Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntervendredi 15 octobre 2010 à 13h11

Taux immobiliers : Ça peut encore baisser !


Mais où s'arrêtera la baisse des taux ?
Mais où s'arrêtera la baisse des taux ?
Mais où s'arrêtera la baisse des taux ? (©dr)

Les taux d’emprunt immobilier ont encore baissé : le taux record de 2,90 % sur 15 ans vient d’être atteint. Il devient ainsi « le plus bas jamais offert » par les partenaires du courtier en crédit Cafpi depuis 60 ans, comme le déclare ce dernier.

(LaVieImmo.com) - On savait déjà l’époque favorable à l’emprunt, en ces temps de difficile accession à l’immobilier. Récemment, les taux sur 15 ans proposés par certains établissements bancaires avaient baissé à 3 %, notamment en région parisienne. Mais Cafpi vient d’enregistrer une nouvelle baisse record des taux, qui « se répercute sur toutes les durées : 3,1 % sur 20 ans et 3,2 % sur 25 ans », déclare le courtier. Explication : une marge de manœuvre existait encore, et les tarifs de ses partenaires ont encore pu être renégociés.

Et il y a encore de la marge

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

La fin de l’année peut encore voir une nouvelle baisse arriver. Le seuil de marge n’est pas encore atteint ; des taux toujours plus attractifs peuvent être proposés aux emprunteurs. « La différence théorique affichée entre l’OAT 10 ans et les taux offerts au public laissent supposer que les banques disposent encore d’une marge de manoeuvre », analyse Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint de CAFPI. L’OAT 10, ces emprunts d’Etat qui servent de référence pour la détermination des taux fixes par les banques, est passé à 2,44 % en septembre, perdant depuis le début de l’année plus de 1%. Mais les banques n’ont pas encore baissé les taux « dans les mêmes proportions » selon l’expert, alors qu’elles «  n’ont pas à craindre, au moins à court terme, de retournement de marché », estime M. Taboret. Les taux moyens en septembre devraient donc, selon Cafpi, encore être à la baisse en octobre.

Une analyse partagée par Meilleurtaux

« Un tiers d’entre (les banques) ont maintenu leurs taux stables et 17 % les ont remontés de 0,14 %. Avec un taux fixe de 3 % sur 15 ans pour les meilleurs dossiers actuellement, contre 3,14 % en septembre et 3,21 % en août, on observe une diminution de niveau de quelque 25 % depuis le début de l’année. Les niveaux sont ainsi passés en-deçà du plancher de 2005 », faisait part vendredi dernier Meilleurtaux.

Pas de la même ampleur qu'en septembre

Maël Bernier, porte-parole d'Empruntis, tempère toutefois ces avis : « a priori, nous sommes dans une phase de stabilisation. La moitié environ de nos partenaires bancaires a prévu d’abaisser ses barèmes pour le mois d’octobre, un quart de les augmenter légèrement, le quart restant de les abaisser, tout aussi légèrement », selon elle. « Bien sûr, on peut toujours avoir une baisse de 0,05 % sur une durée, mais a priori, il n’y a pas de raison d’assister à une nouvelle baisse générale de l’ampleur de celle observée en septembre », conclut l'experte. La stabilisation des taux est également le credo d'AB Courtage, qui a même observé que les taux de 10 et 15 ans avaient « légèrement augmenté », de 0,10 % en moyenne.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 17/10/2010 à 09:57 par UFFA92

    Comme les taux bas sont une des raisons de la hausse de prix ce n'est en aucun cas une bonne nouvelle pour le candidat à l'achat qui voit les prix monter et même carrément exploser comme en ile de france. Ce n'est pas l'acheteur qui est gagnant mais le vendeur qui peut imposer un prix sans rapport avec le revenu des français.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...