Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsjeudi 5 avril 2018 à 11h55

Investir dans l'immobilier en Thaïlande


Patrick Monti

Biographie Insatiable voyageur et cofondateur du Groupe Osiris, Patrick Monti, accompagne depuis plus de trente ans ses clients en France et à l’étranger pour leurs investissements immobiliers. Le groupe Osiris est un ensemble de sociétés expertes dans la conception, la réalisation, la commercialisation et la ...Lire la suite

Les investisseurs immobiliers au-delà de la sécurité peuvent aussi vouloir du rendement. La Thaïlande est pour eux un pays attractif, elle offre à la fois des rendements élevés et une fiscalité avantageuse pour les propriétaires. Tous ces avantages incitent toujours davantage d’investisseurs à se tourner vers ce pays dynamique.

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier en Thaïlande dans l’objectif d’obtenir du rendement, sachez que vous pouvez acquérir en pleine propriété et pour un prix raisonnable, un logement offrant des prestations et des services de grande qualité. La rentabilité d’un investissement locatif en Thaïlande peut aller de 6 à 10 %, la fiscalité appliquée aux revenus fonciers est faible, le tout dans un cadre juridique sécurisé.

Le marché immobilier thaïlandais

• Des prix immobiliers attractifs

La Thaïlande offre des opportunités exceptionnelles à des prix encore abordables : à titre d’exemple, vous pouvez acheter un appartement neuf de 50 m² à Bangkok, la capitale, à partir de 160 000 €. Pour un bien immobilier équivalent, vous devrez compter sur un prix au moins 2 fois plus élevé à Singapour et même 5 fois supérieur à Hong-Kong.

• Des modalités d’acquisition simples

Vous pouvez parfaitement acquérir un appartement en pleine propriété en Thaïlande. L’acquisition en toute propriété est possible si les critères suivants sont réunis :

  • - L’acquisition doit se faire dans le respect du « condominium act ». Cette loi promulguée en Thaïlande en 1979 modifiée en 1992 pour permettre aux étrangers de devenir propriétaires en toute propriété.
  • - Le texte précise que si 51 % de la surface habitable d’un immeuble en copropriété est vendu à des Thaïlandais alors les 49% de la surface habitable restante peut être vendue à des étrangers en toute propriété.
  • - Les fonds sont rapatriables sans contrainte lors de la revente du bien lorsque l’acheteur a réglé le prix d’achat en devises étrangères.
  • - Vous pouvez également acheter une maison, pour ce faire il vous faut signer un bail longue durée, appelé « lease hold » que l’on peut traduire par bail emphytéotique, qui vous permet d’occuper le terrain pour 30 ans, avec une possibilité de deux renouvellements soit 30 ans + 30 ans + 30 ans.

• Un marché immobilier dynamique et boosté par le tourisme

La Thaïlande a accueilli plus de 35 millions de touristes en 2017, pour 15,9 millions en 2010.

Cet essor contribue à dynamiser l’immobilier puisque la demande de location touristique est en hausse constante. D’ailleurs, pour faire face à cette demande très internationalisée, les offres sont diversifiées pour convenir à tous les goûts : appartements de standing, villas de luxe, résidences secondaires, résidences locatives meublées, ...

Il est à noter aussi que la demande interne est forte car la classe moyenne en développement constant cherche à acquérir sa résidence principale. Plus de 70 % des biens neufs vendus sont des résidences principales pour les thaïlandais.

• Une économie avec de bons fondamentaux et des perspectives de croissance

La Thaïlande est membre de l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est). Son économie profite pleinement de la liberté de circulation des biens et des personnes entre les pays membres car elle possède les meilleures infrastructures de la région. Elle procède à des réformes réglementaires facilitant les investissements. Le résultat de ces actions a fait progresser la Thaïlande de 20 places en 2017 dans le classement "facilité d’affaires" de la banque mondiale.

Le « plan stratégique national » (2017-2036) vise à faire évoluer la Thaïlande vers le statut de pays développé. La monnaie thaïlandaise, le thaï baht, est stable, notamment grâce au dynamisme de son économie et à l’investissement de capitaux étrangers sur son sol .

• La possibilité de faire appel à l’emprunt

Pour financer un investissement locatif en Thaïlande, vous pouvez :

  • - souscrire un prêt hypothécaire dans une banque française ou avoir recours à un prêt personnel.
  • - souscrire un prêt dans une banque thaïlandaise, il faut être résident et avoir des revenus sur place.

