Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 3Paru le vendredi 1 décembre 2006 à 00h00

Un nouveau diagnostic


Depuis le 1er novembre, le vendeur d'un bâtiment ancien (logement ou bureau) doit présenter à l'acquéreur un diagnostic performance énergétique (DPE) du bien. Valable dix ans, ce DPE peut être effectué par des entreprises de services énergétiques, des bureaux d'études, des bureaux de contrôle, des centres techniques et même certaines chambres de commerce et d'industrie.

Ce document doit présenter une estimation de la consommation d'énergie du logement ou du bureau et de son impact sur le réchauffement climatique, ainsi qu'une évaluation du coût des travaux ou des équipements éventuels pour économiser l'énergie. Il propose également un calcul des économies financières potentielles, du temps de retour sur investissements et du crédit d'impôt dont le futur occupant peut bénéficier. Le DPE donne enfin des conseils de gestion et d'usage raisonné de l'énergie.

Les estimations, effectuées selon une méthode officielle ou sur la base des consommations constatées sur trois années, sont ensuite traduites par deux étiquettes graduées de A (bonne performance) à G (performance médiocre). Comme pour l'électroménager et les voitures, la première indique la consommation d'énergie, la seconde l'impact sur l'effet de serre.

Cette formalité sera également obligatoire pour les bâtiments neufs et ceux destinés à la location à partir du 1er juillet 2007

Pour plus d'informations : rendez-vous dans les Espaces info énergie de l'Ademe.

www.ademe.fr/particuliers/PIE/InfoEnergie.html

J.-M. B.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...