Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntervendredi 2 septembre 2011 à 12h50

Taux immobiliers : Les banques ne jouent plus le jeu


Frileuses, les banques ignorent la baisse de l'OAT, et pourraient relever leurs taux
Frileuses, les banques ignorent la baisse de l'OAT, et pourraient relever leurs taux
Frileuses, les banques ignorent la baisse de l'OAT, et pourraient relever leurs taux (©dr)

Les taux des crédits habitat se sont stabilisés, en dépit de la forte baisse de l’OAT. Les courtiers en crédit pointent la méfiance des banques, et excluent tout assouplissement dans les prochaines semaines.

(LaVieImmo.com) - En moyenne, un ménage qui sollicite un emprunt immobilier d’une durée de quinze ans obtient aujourd’hui un taux de 4,05 %, identique à celui qu’il se serait vu proposer au début du mois de juin. Pas de changement, non plus, sur les durées plus longues, avec des taux moyens de 4,30 % à 20 ans et 4,45 % à 25 ans.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

« Les banques n’ont pas modifié leurs barèmes durant l’été et n’ont donc pas répercuté la forte baisse des obligations assimilables du Trésor (OAT), qui sont passées d’un peu plus de 3,40 % à fin juin à 2,84 % au 31 août », commente le courtier Empruntis.com. Une situation « inhabituelle », les établissements de prêt répercutant d’ordinaire « quasi-immédiatement et systématiquement » les variations des taux longs dans leurs barèmes. Même étonnement chez AB Courtage, concurrent d’Empruntis, dont le directeur général, Ari Bitton, calcule que « le taux fixe à 15 ans […] aurait dû suivre la baisse de l’OAT et passer à 3,75 % », tandis que « celui de 20 ans aurait dû chuter de 4,30 à 3,90 % ».

Rigueur

Pourquoi les banques, qui avaient scrupuleusement suivi la remontée de l’OAT l’hiver dernier, ne jouent-elles pas le jeu ? « C’est simple, répond Ari Bitton, avec la crise économique et les plans de rigueur adoptés à la hâte dans toute l’Union européenne pour endiguer la chute des cours boursiers, l’indice de référence des taux fixes ne fait plus la loi ».

Difficile, dans ce cas, de faire des prévisions pour les semaines à venir… Dans un entretien à LaVieImmo.com, Sandrine Allonier, responsable des études économiques de Meilleurtaux.com, estimait fin août qu’il ne devrait pas y avoir « de véritable tendance de fond » sur le marché des taux immobiliers au cours des prochaines semaines, « chaque banque adoptant une stratégie propre, en fonction de l’état d’avancement de ses objectifs commerciaux, notamment ». De son côté, Ari Bitton exclut le scénario d’une baisse générale des taux. « Au mieux, ils resteront à leur niveau actuel. Voire, scénario moins réjouissant, ils augmenteront, probablement de 0,10 % en moyenne, dans le courant du mois de la rentrée ».

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 10/09/2011 à 12:52 par investisseur pro

    ah bon? tiens ca me rappele une crise en 2008... ahahhahahahahhahahhahaha

  • 0 Reco 04/09/2011 à 11:38 par ggdfyuuy

    Bienvenue sur notre boutique en ligne

    http://www.daydayoye.com/

    Nous vendons des chaussures. Nike Shox, Nike Air Max TN Requin,
    lorsque nous recevrons votre paiement dans les 24 heures seront
    navire. Ship to France, Noway, UK, Italie. Swithland. Habituellement
    5-8 jours ouvrables pour la livraison.

    http://www.daydayoye.com/

  • 0 Reco 03/09/2011 à 15:59 par Badaboom

    Les banques ont surtout joué un jeu dangereux en prêtant à des conditions extrêmement favorables favorisant la formation de la bulle immobilière. C'est fini maintenant que les prix de l'immobilier ne peuvent plus monter...

  • 0 Reco 03/09/2011 à 09:53 par pongolo

    retour à la nationalisation des banques comme en 1981 ???
    certaines comme la Société Générale sont mal en point et il ne restera plus que la nationalisation et renflouement par argent public pour sauver les petits épargnants de la faillite
    juste retour des choses

  • 0 Reco 03/09/2011 à 09:45 par Lapoliss

    (suite de mon précédent post)
    ...de même d'ailleurs que le titre de cet article, qui laisse penser que les banques font les choses volontairement

  • 0 Reco 03/09/2011 à 09:28 par Lapoliss

    @cynikos
    et on pendra le dernier banquier avec les tripes du dernier AI ?
    votre discours est un peu excessif....

  • 0 Reco 03/09/2011 à 02:10 par cynikos

    " les banques ne jouent plus le jeu .." ah bon ? parce qu'il y a un moment où elles l'ont joué ? Et puis y'en a marre de dire "les banques" au lieu de dire "les banquiers" : ce sont eux qui s'engraisssent comme des porcs jamais rassasiés, et qui décident de faire monter les taux quand le taux de référence monte, et de ne pas les faire baisser quand le taux de référence baisse. Il est temps que ces gens-là subissent les conséquences d'abord pénales de leurs tromperies (le gouvernement fédéral américains a ENFIN reconnu que les banquiers-subprimes étaient des menteurs et des escrocs) et ensuite qu'il subissent les conséquences au civil et soient frappés au portefeuille, et remboursent à la collectivité leurs fortunes en bonus et stock-options malhonnêtement accumulées. Que leurs belles villas, jets privés et tableaux de maître soient saisis au profit des fonds publics, avant que ces aigrefins soient jetés en prison. Et vous verrez que comme par magie la gabegie financière et la "crise" cesseront.

  • 0 Reco 02/09/2011 à 12:40 par investisseur pro

    hahhahahhaahhahahhahhahha haaa

    krach krach boom huuuuuuuuuu


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...