Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermercredi 7 octobre 2009 à 12h54

Pour un découplage des offres de crédit et d'assurance


L'Autorité de la concurrence veut encadrer l'octroi des assurances emprunteurs
L'Autorité de la concurrence veut encadrer l'octroi des assurances emprunteurs
L'Autorité de la concurrence veut encadrer l'octroi des assurances emprunteurs (©dr)

Offres de crédit immobilier et d’assurance emprunteur n’iront plus nécessairement de pair. Saisie par l’UFC-Que choisir, l’Autorité de la concurrence vient de se prononcer en faveur de l’abandon, pour les banques, de la possibilité d’imposer leur contrat d’assurance de groupe lorsqu’un crédit immobilier est octroyé.

(LaVieImmo.com) - « Il est nécessaire de garantir l’information des consommateurs et d’encadrer les conditions de refus par les établissements de crédit d’un contrat d’assurance alternatif », explique le régulateur.

Hasard du calendrier, un projet de loi portant sur le découplage demandé est actuellement en cours d’examen au parlement. Adopté au mois de juin par le Sénat, le texte doit encore être validé par l’Assemblée nationale. Il prévoit notamment d’accorder aux établissements de crédit le droit d’exiger un contrat d’assurance présentant des garanties « au moins équivalentes » à celles du contrat de groupe. « Si cette disposition est dans l’intérêt des prêteurs et des emprunteurs, il serait utile que, d’une part, le délai pendant lequel l’établissement de crédit peut refuser un contrat d’assurance autre que le sien pour défaut de garanties équivalentes soit précisé et que, d’autre part, ce refus fasse obligatoirement l’objet d’une motivation précise et circonstanciée », explique l’autorité.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Le régulateur suggère également que la diffusion de la fiche d’information standardisée que les établissements bancaires se sont récemment engagés à fournir à leur client sur l’assurance emprunteur soit encadrée par la loi. « Cette fiche pourrait être remise, par exemple, en même temps qu’est fournie la première simulation de prêt, afin d’assurer en temps utile la bonne information de tous les emprunteurs ».

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...