Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermercredi 8 juillet 2015 à 11h01

Une trentaine de banques ont remonté leurs taux


Les hausses de taux restent mesurées pour le moment
Les hausses de taux restent mesurées pour le moment
Les hausses de taux restent mesurées pour le moment (©dr)

Pour le moment, les hausses de barèmes constatées restent mesurées. Mais les choses vont-elles s'accélérer à la rentrée, compte tenu de l'incertitude économique qui pèse sur l'Europe ?

(LaVieImmo.com) - Le mouvement de hausse enclenché depuis deux mois a beau être mesuré, il est bien visible : depuis la mi-mai, une trentaine de banques ont remonté leurs taux, et certaines à deux reprises, indique le courtier en crédit Vousfinancer.com. Des hausses variables, qui vont de 0,05 point à 0,40 point selon les établissements.« Ces hausses de taux, qui restent très progressives, devraient se poursuivre durant l’été », estime le courtier. Les taux ont flirté en juin avec les 2%, tandis que l'emprunt s'étale sur près de 20 ans en moyenne, selon le Crédit Logement. Les niveaux records observés jusqu'à il y a quelques semaines ont permis aux jeunes ménages de rentrer sur le marché de l'accession. Mais le mouvement pourrait changer.

Embouteillages sur la renégociation

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Ce sont en effet les dossiers de financement les moins bons, les emprunteurs aux revenus modestes ou les primo-accédants sans apport personnel, qui seront les premiers pénalisés par la hausse des taux, selon le courtier Credixia. Mais les emprunteurs qui souhaitent renégocier leur crédit seront aussi concernés : « les délais de traitement s’allongent encore et certaines banques limitent désormais les dossiers de renégociations de prêts afin de réduire l’engorgement et de traiter en priorité les dossiers d’acquisition pour respecter au maximum les clauses suspensives », constate Sandrine Allonier, responsable des relations banques de Vousfinancer.com.

Que va-t-il se passer dans les semaines à venir ? Les paris sont ouverts, compte tenu de l'incertitude qui règne sur le plan européen : « Le résultat du referendum en Grèce pourrait avoir pour effet de faire baisser les taux d’emprunt des pays considérés comme sûrs par les investisseurs, comme la France et l’Allemagne, contrairement aux pays du sud qui pourraient voir leurs taux remonter… A l’inverse, l’arrêt des négociations ou la sortie de la Grèce de la zone euro pourrait entrainer une tension de l’ensemble des taux en Europe », conclut-on chez Vousfinancer.com.



Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...