Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmprunterjeudi 22 octobre 2015 à 12h56

Valérie Pécresse veut un PTZ dans l'ancien en Ile-de-France


Valérie Pécresse veut un PTZ dans le neuf et dans l'ancien en Ile-de-France
Valérie Pécresse veut un PTZ dans le neuf et dans l'ancien en Ile-de-France
Valérie Pécresse veut un PTZ dans le neuf et dans l'ancien en Ile-de-France (©dr)

La tête de liste de la droite pour les élections régionales en Ile-de-France a présenté mercredi son programme pour la région : plus de logements, des quartiers écologiques et un prêt à taux zéro spécifique.

(LaVieImmo.com) - Relancer la construction en Ile-de-France en y "remettant du beau". C''est le projet de Valérie Pécresse, tête de liste LR pour les élections régionales en Ile-de-France, qui a fait part hier de son programme pour le logement devant la presse à Argenteuil (Val-d'Oise). Son souhait : faire naitre 100 nouveaux quartiers écologiques, 25.000 nouveaux logements étudiants, une bourse d'échange de logements et surtout une "vraie mixité sociale" dans la région, rapporte l'AFP. Logements sociaux, logements privés locatifs intermédiaires et accession sociale à la propriété doivent ainsi selon elle être mélangés.

Mais l'accession à la propriété doit aussi selon elle être facilitée : alors qu'au niveau national, le gouvernement devrait annoncer prochainement un élargissement du prêt à taux zéro (PTZ), Valérie Pécresse veut un dispositif semblable spécifique à la région. La candidate LR souhaite ainsi la création d'un PTZ qui irait jusqu'à 40.000 euros d'emprunt, pour permettre de devenir propriétaire dans le nouveau comme dans l'ancien, et ainsi rénover les centre-ville dégradés.

Au programme, également : 80.000 nouveaux logements à l'initiative des 75 élus du "Club des maires reconstructeurs" qu'elle a lancé en janvier. La tête de liste LR veut également rétablir l'aide à la construction de logements sociaux pour les classes moyennes et demander du logement social intermédiaire quand le niveau des 30% de logements sociaux sont atteints dans une commune. L'objectif sera de "construire plus vite et plus cher", tout en freinant "l'inflation des normes".

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Selon Valérie Pécresse, enfin, la région n'était pas "là pour devenir un très grand investisseur en matière de logements. Il y a pléthore". Il s'agit en revanche de "mettre les conditions optimales de construction, qui sont d'abord le transport et le développement économique", a-t-elle conclu.

Avec AFP

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 23/10/2015 à 14:06 par sentury23

    J'en ai marre que mes impots servent à subventionner les prix élevés de l'immobilier.

    Il faut mettre fin aux subventions cachés aux rentiers, qui paralysent la France, sa consommation, son économie et sa compétitivité.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...