Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermardi 16 novembre 2010 à 14h49

PTZ+ : Le futur prêt à taux zéro modifié


Le secrétariat d'Etat au Logement a donné son feu vert pour la modification du PTZ+
Le secrétariat d'Etat au Logement a donné son feu vert pour la modification du PTZ+
Le secrétariat d'Etat au Logement a donné son feu vert pour la modification du PTZ+ (©dr)

Les conditions de remboursement du PTZ+, qui entrera en vigueur au 1er janvier 2011, vont être modifiées et ajoutées dans le projet de loi de Finances 2011. Les aménagements portent notamment sur la durée de remboursement du prêt et ses plafonds.

(LaVieImmo.com) - Le PTZ+ n’est pas encore entré en vigueur qu’il subit déjà des aménagements. Né de la réforme du système d’aides à l’accession à la propriété, le nouveau produit bancaire s’inspire du prêt à taux zéro classique, du Pass-Foncier et du crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt, auxquels il se substituera dès le début de l’année prochaine. Destiné aux primo-accédants et disponible sans plafond de ressource, le PTZ+ doit servir à financer la construction ou l'acquisition de logements, neufs ou anciens, avec ou sans travaux de rénovation. Le gouvernement voit grand, puisqu’il estime que 380 000 prêts devraient être accordés chaque année.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Mais le PTZ+ n’a jamais fait l’unanimité chez les professionnels de l’immobilier. D’accord sur le fond de la réforme, ces derniers se sont généralement montrés prudents quant à sa forme, et aux modalités d’application du nouveau dispositif. Au terme de plusieurs semaines de négociations, « promoteurs, constructeurs et banquiers sont tombés d’accord sur les modifications à apporter » au texte, révèlent mardi Les Echos. Benoist Apparu, le secrétaire d’Etat au Logement reconduit dimanche dans ses fonctions, « a donné son feu vert ».

Plusieurs transformations

La première modification concerne les modalités de remboursement. « Sachant qu'il n'est pas possible d'emprunter moins que le montant de PTZ+ auquel on a droit, les mensualités de remboursement étaient parfois excessives, excluant nombre de ménages » indique le quotidien. Les conditions de remboursement ont donc été modifiées. Pour le neuf, en zones A, B1 et B2, la durée de remboursement est allongée pour l’ensemble des bénéficiaires. De plus, pour les zones A et B1 « le plafond d'entrée dans les deux plus hautes tranches de revenu est relevé et, la durée de remboursement restant malgré tout courte, le bénéficiaire pourra choisir d'emprunter jusqu'à 50 % de moins que ce à quoi il a droit ».

Une autre modification concerne le revenu fiscal de référence. Celui de l'année N-2 sera désormais pris en compte, et non plus N-1. Cela favorisera les ménages les plus modestes. En effet, ils étaient amenés à s'endetter « car la tranche de revenu de l'emprunteur (et donc sa durée de remboursement) était déterminée par la plus élevée des deux valeurs, entre le revenu fiscal de N - 2 ou le montant du prêt divisé par six, ce qui pouvait les faire passer dans la tranche de revenu supérieure. Désormais, ce second critère devient le dixième du coût total de l'opération immobilière ».

120 millions d’euros

Le PTZ+ doit être voté à l’Assemblée nationale ce soir ou demain. Si elles sont effectivement validées, les retouches évoquées par Les Echos devraient coûter entre 100 et 120 millions d’euros en plus à l’Etat « en compensation de quoi le PTZ+ sera abaissé pour les logements non performants énergétiquement ». Le PTZ+ était doté à l’origine d’une enveloppe de 2,6 milliards d’euros, contre 1,2 milliard pour l’ancien PTZ. L’Etat n’aura jamais autant investi pour faciliter l’accession à la propriété.

Nastasia Desanti - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 18/11/2010 à 14:11 par bofbof

    faudrait supprimer toutes ces aides car elles ont eu l'effet pervers de faire augmenter les prix de l'immobilier, mais les moutons que sont les français ne le comprennent pas ça!

  • 3 Reco 16/11/2010 à 15:39 par M'ouai

    Et les "classes moyenne" en zone C toujours pas de changement ??


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...