Sachez qu’un groupe immobilier thaïlandais propose aux investisseurs d’apporter 50 % du montant du bien qu’ils achètent et de bénéficier d’un crédit promoteur sur 10 ans à taux zéro pour les 50 % restants.

• La possibilité de se faire accompagner dans vos démarches par des francophones

Pour acquérir un bien immobilier il est possible de traiter directement avec les promoteurs ou pour avoir un plus large choix par le biais d’agents immobiliers. Les grandes enseignes internationales anglo-saxonnes sont présentes (RE/MAX, CBRE, Colliers.). Il existe des sociétés Franco Thaï avec du personnel français, certaines, rares, sont implantées à la fois en France et en Thaïlande ce qui facilite et sécurise les transactions.

Pourquoi investir dans l’immobilier locatif en Thaïlande ?

• Des résidences à haut niveau de service gérées par des grandes enseignes

Un grand nombre de résidences en Thaïlande offrent des prestations et des services qui apportent une réelle valeur ajoutée : piscine, salle de sport, sauna, jacuzzi, tennis, accueil 24h/24.

Ces résidences peuvent être managées par des belles signatures de l’hôtellerie internationale : ‘Best Western’, ‘Ramada’, ‘Sheraton’ …

En terme de surface, comme partout, il est préférable de vous tourner vers des studios ainsi que des F1 de 25 à 40 m², qui sont les logements les plus demandés. Les prix débutent à 50 000 € pour un appartements neuf meublé dans une résidence de très bon standing avec de nombreux services.

Enfin, choisissez idéalement une station balnéaire de réputation internationale, telle que Pattaya, Phuket ou Hua Hin.

• Des rentabilités et une fiscalité attractive

Si vous vous tournez vers un logement dans une résidence avec management hôtelier, vous pourrez profiter d’une rentabilité de l’ordre de 6 à 10 % avec des engagements contractuels des promoteurs.

Les charges de copropriété sont faibles : de l’ordre de 40 à 50 THB (1 à 1,3 €) au m2 / mois ; de ce fait les rendements nets restent élevés.

La fiscalité appliquée aux logements est très avantageuse puisque vous n’êtes pas soumis à la taxe d’habitation, ni aux taxes foncières, ni à l’IFI. L’imposition sur la plus-value lors de la revente est faible : maximum 20% de la plus-value avant abattements par année de détention.

Atout supplémentaire : grâce à la convention fiscale passée entre la France et la Thaïlande vos revenus locatifs ne seront pas imposés en France mais soumis à la fiscalité Thaïlandaise.

Vos revenus fonciers ne subissent que la « withholding taxe » à un taux situé entre 3 et 15 % maximum de la valeur locative annuelle selon les provinces.

Ce qui entraine un rendement après impôt qui selon les produits sélectionnés peut atteindre 8,5% net d’impôt.

Conclusion : investir en Thaïlande apporte des avantages considérables

La Thaïlande vous offre la possibilité de profiter d’une excellente rentabilité locative jusqu’à 8,5% nette d’impôt. La fiscalité est avantageuse pour les propriétaires, le budget moyen pour une acquisition très abordable, le rapport qualité prix excellent, le droit immobilier clair. Toutes ces caractéristiques amènent les français et les anglais à représenter 12% des acheteurs étrangers en 2017, ils ont bien compris l’intérêt d’investir dans l’immobilier dans ce pays.

Patrick Monti

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 27/12/2018 à 01:43 par mic.legoff

    A l'intention de. Bob-thaï : je suis sur le point d'investir avec TPG, ton post m'inquiète , pourrais tu me contacter pour plus de détails. Merci de mic.legoff@laposte.net

  • 1 Reco 21/09/2018 à 22:48 par Bob-Thai

    J’ai acheté un appartement en Thailande avec rendement garanti par l’intermédiaire de TPG (Thai Property Group)
    Le loyer devait être versé dès le mois suivant le paiement total.
    J’ai scrupuleusement respecté mes engagements et versé le paiement total il y a un an.
    Aujourd’hui je n’ai toujours pas perçu un seul baht de loyer. De plus, de nombreux frais administratifs non précisés par l’intermédiaire TPG sont venus s’ajouter (environ 1000 euros) et je ne vois toujours pas d’issue après 2 voyages en Thailande pour essayer de débloquer la situation.
    Quant à l’accompagnement de TPG, Il était bien présent … jusqu’à la vente.
    Cependant, il existe bien des opérations intéressantes mais il est préférable de rencontrer les promoteurs sur place avant d’acheter et dans l’idéal rencontrer des clients satisfaits. Il existe beaucoup d’agences francophones en Thailande alors il faut choisir la bonne.