Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmprunterjeudi 24 juin 2010 à 18h49

Pass-Foncier : Le gouvernement abaisse le plafond


Le dispositif a rencontré un "réel engouement", selon le gouvernement
Le dispositif a rencontré un "réel engouement", selon le gouvernement
Le dispositif a rencontré un "réel engouement", selon le gouvernement (©dr)

Le montant du plafond du Pass-Foncier va être abaissé de 20 000 euros, a indiqué jeudi le secrétariat d’Etat au Logement. La mesure, qui entrera en vigueur le 1er juillet, doit permettre d'atteindre l'objectif de 30 000 prêts d'ici la fin de l'année.

(LaVieImmo.com) - Dispositif phare du plan de relance, le Pass-Foncier facilite l’accession à la propriété des ménages modestes, qu’il autorise à financer en deux temps l’acquisition d’un logement neuf, en dissociant le paiement des murs de celui du terrain. Le gouvernement a fixé comme objectif la réalisation de 30 000 opérations avant le 31 décembre 2010, date de suppression de la mesure. Or, malgré le « réel engouement » constaté pour le Pass-Foncier, il semble que cet objectif ne sera pas atteint. « Le rythme élevé de la consommation des crédits d’Action logement (ex-1 % logement, NDLR) reflète [le] succès [du dispositif]explique le secrétariat d’Etat au Logement. Il a cependant « pu conduire certains collecteurs à limiter sa distribution, suscitant dans certaines régions des situations de blocage ».

Sortie progressive

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

L’abaissement du plafond pour les six derniers mois de l’année devrait permettre de financer plus d’opérations. « [Il s’agit] de créer les conditions d’une sortie progressive du dispositif, à l’instar d’autres mesures du plan de relance », reprend le secrétariat, qui explique avoir pris la décision sur proposition d’Action logement.

Un décret en Conseil d’Etat entérinera prochainement la baisse annoncée. A ceux que la décision laisserait dubitatifs, le secrétariat d’Etat au Logement indique que « le dispositif dans son ensemble restera très solvabilisateur, puisque les ménages bénéficieront toujours du prêt à taux zéro (PTZ), dont le doublement ne sera supprimé qu’à la fin de l’année, de la TVA à taux réduit (5,5 %, NDLR), et de l’aide des collectivités locales ».

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...