Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsjeudi 22 octobre 2015 à 09h55

Combattre les parasites du bois


Philippe Selle

Biographie Directeur technique chez Allodiagnostic depuis 2007, Philippe Selle commence sa carrière au sein du groupe en tant que diagnostiqueur immobilier. Aujourd’hui, il assure la veille technique et juridique d’Allodiagnostic, ainsi que les formations des diagnostiqueurs. Intervenant spécialisé en préven ...Lire la suite

Dans les régions humides, la présence d’insectes xylophages - qui se nourrissent du bois - ou à larves xylophages est un véritable fléau. Quelques mois suffissent pour qu’ils détruisent un bien immobilier des fondations à la charpente. Pour limiter leur propagation des diagnostics contre les parasites du bois existent.

Les termites, la mérule, les capricornes des maisons… de nombreux insectes et champignons se nourrissent du bois à l’état de larve ou à l’état adulte. Leur propagation est rapide et doit être rapidement maîtrisée pour éviter des catastrophes. Dans les communes touchées par leur présence, un arrêté préfectoral oblige tous vendeurs ou bailleurs à faire réaliser un diagnostic termites. Le diagnostic état parasitaire est, lui, fortement conseillé.

Un diagnostic termites et un état parasitaire : quelles différences ?

Le diagnostic termites est rendu obligatoire par un arrêté préfectoral : il suffit d’un seul bien contaminé pour qu’il soit mis en place. Tout DDT (Dossier de Diagnostics Techniques) avant vente ou location doit contenir ce rapport. Le diagnostic État Parasitaire - ou aussi appelé Mérule - ne répond, lui, à aucune obligation législative. Toutefois il est recommandé de demander sa réalisation en même temps que le diagnsotic termites pour se prémunir de toutes accusations de vices cachés.

Le diagnostic termites recherche uniquement la présence de ces insectes dans le bien et autour dans un rayon de 10 mètres également. L’état parasitaire repère, lui, la présence d’insectes dont les larves mangent le bois ou de champignons lignivores. Le diagnostiqueur formé et certifié sonde les bois mécaniquement : la recherche est non-destructive et porte sur tous les éléments visibles et accessibles. Si des éléments ne peuvent être examiné l’intervenant le note dans son rapport.

Se protéger avec ces deux diagnostics

La réalisation de ces deux diagnostics est importante pour le propriétaire qui vend ou loue un bien dans une zone à risque. En présentant les rapports il se protège des accusations de vices cachés et prouve sa bonne foi. Le diagnostic termites est valide pendant 6 mois et l’état parasitaire à l’instant T où il est réalisé. Si des champignons apparaissent après la vente/location, l’acquéreur ou le locataire doit prouver que leur apparition est antérieur au diagnostic.

Le bien est infestée de parasites du bois : que faire ?

Dans le cas où des termites sont présentes dans le bien le propriétaire doit transmettre une déclaration à la mairie de sa commune et doit procéder à un traitement du bâti pour éviter leur propagation et la destruction totale du bien. Portes, plinthes, murs, poutres… tout les éléments sont à traiter. Un sondage et un bûchage permettent d’abord d’enlever les parties endommagées du bois. Le traitement ne se fait alors que sur les parties saines par injection d’un traitement chimique.

Prévenir le développement des termites

Les termites se développent dans des endroits humides. Pour prévenir leur propagation des traitements préventifs peuvent être mis en place comme des pièges ou des bâches anti-humidité contenant un termicide déposés sous un bien immobilier avant sa construction.

Philippe Selle - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)