Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertslundi 19 novembre 2018 à 16h22

Comment le smartphone change la vie et le travail des agents immobiliers


Olivier Bugette

Biographie Fondateur et dirigeant de La Boite Immo, Olivier Bugette capitalise plus de 10 années d’expertise dans le web immobilier. En 2005 il fonde à 26 ans sa première entreprise, Pigimmo, un service de pige immobilière pour les professionnels du secteur. C’est en 2008 qu’il crée La Boîte Immo, agence webma ...Lire la suite

Les professionnels de l'immobilier doivent s'adapter aux nouvelles habitudes des acheteurs et des vendeurs. Voici quelques conseils à suivre.

93% des Français ont un mobile et 71% un smartphone, ces chiffres parlent d’eux-mêmes. Le téléphone portable est omniprésent quel que soit l’âge, la profession et les modes de vie. Certains ont même des angoisses à l’idée de ne pas l’avoir avec eux, il est devenu un objet très personnel, voire indispensable.

Comme dans tous les secteurs d’activités, acheteurs et vendeurs immobiliers recherchent via leur mobile, et il faut s’adapter au mieux à cette pratique.

En effet, cette fulgurante utilisation du smartphone amène toutes les entreprises à revoir leur stratégie digitale. Avoir un site Internet n’est plus suffisant, il faut que cette vitrine numérique s’adapte. Voici 5 conseils.

1. S'adapter aux petits écrans des smartphones

Les dernières tendances en web design tiennent justement compte de cette transformation en proposant des styles épurés et adaptés à une navigation tactile. Plusieurs solutions sont possibles pour la mise en place d’une version mobile :
-site mobile : il s’agit de votre site Internet dans une version adaptée pour les supports mobiles et accessible via une URL spécifique.
-application mobile à télécharger : les applications mobiles sont créées et pensées spécifiquement pour les smartphones, elles sont accessibles après téléchargement préalable.
-site en responsive design : votre site internet est conçu avec une technologie permettant que le design et l’ergonomie s’adaptent automatiquement à la taille de l’écran de l’internaute.

2. Faire attention aux performances des smartphones

La vitesse de chargement est un critère primordial car sur mobile, les performances ne sont pas les mêmes que sur ordinateur. Le site doit être optimisé afin de garantir une expérience de navigation fluide et confortable. Les études montrent que 40% des internautes quittent un site après 3 secondes d’attente, ce qui donne une idée de la nécessité de travailler les performances de chargement. Dans cette mouvance, Google a mis à jour son algorithme l’été dernier afin que la vitesse d’un site mobile soit un critère pris en compte dans le classement des résultats de recherche sur mobile. Un message fort avec des impacts directs pour le SEO (référencement naturel).

Mais au-delà des contraintes évoquées, le smartphone ouvre de nouvelles possibilités d’utilisations et une grande proximité avec le client, jusqu’ici inenvisageable.

3. Se servir à bon escient des SMS

En quelques secondes et où qu’il soit, l’acquéreur a un aperçu des biens disponibles sur une ville ou un quartier. En un clic, il envoie un email à l’agence en charge du bien, ou l’appelle directement. Dans les transports en communs, dans son lit dès le réveil ou en mangeant, c’est rapide et ludique, presque un jeu. Cette simplification de la recherche est la clé vers d’autres usages encore méconnus.

La prise de contact par email est très, voire peut-être trop utilisée. A tel point que les boites e-mails sont saturées ou peu consultées. Ce format manque également de réactivité et d’instantanéité par rapport à d’autres. C’est le cas par exemple du SMS qui est de plus en plus intégré dans des actions de prises de contacts. Rapide, court et informel, ce canal de contact est tout à fait adapté à des actions simples.

Imaginez un SMS automatiquement envoyé afin de confirmer le rendez-vous pour une visite d’un bien, ou pour transmettre n’importe qu’elle information à votre client. Pas besoin de beaucoup de caractères, l’essentiel étant que le client reçoive l’information en temps et en heure.

4. Réaliser des visites virtuelles

Une autre possibilité qui n’est plus de l’ordre de la prise de contact, c’est l’utilisation de l’appareil photo du smartphone. La qualité des nouveaux téléphones permet de prendre des photos ou vidéos d’un bien sans aucun problème. Mais si on veut aller encore plus loin, il est possible de réaliser des visites virtuelles à partir de ces photos. De manière très simple et avec un logiciel adéquat pour vous guider, les photos prennent vie.

On se rend compte à quel point la technologie s’est démocratisée et est devenue accessible à tous, quelle que soit la taille de votre agence. Pas besoin d’être un expert de la vidéo ou de la prise de vue, ni d’avoir des équipements professionnels pour mettre en avant son bien. Le smartphone est l’outil indispensable de tout agent immobilier

5. Etre attentif aux nouvelles opportunités avec l'IA et la réalité augmentée

Cette liste d’usages est loin d’être exhaustive et il reste encore beaucoup d’innovations à découvrir dans les prochaines années. Celles qui sont sur toutes les lèvres et dont on aperçoit déjà quelques fragments sont la réalité augmentée et l’intelligence artificielle.

La première a connu un engouement public lors de la sortie de jeux sur smartphone permettant de visualiser une créature dans son environnement réel au travers de son téléphone (Pokémon Go !). Appliquer cette technologie à l’immobilier permet d’immerger encore davantage l’acquéreur dans son bien. Lui faire voir une décoration, un aménagement ou même une scène de vie pourquoi pas.

L’intelligence artificielle fait grand débat et pas uniquement sur mobile. Elle permet de changer la façon d’obtenir de l’information et d’interagir avec la machine afin d’obtenir un échange aussi élaboré qu’avec un être humain. Couplée aux autres fonctionnalités, l’IA sur smartphone renforcerait encore davantage la relation de proximité entre votre client et son objet favori. De nouvelles opportunités pour atteindre votre cible et vos objectifs.

Le smartphone apparaît comme un véritable couteau suisse de l’immobilier qui malgré certaines contraintes, ne cesse de proposer de nouveaux moyens de présenter les biens, prendre contact avec vos clients et fluidifier les échanges et procédures. Ne pas s’y adapter semble risqué et il vaut mieux suivre attentivement son évolution dans les années à venir.

Olivier Bugette

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 24/11/2018 à 18:12 par marc19

    Et un agent immobilier incompétent, même avec un smartphone , le restera ...

  • 0 Reco 22/11/2018 à 11:34 par clem74

    C'est un atout, mais ça peut vite devenir un inconvénient. Certains agents sont complétement perdus sans leur smartphone dans les endroits sans bonne couverture réseau et ça, c'est pas top...