Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 4Paru le jeudi 1 février 2007 à 00h00

Vivre dans une demeure historique


Un agent immobilier que nous avons chargé de rechercher un bien ancien à rénover pour y installer notre future résidence principale vient de nous proposer un bâtiment inscrit à l'inventaire des monuments historiques. Les avantages fiscaux peuvent-ils jouer dans un cas comme le nôtre ?

S. N., Angers (49)

Absolument. Les avantages fiscaux prévus pour les monuments historiques et biens assimilés ne sont pas réservés aux biens locatifs, mais profitent également à ceux qui utilisent le bâtiment comme résidence principale ou secondaire. Dans le cas où ils ne perçoivent pas de droits de visite (imposables dans la catégorie des revenus fonciers comme les loyers), ces propriétaires sont autorisés à déduire directement leurs charges de leur revenu global. La déduction est totale pour la participation aux travaux subventionnés par l'administration des Affaires culturelles. En ce qui concerne les autres charges (travaux non subventionnés, intérêts d'emprunts, frais de garde, impôt foncier...), elles sont déductibles en totalité si le bâtiment est ouvert à la visite et à hauteur de 50 % seulement dans le cas contraire.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...