Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermercredi 23 mars 2016 à 11h52

Nouveau recul des taux de crédit en mars, qui en profite ?


La baisse des taux de crédit immobilier s'est poursuivie sur la première quinzaine de mars
La baisse des taux de crédit immobilier s'est poursuivie sur la première quinzaine de mars
La baisse des taux de crédit immobilier s’est poursuivie sur la première quinzaine de mars (©Eric Piermont - AFP)

Les taux d'intérêt ont de nouveau reculé sur la première quinzaine de mars, améliorant le pouvoir d'achat immobilier des Français. Côté emprunteurs, tout le monde en profite, notammentles habitants de la moitié ouest de la France sont les mieux lotis.

(LaVieImmo.com) - La baisse des taux de crédit immobilier s’est poursuivie sur la première quinzaine de mars, établissant de nouveaux records. Un mouvement qui pourrait s'accélérer dans les prochains mois compte tenu des dernières annonces de la Banque centrale européenne.

Le courtier Meilleurtaux a fait état mardi d’un recul compris entre 0,15% et 0,35%. Ce sont les emprunteurs résidant dans l’Ouest et le Sud-Ouest de la France qui bénéficient des taux les plus bas : 1,51% en moyenne sur 20 ans pour les meilleurs dossiers, hors assurance. L’Est et l’Ile-de-France enregistrent également des baisses notables bien qu'inférieures, souligne le spécialiste. L’Est et l’Ile-de-France enregistrent également des baisses notables bien qu'inférieures, souligne le spécialiste.

Plus de pouvoir d'achat immobilier

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Dans ce contexte, le pouvoir d’achat immobilier des emprunteurs s’améliore dans toutes les grandes villes de France, avec toutefois de fortes disparités. Sans surprise, Marseille et Toulouse culminent encore en tête du palmarès. Dans ces deux métropoles, avec un crédit sur 20 ans et des mensualités de 1.000 euros on peut s'offrir 86 mètres carrés, soit 2 mètres carrés de plus qu’en février.

Suivent Strasbourg, Montpellier et Nantes avec environ 80 m² financés (+2 m²). En queue de peloton, Lille et Nice avec respectivement 72 m² et 52 m² achetables et 1 seul mètre carré supplémentaire d’un mois sur l’autre. Paris ferme la marche, mais passe pour la première fois le seuil des 25 m² finançables, soit 5 de plus qu’en 2011.

Retour des primo-accédants

L’ensemble des grandes villes de France a donc bénéficié de cette baisse de taux. Mais qui en a le plus profité parmi les différentes catégories d’emprunteurs ? Visiblement tout le monde. Cafpi, un autre courtier en crédit, constate tout d'abord un retour des Français qui réalisent leur première acquisition ou qui n'ont pas été propriétaires de leur résidence principale durant les deux dernières années. Ces derniers représentent désormais plus de 40% des clients, alors que leur part stagnait autour des 33% depuis plusieurs années.

Enfin, l’investissement locatif se maintient quant à lui à un bon niveau (14% des crédits négociés), toujours porté par le dispositif Pinel. Cafpi observe néanmoins un retour des investisseurs dans l’immobilier ancien, plébiscité notamment pour "son bon rendement et sa stabilité de valeur par rapport aux autres placements", conclut le courtier.

Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 26/03/2016 à 18:28 par micheldurand666@yahoo.fr

    Même avec moins de 2 %, on ne peut pas vendre à des jeunes qui sont en CDD et un chômage de masse...

  • 0 Reco 25/03/2016 à 09:30 par Alista

    C'est tout à fait le constat qui est détaillé par MyStone.fr avec une forte hausse des demandes de contacts et +10% env. en mars pour les recherches dans l'immobilier ancien par rapport au début d'année.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...