Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 2Paru le samedi 11 août 2007 à 00h00

Un crédit imbattable


Pas de frais de dossier, une assurance facultative et un taux d'intérêt de 1,5 % sur dix ans ! Il ne faut pas passer à côté du Pass-Travaux...

Huit mille euros disponibles en ligne, sans trop de formalités, ou par téléphone, afin d'aménager votre cadre de vie. Une somme qui peut être portée à 9 600 euros sous certaines conditions*. Des papiers peints à la réfection de l'électricité en passant par la transformation des combles, un changement de mode de chauffage, une fosse septique, l'isolation... Et, pour les copropriétaires, la quasi-totalité des travaux votés en assemblée générale, du ravalement à l'ascenseur. C'est d'ailleurs un point fort du système : le Pass-Travaux permet à un propriétaire d'assumer financièrement une dépense importante de l'immeuble sans avoir recours à un emprunt bancaire classique, beaucoup plus onéreux. En clair : vous pouvez réaliser tous les travaux que vous voulez.

Le Pass-Travaux est également accessible au locataire qui aménage sa résidence principale. Les retraités sont également concernés s'ils ont cessé leur activité il y a moins de cinq ans. C'est presque trop beau pour être vrai, d'autant que, pour bénéficier de ce prêt (qui est vraiment un prêt à l'immobilier et non un prêt à la consommation), il suffit d'être (ou d'avoir été) salarié d'un secteur non agricole dans une entreprise qui cotise au 1 % patronal (plus ou moins de 10 salariés). Mieux, encore, ce prêt de 8 000 euros est accordé sans plafond de ressources. Il est cumulable avec tous les autres emprunts liés à l'accession ou à l'aménagement.

Des formalités très simples

Le Pass-Travaux est donc d'une extrême souplesse. En fait, il bénéficie des capitaux du 1 % logement, de moins en moins mobilisés, et de la volonté des pouvoirs publics d'améliorer le confort des logements, leur isolation, leurs économies d'énergie... En tablant sur une inflation a minima de 2 % par an, emprunter via le Pass-Travaux vous fait gagner de l'argent. Les formalités sont relativement simples. Les fonds sont débloqués sur présentation de la facture d'un entrepreneur. Ils peuvent également être l'objet de déblocage partiel afin de payer l'acompte prévu sur un devis.

Comment en bénéficier ? Ce prêt est distribué par le comité interprofessionnel du logement (CIL) et par les chambres de commerce et d'industrie. L'idéal est de passer par l'organisme collecteur du 1 % patronal de l'entreprise du salarié concerné

* Sous réserve de 60 % des conditions de ressources d'accès au prêt à taux zéro (PTZ).

Michel Ravelet

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...