Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 9Paru le dimanche 1 juillet 2007 à 00h00

Un moulin dans l'Indre (36)


Nichés dans un creux du paysage, les vieux moulins du Berry bénéficient d'une situation idéale pour une maison de famille ou des chambres d'hôtes. En trouver un à rénover n'a rien d'impossible, même s'ils sont rares, mais le budget peut se révéler plus élevé que prévu.

Proche des châteaux de la Loire, riche en forêts et en parcs naturels (Brenne, Loire-Anjou-Touraine), l'Indre attire de plus en plus de citadins à la recherche de paysages préservés. Comme le fait remarquer Claude Rabier, propriétaire à Veuil d'un moulin transformé en gîte : « C'est une région facilement accessible, centrale et bien desservie, notamment par l'autoroute Paris-Toulouse, idéale pour réunir des gens habitant divers endroits du pays. »

Terrain pas cher

Pour profiter de cette nature protégée, plutôt que de s'installer dans un des nombreux villages autour de Brives ou de Châteauroux, une des options est de rechercher un ancien moulin. Ceux-ci présentent de nombreux avantages. D'abord leur charme, bien sûr, mais aussi leur isolement : situés dans un point bas du paysage, ils sont souvent la seule habitation dans une large zone inondable. Pourtant, les moulins eux-mêmes ne sont jamais submergés : seul le rez-de-chaussée (salle des machines et roue) peut l'être, tandis que la partie habitable, au-dessus, est à l'abri des plus hautes eaux.

Le terrain - de 4 à 6 ha, parfois jusqu'à 20 -, parce qu'il est inondable, est plus abordable que des terres agricoles ou constructibles, permettant ainsi de s'assurer un vaste domaine sans coût excessif. Il s'agit souvent de prairies et d'étangs utilisables pour la chasse. La partie habitation des moulins représente un autre avantage. Même si les plus anciens sont petits (à partir de 30 m2), ceux du xviiie siècle comprennent une surface habitable de 100 m2 ou plus et des combles. S'y ajoutent souvent des granges ou des bâtiments d'élevage situés un peu plus en hauteur. Cela les rend idéaux pour une grande famille ou des chambres d'hôtes.

Les moulins étant peu nombreux, les prix sont élevés. Et en hausse depuis l'arrivée des Britanniques. Les agences de Brives ou de Châteauroux n'en ont jamais à la vente, seules celles de village sont susceptibles d'en proposer. « Cela reste un bien rare, donc cher », confirme Alain Fauconnier, de l'agence des Mille Etangs, près d'Issoudun. Un moulin de 30 m2 habitables est en vente à 130 000 euros, mais il faudra dépenser autant pour le rénover entièrement, y compris la toiture. Pour 215 m2 (dont les combles), plus une grange et 6 ha de terrain, soit le type le plus courant, compter environ 400 000 euros.

Le budget est à peine inférieur lorsqu'une partie reste à rénover : autour de 370 000 euros pour un moulin comprenant 120 m2 remis à neuf et 600 m2 à refaire, sur un terrain de 4,2 ha. La taille du terrain influe sur le prix, mais dans une faible mesure. Dans le secteur de La Châtre, un moulin de 100 m2 retapé avec d'anciens bâtiments d'élevage, sur 21 ha de terrain, est en vente à 378 000 euros.

Plus-value incertaine

Au total, la rénovation est plus coûteuse que celle d'une maison de ville si l'on souhaite utiliser des éléments d'époque. Les moulins de l'Indre sont construits en tuffeau et en chêne. Les carrières locales, toujours en exploitation pour la restauration des châteaux de la Loire, produisent des matériaux semblables à ceux d'origine. Selon Louis Abadie, de Issoudun Immobilier, « la plupart des acheteurs recherchent des bâtiments à retaper », de sorte qu'il ne sera pas forcément possible de retrouver le prix de la rénovation à la revente. Pour une utilisation en gîtes ou en chambres d'hôtes, en revanche, les perspectives sont bonnes : ceux situés en pleine nature et en bord de rivière sont particulièrement recherchés durant les week-ends du printemps à l'automne

Delphine Bérenger

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...