Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsmardi 29 mai 2018 à 10h30

La recherche vocale prend de l'ampleur sur le marché de l'immobilier


Olivier Bugette

Biographie Fondateur et dirigeant de La Boite Immo, Olivier Bugette capitalise plus de 10 années d’expertise dans le web immobilier. En 2005 il fonde à 26 ans sa première entreprise, Pigimmo, un service de pige immobilière pour les professionnels du secteur. C’est en 2008 qu’il crée La Boîte Immo, agence webma ...Lire la suite

La recherche vocale compte de plus en plus d’adeptes et nécessite, de ce fait, l’ajustement des contenus web. Ils doivent être adaptés à la nouvelle technologie pour optimiser leur référencement. Ce phénomène s’étend maintenant au marché de l’immobilier.

Un phénomène grandissant

La recherche vocale convie les internautes à s’adresser directement à leur smartphone pour effectuer des requêtes sur le web. Par le biais de la reconnaissance vocale et de l’intelligence artificielle, le smartphone apporte des réponses correspondant aux besoins exprimés vocalement. De ce fait, la recherche d’informations devient plus rapide (pour 43% des utilisateurs), plus pratique (pour 42%), plus ludique et plus accessible (pour 38%), mais aussi plus précise (pour 28%), selon les résultats d’une enquête WO Stratégies.

L’aspect multitâche a également séduit le grand public désireux d’effectuer des recherches sur Internet en situation de mobilité. Les questions ne se formulent plus au clavier mais à l’oral, par conséquent les personnes handicapées bénéficient de cette alternative pour pouvoir effectuer des recherches en toute autonomie.

Pionnier sur le marché de la recherche vocale, Google a lancé en 2013 son filtre algorithmique nommé Colibri (Hummingbird) dans le but d’améliorer la pertinence des résultats et la compréhension des besoins des internautes. Les GAFA se sont ensuite alignés sur Google pour créer leur algorithme et se partager les parts de marché. Notons que les utilisateurs de la recherche vocale sont de plus en plus nombreux, en 2016, selon Google 20% des requêtes mondiales étaient vocales et en 2020 ComScore prévoit 50% des recherches. Pour assouvir les besoins de ces consommateurs, les géants de l’Internet ont conçu des assistants vocaux. On citera Siri d’Apple, Google Now de Google, S Voice de Samsung, Cortana de Microsoft et Alexa d’Amazon. Des objets connectés intelligents apparaissent aussi sur le marché : Google Home et Amazon Echo dédiés à un usage à la maison.

Le marché immobilier américain impacté

Aux Etats-Unis, les sites immobiliers génèrent des millions de visiteurs chaque mois comme le témoigne ce chiffre impressionnant : entre 30 et 50 Millions de visites mensuelles sur le site numéro 2 (Trulia) d’annonces immobilières. Parmi ces visiteurs, un grand nombre utilisent la recherche vocale car on sait qu’en 2014, 41% des adultes effectuaient des requêtes vocales au moins une fois par jour selon Google.

Un remaniement de la stratégie de référencement a été nécessaire pour les professionnels américains afin de conserver leur avantage concurrentiel. Rappelons que le référencement naturel génère plus de 80% du trafic selon Google !

De ce fait, les contenus ont été adaptés de sorte à apporter des réponses aux besoins exprimés par les utilisateurs. Les requêtes ne sont plus formulées par une succession de mots clés mais par des questions dans un ton informel et conversationnel. En effet, les mots clés courts et génériques laissent place aux requêtes de longues traines avec des mots clés plus longs et ciblés. Les sites apportent des réponses, des avis et emploient du langage naturel. Enfin, les sites immobiliers sont tous pensés « mobile-friendly » pour une navigation et un affichage optimisés pour les smartphones car c’est sur les téléphones portables que les internautes font principalement leurs recherches vocales.

Pour le marché immobilier Français, la recherche vocale est encore marginale. Néanmoins les agents immobiliers doivent se préparer à modifier la structure de leur site pour répondre à des requêtes de types : « Combien coûte un duplex dans le 5ème arrondissement de Paris ? » et « Où se trouve l’agence du soleil ? ». De plus, les référenceurs n’auront plus besoin de développer le référencement des mots clés mal orthographiés car la saisie vocale les corrigera automatiquement, si la requête a bien été comprise. Enfin, il faut penser local pour la recherche vocale, car elle est souvent utilisée au volant pour se guider. Il faudra donc renseigner tous les informations de type horaires d’ouverture, adresse, numéro de téléphone sur votre compte Google My Business.

La recherche vocale arrivera prochainement en France, préparez-vous, professionnels de l’immobilier pour être les pionniers.

Olivier Bugette

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)