Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermardi 6 avril 2010 à 11h48

Les taux immobiliers au plus bas depuis 4 ans


La crise économique menace la solvabilité des ménages
La crise économique menace la solvabilité des ménages
La crise économique menace la solvabilité des ménages (©dr)

Bonne nouvelle pour les emprunteurs, les taux d’intérêt immobiliers ont continué de baisser en mars, pour le troisième mois consécutif. Attention, les taux ne font pas tout…

(LaVieImmo.com) - La baisse se confirme. Selon la dernière édition de l’Observatoire du financement des marchés résidentiels, dévoilée mardi par le Crédit Logement, les taux des prêts du secteur concurrentiels ont reculé de 4 points de base en mars, à 3,60 %, soit leur niveau le plus bas depuis le premier trimestre 2006. Cette baisse est la troisième depuis le début de l’année, après les replis de 11 et 4 points enregistrés respectivement en février et janvier. Elle efface la légère remontée de la fin de l’année 2009 (+2 points en décembre). Depuis novembre 2008, les taux des crédits immobiliers aux particuliers ont donc reculé de 155 points de base. « Par cette baisse, les établissements de crédit soutiennent un marché immobilier difficile, notamment en raison de la montée du chômage qui paralyse la demande, et du blocage du marché de la revente », commente le Crédit Logement.

Recours accru à l'endettement

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

La durée moyenne des prêts accordés s’est stabilisée, à 209 mois, soit la plus basse depuis le début de l’année 2006, également. « Dans ce contexte, les conditions de crédit sont toujours aussi bonnes, reprend l’étude. Ainsi, « Le niveau des mensualités associées à un même capital emprunté est inférieur de 9 % à celui de décembre 2008 ». Cette amélioration n’empêche pas la demande d’être moins solvable, affaiblie par la baisse du revenu moyen des emprunteurs (-1,4 % au premier trimestre, en comparaison annuelle) et d’un recours accru au crédit (endettement moyen en hausse de 2,5 % à la même période). «Jusqu’en octobre 2008, l’indicateur de solvabilité de la demande avait pu bénéficier assez largement de la baisse du coût moyen des opérations réalisées et donc d’un moindre recours à l’endettement. Il bénéficie toujours de l’amélioration des conditions de crédit, mais répercute maintenant les contrecoups de la crise économique sur le pouvoir d’achat des ménages et la remontée du coût des opérations réalisées ». L’indicateur de solvabilité des ménages du Crédit Logement s’établit néanmoins à 102,4 (base 100 en 2001), soit un de ses meilleurs niveaux depuis le début de la décennie passée.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 06/04/2010 à 16:28 par oncdonald

    "Attention, les taux ne font pas tout…"
    exactement ! et on ne lit pas assez ce genre de choses !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...