Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmprunterjeudi 18 décembre 2014 à 12h08

Une fin d'année idéale pour le crédit immobilier


Les taux restent très favorables aux emprunteurs à la fin de l'année
Les taux restent très favorables aux emprunteurs à la fin de l'année
Les taux restent très favorables aux emprunteurs à la fin de l'année (©dr)

Après avoir battu des records de bassesse de taux, le marché demeure très favorable aux acheteurs en cette fin 2014, s’accordent les courtiers en crédit. Et l'optimisme est de mise pour le début 2015.

(LaVieImmo.com) - Selon VousFinancer.com, les emprunteurs peuvent compter sur des taux de 2,75 % en moyenne sur 20 ans en décembre. Empruntis note pour sa part que l’Ouest laisse voir les plus favorables sur cette durée : 2,60 % en moyenne, contre 2,70 % dans le Nord du pays. Mais partout en France, la tendance globalement baissière sur trois ans : entre 2011 et 2014, le courtier en crédit Credixia estime ainsi qu’« à mensualité égale, un client peut emprunter 17 200 € supplémentaires ».

Les meilleurs dossiers peuvent compter sur un ultime repli sur un mois, de 0,10 % en décembre en moyenne, dans les principales villes de France, d’après le courtier Meilleurtaux. Ainsi, à Toulouse les meilleurs taux négociés baissent-ils jusqu'à 2,10 % sur 20 ans.

Moins de 3 % en moyenne sur toutes les durées

« L’année 2014 restera évidemment marquée par une importante baisse des barèmes (0,80 %). Nous atteignons ainsi des niveaux de taux que nous n’aurions jamais pensé atteindre il y a seulement un an », indique Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com. De manière générale, « l’ensemble des durées affichent aujourd’hui des taux inférieurs à 3 %, alors que nous relevions en décembre 2013 des taux autour de 3 % uniquement pour les excellents dossiers. », ajoute Hervé Hatt, président du groupe. Avis donc à ceux qui ont déjà souscrit un crédit : la période est aussi favorable à la renégociation, poursuit Empruntis.

Si le marché immobilier demeure néanmoins difficile à atteindre pour beaucoup, que les prétendants à l'accession se rassurent : « Les banques travaillent actuellement à la production de crédits de 2015 (3 à 4 mois entre le début des démarches et le déblocage des fonds), et les tendances actuelles démontrent encore, si cela est nécessaire, que le crédit immobilier est le vecteur numéro 1 de conquête de nouveaux clients », selon VousFinancer.com.

Qui plus est, le courtier pense qu'il reste un « potentiel de baisse » au début 2015. Un optimisme partagé par ACE Crédit, qui n'envisage pas non plus de remontée des taux. « J'ajouterais même qu'une légère baisse des prix de l’immobilier est attendue, ce qui pourrait permettre aux primo-accédants de revenir sur le marché de l'immobilier », conclut Joël Boumendil, président et fondateur du courtier.



Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de cent banques

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 19/12/2014 à 12:17 par cptObvious

    Ils ont raison, c'est le moment d'acheter du crédit, de l'immo je suis moins sûr ... ;))

  • 0 Reco 19/12/2014 à 11:52 par redmond

    ça va surtout craindre pour les banques quand certains divorceront et vendront à perte alors que les taux auront remonté.
    on va finir comme en Espagne.

  • 0 Reco 18/12/2014 à 20:16 par loufik

    bulle en vue.

  • 0 Reco 18/12/2014 à 19:17 par Couet

    L'important c'est d'y croire et de se le répéter bien fort : "l'immobilier n'a pas de problème en France...l'immobilier n'a pas de problème en France...etc etc...."


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...