Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 8Paru le vendredi 1 juin 2007 à 00h00

Une ferme de caractère dans le Luberon


Quoi de plus chic qu'une propriété dans le Luberon ? Les fermes pittoresques de la région s'arrachent pour des petites fortunes.

L'engouement pour le Luberon se confirme d'année en année : on ne peut plus parler d'un simple effet de mode », estime Pascal Danneau, de l'agence Propriétés du Luberon Sotheby's à Gordes. Ce petit paradis provençal attire les Parisiens en nombre (grâce à une liaison TGV en deux heures quarante avec Avignon), mais aussi des étrangers, britanniques, belges, américains, et même australiens, parfois en circuit fermé : dans le nord du Luberon, une maison de village de 200 m2 avec piscine, spa et jardins en restanque a été cédée pour 1 million d'euros par un Britannique... à un autre Britannique !

« Les acquéreurs recherchent la maison idéale, en pierre, au milieu des oliviers », constate Pascal Danneau. Mais le rêve luberonnais n'est pas accessible à tous. Une adresse chic se paie le prix fort, même si, « depuis six à huit mois, on observe une stagnation, voire une légère baisse des tarifs », observe Laurent Romano, directeur de l'agence Concept Vision de Cavaillon. Le palmarès de la région est dominé par Gordes, petit village perché baigné de soleil, dans la région des monts du Vaucluse. Ses maisons de pierres sèches et sa vue splendide sur le massif du Luberon déchaînent les passions et les portefeuilles ! En 2006, les prix ont encore grimpé de près de 28 %. Pour une maison de cinq pièces de 160 m2, il faut désormais débourser 635 000 euros en moyenne. Dans un hameau de Gordes, une vieille ferme et sa maison d'amis, 300 m2 habitables au total, jouissant d'une piscine et d'un terrain de 5 000 m2, a trouvé preneur pour 1 200 000 euros.

Village de Ménerbes

Les charmants villages du Petit Luberon ne sont pas en reste, à l'image de Lacoste, d'Oppède ou encore de Bonnieux. De jolies fermes perdues dans la garrigue ou au milieu des pins y sont régulièrement cédées à des prix oscillant entre 700 000 et 2 millions d'euros ! Mais c'est Ménerbes qui recèle les plus belles propriétés, souvent occupées par des artistes ou des dirigeants de grandes sociétés françaises. « Beaucoup de nos clients ont abandonné la Côte d'Azur pour s'installer dans la région, plus tranquille et pour l'instant moins chère », note-t-on à l'agence Propriétés Côté Luberon, à Ménerbes. Une belle demeure de caractère, de 400 à 500 m2 habitables, restaurée avec goût, accompagnée d'un petit logement pour gardien, se négocie tout de même entre 1,5 et 3 millions d'euros...

A la limite de Cavaillon, au pied du Luberon, le quartier de Vidauque est très recherché pour la beauté de son environnement. Des Parisiens y ont acquis une villa traditionnelle cossue de 250 m2 avec piscine, sur 1 000 m2 de terrain, pour 700 000 euros. A quelques kilomètres de là, le cadre séduit moins. Les propriétaires d'un magnifique mas provençal de 400 m2 avec piscine et un terrain de 2 500 m2, et des pommiers en prime, ont dû céder pour 800 000 euros le bien qu'ils avaient mis en vente à 1,2 million d'euros

Muriel Breiman

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...