Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertslundi 14 mai 2018 à 18h03

Est-il préférable d'acheter ou louer sa résidence principale ?


Renaud Capelle

Biographie Titulaire d’un DEUST Administration de Biens à Lyon III, d’un Master 2 en Management de l’Immobilier à Paris-Dauphine, et membre de la RICS (Royal Institution of Chartered Surveyors), Renaud Capelle est âgé de 44 ans. Spécialisé en immobilier résidentiel, il démarre sa carrière en 1998 en gestion lo ...Lire la suite

La décision d’acheter ou de louer relève d’une stratégie patrimoniale qui dépend de plusieurs facteurs. Les paramètres à considérer relèvent bien sûr du marché immobilier, mais aussi de sa situation personnelle, professionnelle et financière.

Au premier rang des critères personnels à considérer se trouve la question de la mobilité. En effet, être locataire paraît offrir plus de flexibilité et autorise plus de réactivité lors d’événements de la vie tels qu’une mutation professionnelle ou l’arrivée d’un enfant nécessitant de changer de logement. La contrepartie réside dans le fait que le locataire peut être exposé à une mobilité forcée à l’échéance du bail par l’éventuelle délivrance d’un congé.

Être propriétaire sous-tend un projet de fixation en fonction de sa situation personnelle, c’est-à-dire une durée de détention/occupation envisagée sur une période longue. Financée à crédit, une telle acquisition se caractérise par une forme d’épargne « forcée » sur un horizon moyen voire long terme.

Économiquement, la location offre davantage de visibilité financière, avec des coûts relativement linéaires. A l’inverse, le propriétaire s’expose à coûts plus fluctuants, notamment en raison de l’impact financier direct des charges usuelles (frais d’acquisition, charges de copropriété, taxe foncière), mais aussi d’évènements venant ponctuer la vie d’une copropriété (ravalement de façade, remplacement d’équipements communs, sinistres…). Les évolutions de loyers pourraient quant à elles, être considérées comme moins volatiles ou élastiques que les évolutions des prix d’acquisition. Mais là encore, tout dépend des conditions de marché sur une zone géographique donnée.

Si l’on envisage une fixation durable (7 à 10 ans) et que l’historique d’appréciation du marché immobilier local est favorable, la propriété immobilière peut représenter une solution pertinente face à la location en matière de coûts globaux en considérant la revente.

L’équilibre offre/demande tant au niveau locatif que transactionnel induit une équation économique et de marché, à rapprocher d’une richesse ou qualité des deux types d’offres, et de ses souhaits en matière d’habitat.

Enfin, les perspectives patrimoniales en matière de transmission peuvent influer sur le choix d’être locataire ou propriétaire.

La propriété ou location de sa résidence principale est donc une question de parcours et de projection de vie, couplés aux fondamentaux et cycles immobiliers.

Renaud Capelle

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

Estimation de bien

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...