Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsmercredi 7 juin 2017 à 16h42

Que retenir de la dernière publication de la FPI sur le logement neuf ?


Pierre Nechelis

Biographie Pierre Nechelis est titulaire d’une maîtrise de droit, d’un MBA et du DES « Gestion de Patrimoine » de l’université de Clermont-Ferrand. Il a démarré sa carrière professionnelle dans la gestion d’actifs. Il a ensuite exercé, pendant 9 ans, le métier de conseiller en gestion de patrimoine, en banque ...Lire la suite

Les chiffres relatifs à l’activité de la promotion immobilière pour l’année 2016 ont été publiés par la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) en février dernier*. Le premier constat qui s’impose est que l’année 2016 a été satisfaisante.

Plusieurs voyants sont au vert. Ainsi, selon la FPI le nombre de réservations est en hausse de 21% en 2016. Par ailleurs, le nombre de mises en vente est lui en hausse de 10.9% par rapport à l’année 2015. Surtout, 52.57% des acquéreurs étaient des investisseurs, alors que 47.43% ont acheté dans le cadre de l’accession à la propriété. Cette répartition relativement équilibrée entre accédants et investisseurs témoigne d’une croissance saine. Enfin, la hausse des prix reste mesurée puisque ceux-ci n’ont progressé que de 2.5% en 2016.

Comment interpréter ces chiffres ? Tout d’abord, cela confirme un début de reprise économique dans un contexte de taux d’intérêts bas et de dispositifs de soutien de la demande efficaces et lisibles. En ce qui concerne l’accession, le Prêt à Taux Zéro (PTZ) a permis à davantage de primo accédants d’acheter. En ce qui concerne l’investissement, le dispositif Pinel a correctement dirigé une partie de l’épargne des ménages vers la construction de nouveaux logements. Pour mémoire, l’investisseur bénéficie d’une réduction d’impôt qui peut être au maximum de 21% du prix de l’appartement si l’investisseur s’engage à louer son bien pendant sur une durée de 12 ans.

les chiffres sont donc encourageants. Ils nous confirment que la demande est toujours là. Les perspectives pour l’année 2017 doivent pour autant être relativisées. L’offre tend, en effet, à se raréfier si l’on en juge par le nombre de projets en étude de lancements par les promoteurs. Cette tendance est d’ailleurs conforme à la diminution des délais d’écoulements qui sont passés de 14 à 9 mois entre 2014 et 2016. En outre, le contexte politique actuel pourrait créer un effet d’attentisme.

Le pouvoir politique serait probablement bien inspiré de maintenir une visibilité des mesures de soutien du marché (PTZ, et Pinel notamment), tant le secteur immobilier est important pour notre économie. Ce dernier représente en effet presque 6% de la valeur ajoutée et 6.3% de l’emploi salarié selon la FPI.

*Source : Fédération des promoteurs immobilier

Cet article contient des éléments d’information et des données chiffrées que l’Union Financière de France Banque considère comme fondés ou exacts au jour de leur établissement. Toutefois, leur exactitude et leur exhaustivité ne sont pas garanties.

Pierre Nechelis - ©2018 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

Estimation de bien

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...