Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Achat Vente
LaVieImmo.com
Achat VenteAchat Ventevendredi 8 janvier 2021 à 12h43

Comment la crise a bousculé les critères des recherches immobilières


Les recherches immobilières ont été bousculées par la crise
Les recherches immobilières ont été bousculées par la crise
Les recherches immobilières ont été bousculées par la crise (©AFP)

Les recherches immobilières pour les maisons et les villes moyennes ont explosé en 2020.

La crise du coronavirus a provoqué deux phénomènes très clairs et finalement assez liés: avec la recherche de plus d'espace, on a assisté à un engouement pour les maisons et pour les villes plus petites que les grandes métropoles (moins riches en maisons et plus chères en prix). Le site de petites annonces entre particuliers PAP en a pris la mesure. Désormais, les maisons représentent près de 67% des recherches sur le site, contre 57% avant la crise sanitaire. C'est aussi 10 points de plus aussi quand on regarde les recherches dans les petites villes et les zones rurales avant et après la crise. Elles représentaient 33% des recherches avant le coronavirus et on est monté au delà de 43%.

Si ce phénomène s'observe quasiment partout en France, la meilleure illustration de ce déplacement de la demande immobilière reste l'Ile-de-France. Ainsi, les recherches s'effondrent à Paris et explosent en petite et grande couronne. PAP a comparé les recherches dans toute la région sur toute la fin de l'année 2020 (de septembre à fin décembre) par rapport à la même période de 2019. A Paris, la recherche a reculé de plus de 12,5%. Une baisse quasi historique, alors qu'on a précisément assisté au phénomène inverse en périphérie.

>> Partenariat BFM Immo : Trouvez le meilleur taux pour votre crédit immobilier avec notre comparateur gratuit

Explosion des recherches de maisons en grande couronne

C'est vrai en petite couronne: dans le 92, le 93 et le 94, les recherches d'appartements ont reculé de 2,5%... mais celles pour les maisons ont progressé de +32%.

En grande couronne, ce phénomène est encore plus net. La hausse est de près de 19% pour la recherche d'appartements mais surtout de près de 82% pour la recherche de maisons. Des tendances que d'autres sites de petites annonces ont également observé, comme par exemple Bien'Ici.

Reste que de la recherche à la signature du compromis de vente, il y a parfois un monde. Les intentions ne se transforment ainsi pour l'instant en ventes qu'à la marge, même si les réseaux immobiliers observent quelques frémissements.

Marie Coeurderoy édité par J.L.D.

Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)