Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermardi 17 mars 2009 à 18h06

Prêts immobiliers : Les taux variables à nouveau attractifs (Meilleurtaux)


(©gantner)

(LaVieImmo.com) - Tombés en disgrâce il y a plusieurs mois, les prêts à taux variables pourraient bien faire leur grand retour cette année. Attention, si les conditions de marché lui sont à nouveau favorables, l’instrument reste à manipuler avec précaution.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

« Les prêts à taux variables redeviennent très attractifs », a constaté mardi Frédéric Senan, directeur général délégué du courtier Meilleurtaux.com, à l’occasion de la présentation de la nouvelle édition de l’Observatoire des crédits de l’immobilier. Un attrait né de l’assouplissement de la politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) : en abaissant son taux de refinancement de 275 points de base depuis le mois d’octobre, l’établissement francfortois a permis à l’Euribor 3 mois, référence des taux variables, de perdre près de 390 points (à 1,64 % le 13 mars contre un peu moins 5,5 % début octobre). Les taux d’intérêt à long terme des marchés financiers (OAT 10 ans), utilisés par les banques pour déterminer les taux fixes des prêts immobiliers, eux, n’ont perdu « que » 72 points de base dans l’intervalle (à 3,66 % contre 4,38 %). Les taux variables sont de nouveau inférieurs aux taux fixes, ce qui n’était plus arrivé depuis le printemps 2007.

Attention aux conditions de l'offre de crédit « Avec un excellent dossier, un emprunteur peut obtenir 3,50 % à taux variable contre 4,30 % à taux fixe sur 15 ans », a indiqué M. Senan. « Pour un prêt de 150 000 euros sur cette durée, un crédit à taux variable lui fera économiser plus de 12 000 euros si les taux n’augmentent pas ». Une précision d’importance compte tenu des difficultés de remboursement rencontrées par certains emprunteurs au moment de la révision des conditions de leur prêt. La prudence reste donc de mise. « Nous ne recommandons les taux variables qu’aux seuls emprunteurs avertis, a précisé Frédéric Sénan, et encore en convient-il de rester vigilant sur les conditions de l’offre de crédit ». Un conseil pour éviter un emballement de sa mensualité : « il est indispensable de choisir un taux capé [plafonné à +1 ou +2 %] plutôt qu’une durée capée », a ajouté le dirigeant.

E.S.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...