résidence principale (secundo-accédants), percevant au total 15.000 euros par mois. Les deux co-emprunteurs ont vu leur taux passer de 2,75% à 1,20% en seulement six mois, tout en conservant la même mensualité, soit une économie générée de 145.000 euros frais inclus.

Le marché de la renégociations de crédit, plus calme depuis la fin de l'été 2015, a de nouveau le vent en poupe depuis le mois de mai. D'après le courtier, elles représentent désormais 35% des demandes contre 18% en janvier. Pas étonnant dans la mesure où les taux sont inférieurs de 1 point à ceux négociés début 2015, "offrant la possibilité à ces crédits d’être renégociés avec à la clé d’importantes économies".

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Les ménages moins aisés ne sont pas en reste. À Grenoble, un couple de jeunes primo-accédants gagnant 3.000 euros par mois à deux a emprunté 175.000 euros sur 20 ans à 1,40% pour financer l'achat de sa résidence principale.

Nouvelles baisses de taux en vue ?

Ces conditions de crédit devraient rester favorables pour quelque temps encore, notamment sous l'effet du Brexit. La sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne a entraîné un nouveau recul des taux d’emprunt d’État français (OAT 10 ans), pour atteindre 0,34% le 24 juin, souligne Vousfinancer.com.

"Dans le contexte actuel, les investisseurs privilégient la dette des pays considérés comme sûrs tels que l’Allemagne ou la France qui voient ainsi leurs taux d’emprunt chuter. De nouvelles diminutions de taux ne sont donc pas à exclure dans les banques les moins bien positionnées dans lesquelles il reste un potentiel de baisse", précise le courtier.

De son côté, Meilleurtaux table d'ici la rentrée de septembre sur une stabilité des taux d'intérêt, qui ont de nouveau reculé en mai à 1,77% en moyenne, après avoir atteint 1,81% le mois précédent.

Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...