Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsjeudi 24 janvier 2019 à 11h55

L'Asie du Sud-Est, un marché attractif pour investir dans l'immobilier


Patrick Monti

Biographie Insatiable voyageur et cofondateur du Groupe Osiris, Patrick Monti, accompagne depuis plus de trente ans ses clients en France et à l’étranger pour leurs investissements immobiliers. Le groupe Osiris est un ensemble de sociétés expertes dans la conception, la réalisation, la commercialisation et la ...Lire la suite

Véritable vecteur de croissance mondiale, l’Asie du Sud-Est est constituée de nombreux pays dont la croissance économique n’a de cesse d’évoluer, entraînant avec elle le développement des marchés immobiliers. Des éléments qui attirent tout aussi bien les investisseurs que les retraités en quête d’une résidence secondaire et les expatriés, toujours plus nombreux.

L’investissement immobilier en Asie du Sud-Est, si l’on s’entoure des précautions d’usage, offre un cadre globalement rassurant, une fiscalité avantageuse des prix d’achat sauf exception, plus faible qu’en France. Dans l'investissement locatif, les rendements sont également plus attractifs et ont de quoi attirer les investisseurs privés voire les institutionnels. Mais certains pays de l’Asean (l’Association des Nations Unies de l’Asie du Sud-Est) présentent davantage d’intérêts, par la stabilité de leur économie, la diversité de leurs offres, le dynamisme de leur marché immobilier et leurs prix permettant à tout un chacun d’investir dans l’immobilier, qu’il s’agisse d’acheter une résidence secondaire ou d’investir pour obtenir un rendement locatif.

Des pays en forte croissance économique

L’Asie du Sud-Est peut se définir par les pays faisant partie de l’Asean, une organisation politique et économique fondée en 1967 dont les pays à ce jour abritent plus de 620 millions d’habitants. Elle regroupe notamment l’Indonésie, les Philippines, Singapour, la Thaïlande, le Vietnam, la Malaisie et le Cambodge. Ces derniers constituent le principal moteur de croissance de cette zone. Depuis quelques années ces pays attirent les investisseurs internationaux qui profitent largement du développement de ces marchés attractifs :

• La Thaïlande, enregistre une croissance annuelle de 4 % ainsi qu’une économie stable et une fiscalité attractive. Le nombre des touristes a été multiplié par deux de 2010 à 2017

• Le Cambodge, enregistre une croissance annuelle de 7 % et attire de plus en plus d’investisseurs sur un marché immobilier en fort développement et largement abordable

• L’Indonésie représente à elle seule 40 % du PIB de l’Asean, et sa croissance économique était de plus 5 % en 2018. Pour le tourisme, le gouvernement a lancé un plan sur 15 ans de création de nouvelles stations balnéaires en tirant les enseignements du succès de Bali.

• La croissance des Philippines était de 6,7 % en 2017, et il s’agit aussi d’un pays attractif aux yeux des investisseurs immobiliers.

Un fait significatif, les expatriés français sont plus de 130.000 à résider en Asie en 2018.

Des rendements de 6 à 10% avec une fiscalité faible

Dans un contexte de zone euro assez chahuté, et des prévisions de rendement immobilier réduites, il est intéressant de se tourner vers le marché immobilier de l’Asie du Sud-Est car les rendements locatifs vont de 6% à 10%, avec une fiscalité particulièrement avantageuse au regard de ce que nous connaissons en France. La Thaïlande et l’Indonésie ont signé une convention fiscale avec la France, qui évite la double imposition : l’impôt étant acquitté en fonction de l’implantation du bien, vous payez donc bien moins d’impôts que ce que vous pourriez payer en France pour un investissement du même montant.

L’attractivité immobilière des pays d’Asie du Sud-Est au-delà de son fort développement économique s’explique aussi par la diversité de son offre. En Thaïlande par exemple, on trouve des logements à Bangkok, la capitale, mais également sur des sites balnéaires comme les îles de Phuket ou Koh Samui avec leurs magnifiques plages de sable blanc. L’Indonésie avec ces 17.000 îles fait rêver avec ses paysages sublimes et ses plages paradisiaques. Mais au-delà des paysages superbes qui favorisent l’immobilier touristique, ce sont également les produits immobiliers qui se diversifient au gré de la demande. Vous pourrez aussi bien acquérir un bien neuf équipé dans une résidence avec de très nombreux services offrant un confort incomparable, qu’une maison de type coloniale implantée dans un jardin tropical. Appartements et maisons sont des biens accessibles et dont les modes d’acquisition restent simples et fiables.

Des prix immobiliers encore abordables

Les prix immobiliers des pays de l’Asean restent à ce jour particulièrement accessibles, ce qui permet à tout investisseur de concrétiser un projet d’achat, qu’il s’agisse d’un pied à terre pour des vacances ou d’un investissement locatif. A titre d’exemple, vous pouvez compter sur les prix et les rendements suivants :


• En Thaïlande à Phuket, vous trouverez un appartement dans une résidence avec service proche de la plage et des commerces à partir de 90.000 € pour 36 m2 avec des rendements de plus de 8% net. A Hua Hin vous pouvez acquérir un logement proche de la mer à partir de 60.000 € pour 35 m2 et un rendement de 7% net
• Au Cambodge, vous trouverez des appartements neufs avec services hôteliers en bord de mer à partir de 75.000 € avec des rendements de plus de 8% net .
• A Bali, en Indonésie, vous trouverez des villas de 100 m2 à partir de 120.000 € que vous occuperez et pourrez financer par de la location saisonnière très active.
• Aux Philippines, vous trouverez des prix attractifs, notamment à Angeles City où les prix d’un appartement commencent à 800 €/m2 offrant donc de bonnes perspectives de plus-value.

Une demande qui devrait progresser

Les prévisions de doublement des passagers transportés dans l’aérien d’ici 2035 va se matérialiser fortement en Asie du Sud Est. Des pays comme la Thaïlande avec une croissance économique déjà avérée et près de 40 millions de touristes en 2018, entraîne d’autres pays de l’Asean qui ne cessent de voir ce secteur de leur économie progresser. Le Cambodge par exemple tend à devenir une nouvelle destination touristique phare de la région, comme en témoigne la prévision d’accueil de 7 millions de touristes pour 2020. Le gouvernement renforce l’attractivité des stations balnéaires, et les opportunités d’investissement immobilier se développent. Le coût de la vie étant faible, la demande est croissante sur le marché immobilier et les investisseurs sont de plus en plus présents. En Indonésie également, le marché locatif touristique est en pleine croissance et les projets gouvernementaux incitent à s’y intéresser car les perspectives sont prometteuses.

Conclusion

Les pays d’Asie du Sud-Est offrent un cadre idéal à tous les particuliers investisseurs immobiliers à la recherche de bons rendements et ou de perspectives de plus-value : vous pouvez compter sur des économies en forte croissance et des cadres institutionnels stables, des fiscalités faibles et des prix particulièrement abordables. Comptez sur des rendements de 6 à 10 %, une offre de produits diversifiés, et des prix d’achat divisés par 3 ou 4 par rapport à ce que vous obtiendriez dans une grande ville française attractive. Penchez vous avec soin sur les modalités d’achat de chaque pays, sélectionnez les intervenants et vous trouverez de réelles opportunités d’investissements. Prenez attache auprès des spécialistes immobiliers de cette région ayant pignon sur rue en France. Ils vous feront profiter de leur connaissance de ces marchés.

Patrick Monti

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)