Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertslundi 31 juillet 2017 à 15h06

Acheteurs et investisseurs sont au rendez-vous sur le marché immobilier neuf


Didier Vitet

Biographie Didier Vitet est le créateur de la société Medicis Patrimoine. Depuis plus de 20 ans, il évolue dans le secteur de l'immobilier neuf. Afin d'aider les futurs acquéreurs, il a créé le site www.medicis-patrimoine.com pour rassembler l'offre de plus de 50 promoteurs nationaux et régionaux afin de facil ...Lire la suite

Depuis plusieurs mois, le marché immobilier neuf affiche une dynamique positive. Malgré des prix en hausse, acheteurs et investisseurs sont toujours bien présents, profitant de mécanismes et avantages fiscaux très intéressants.

Des transactions en hausse depuis 10 trimestres

Lorsque l’on parle du dynamisme de l’immobilier neuf, c’est une réalité depuis plusieurs mois déjà. Voilà 10 trimestres, depuis fin 2014, que le nombre de ventes est en hausse dans le secteur, pour le plus grand bonheur des professionnels. Preuve en est, un optimiste inébranlable selon le dernier baromètre du Crédit Foncier.

Le gouvernement fait état de 125 058 ventes réalisées sur le marché du neuf en 2016, soit légèrement en-deçà du record absolu de 2007 et ses 127 000 unités vendues. En 2015, 102 538 transactions avaient été réalisées contre 86 950 en 2014. L’année 2017 s’annonce encore plus prometteuse avec 35 000 logements neufs vendus au cours du premier trimestre 2017 (+13,8% en comparaison du premier trimestre 2016 et ses 30 804 ventes).

Sur le marché immobilier neuf, tous les acteurs sont au rendez-vous, acheteurs de résidences principales comme investisseurs. Ils sont respectivement 13 881 accédants et 14 612 investisseurs à avoir franchi le pas de l’achat au cours du premier trimestre 2017.

Possibles tensions sur le marché immobilier neuf

Un dynamisme à toutes épreuves qui présente également des revers de médaille. En effet, face à la demande croissante des particuliers, les prix de l’immobilier neuf sont en hausse (+5,1% au premier trimestre 2017 soit 4 177 euros le m² en moyenne selon les chiffres de la FPI). Sur les 23 grandes agglomérations françaises, seules trois ont vu leurs prix baisser au cours de cette même période (Dijon, Rennes et Grenoble).

Second sujet d’inquiétude, la raréfaction de l’offre. Fin mars 2017, 90 935 logements neufs étaient disponibles, soit l’équivalent de 9 mois de stock. Pour qu’un marché soit à l’équilibre, 12 mois de stock sont nécessaires.

Les leviers de croissance du secteur

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Si les acquéreurs se pressent sur le marché, c’est avant tout grâce à des mécanismes fiscaux très intéressants. Bien qu’ayant observé une légère remontée, les taux de crédit immobilier restent encore et toujours avantageux. Les banques présentent actuellement des conditions qui permettent de réduire considérablement le coût global de l’emprunt.

Second vecteur de dynamisme, les avantages fiscaux proposés par les deux dispositifs majeurs de l’immobilier neuf : le PTZ (Prêt à Taux Zéro) pour les primo-accédants et la loi Pinel pour les investisseurs.

Si ces deux leviers ne sont plus à présenter, leur importance est à noter : le volume de transactions est en hausse constante depuis la mise en place du dispositif Pinel en 2014 et la bonification des conditions du PTZ en janvier 2016. L’année 2017 promet, elle, d’être celle de tous les records. L’incertitude quant au maintien des dispositifs d’incitation fiscale, loi Pinel en tête, pousse les investisseurs à se positionner rapidement. La fin de la loi Pinel est en effet prévue pour le 31 décembre 2017.

Didier Vitet - ©2018 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...