Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 8Paru le vendredi 1 juin 2007 à 00h00

Un appartement dans le centre de Bourges (18)


Entre Paris, Vierzon, Lyon et Clermont-Ferrand, cette ville moyenne attire grâce à sa qualité de vie et à sa scène culturelle, mais aussi aux prix abordables des petites et moyennes surfaces du centre-ville.

Célèbre pour sa cathédrale et son festival, Bourges, capitale du Cher et du Berry, séduit par la diversité de ses paysages. L'ambiance bucolique des marais, autrefois défense naturelle de la ville et aujourd'hui inscrits dans le paysage urbain, et l'ancien canal de Berry confortent sa réputation de ville verte. A une heure quarante-cinq minutes en train régional et à deux heures en voiture de la capitale, elle convainc de plus en plus de déçus de la vie parisienne. « Bourges est une ville où il fait bon vivre, sa scène culturelle et artistique est pléthorique... Dans les quartiers jouxtant l'épicentre, la demande est particulièrement forte », affirme Christian Têtard, de l'agence 4 % Immobilier.

Belles occasions dans les quartiers cossus

Pour qui souhaite investir avec un budget modeste, le centre-ville et ses rues piétonnes attenantes recèlent de petites pépites. Desservis par plusieurs lignes de bus et accessibles en une dizaine de minutes du centre, les quartiers de Saint-Bonnet, des Marronniers ou la rue Jean-Baffier regorgent de charmants deux ou trois-pièces à des prix abordables. Un deux-pièces de 52 m² très lumineux, avec un séjour double, une cave et un parking, est mis en vente à 83 000 euros. Un trois-pièces de 58 m², exposé plein sud et offrant de nombreux rangements, une cuisine américaine, une cave ainsi qu'un parking, a changé de mains pour 98 000 euros. De même, un autre trois-pièces de 55 m² nécessitant quelques menus travaux de rafraîchissement cherche preneur à 83 200 euros, soit 1 500 euros le mètre carré.

A ce prix, l'ancien s'arrache. Dans ce périmètre cossu, proche des sites historiques, de la vieille ville et de ses maisons en pan de bois, tout près des rues commerçantes et les écoles, le marché a tendance à se tendre. Les meilleures occasions se dénichent après quelques investigations et visites. Si l'option maison de ville paraît relever du fantasme, trouver la perle rare reste possible, mais il vaut mieux s'attendre à des travaux lourds.

Ville universitaire, Bourges accueille 3 800 étudiants répartis dans des filières de qualité : l'Ecole nationale supérieure d'ingénieurs, les facultés de droit et de sciences ou encore l'Ecole nationale supérieure d'art. Le nombre d'étudiants à la recherche de petites surfaces à louer est constant et, si le prix du mètre carré à l'achat de ces studios et une-pièce est plus élevé, leur taux de rendement est exceptionnel, de 7 à 8 % !

Nora Hamadi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...