Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntervendredi 23 mai 2008 à 17h25

Taux variables : Que Choisir salue l'engagement des banques


(LaVieImmo.com) - « Les engagements pris hier par les banques par la voie de la FBF et de l’ASF [lire ici] pourraient limiter les abus constatés lors de la commercialisation » de prêts immobiliers à taux variables non capés, estime vendredi après-midi l’UFC - Que Choisir.

On se souvient que l’association, qui a fait de la lutte contre « les emprunts à taux variable non plafonnés mais vendus comme tels » un de ses chevaux de bataille, avait apporté son soutien l’hiver dernier aux consommateurs qui s’estimaient trompés par le Crédit Foncier de France. Quelques mois plus tard, alors que la polémique reste vive et que tous les dossiers litigieux n’ont pas encore été réglés, l’UFC réserve un accueil a priori favorable à l’acte de bonne volonté des représentants du secteur bancaire.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Rassuré de constater que les douze points sur lesquels la FBF et l’ASF se sont engagées « reprennent les principales recommandations du rapport du député Frédéric Lefebvre sur les crédits à taux variable », dont il « salue la détermination », Que Choisir se félicite plus particulièrement de deux « avancées » : la promesse apportée par les banques de ne plus pratiquer de taux d'appel et la suppression du mécanisme d'amortissement négatif. « Ces nouveaux garde-fous s'avèrent d'autant plus indispensables que la sécurité absolue, qui aurait été de réserver les prêts à taux variable non capés aux investisseurs et de les déconseiller aux particuliers non avertis, n'a pas été retenue par les banques », précise l’UFC dans un communiqué.

Vigilance nécessaire

« Nous aurions préféré la voie législative à la signature d’une charte, mais nous sommes très satisfaits de ces engagements », explique Isabelle Faujour, directrice juridique adjointe de l’UFC - Que Choisir à Lavieimmo.com. « Nous ne pouvons que saluer la fidélité du texte aux recommandations de Frédéric Lefebvre », ajoute-t-elle.

L’association, qui aurait souhaité que la suppression du taux d’appel et l’interdiction des amortissements négatifs soient inscrits dans la loi sur la modernisation de l’économie actuellement en discussion à l’Assemblée nationale, promet de suivre « avec la plus grande vigilance la mise en pratique des différents engagements pris », précise Isabelle Faujour.

E.S.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...